samedi 25 janvier 2014

Plein gaz de Stephen King et Joe Hill

Année d'édition : 2014
Edition : JC Lattès
Nombre de pages : 96
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Sur une route désolée du Nevada, un gang de motards est pris en chasse par un camion fou, apparemment bien décidé à les éliminer un à un. Il n'existe qu'une seule issue pour sauver sa peau : ne jamais ralentir…

Inspiré par le désormais classique Duel, de Richard Matheson, adapté au cinéma par Steven Spielberg dans son premier film, Plein Gaz marque la première collaboration entre Stephen King et Joe Hill.




Vince est un chef de gang motard. Race son fils, n'en fait qu'à sa tête et un jour, il les mène tout droit dans un carnage sans nom. Vince et les autres sont choqués du comportement du jeune homme qui n'a pas hésité à tuer pour de l'argent une innocente. Lorsqu'ils s'arrêtent tous dans une station essence en vue de discuter de la marche à suivre pour la suite, Race leur explique qu'il est persuadé que l'argent et chez la soeur de sa victime. Dès lors, il n'aura plus qu'une idée en tête, s'y rendre et récupérer ce qui lui appartient. Mais Vince et les anciens motards ne sont pas du même avis et lorsque sur le chemin un camionneur complètement fou décide de les décimer un par un, ils se rendent compte que leur nouvel ennemi a vraiment une dent contre eux.



Plein gaz est une très bonne novella. Rapide et addictive, elle se lit en une soirée et nous fait passer un très bon moment. Stephen King change légèrement de registre sans pour autant éviter ce côté si malsain et dérangeant qu'on lui connait et le duo qu'il forme avec son fils pour l'intrigue fonctionne très bien. Certes, la psychologie des personnages est un peu mise de côté, en raison de la rapidité des événements, mais cela n'empêche pas de vraiment éprouver un sentiment d'excitation et d'intérêt pour le sort qui est réservé à nos motards.



Sous fond de vengeance, Stephen King dépeint une course poursuite infernale entre de simples motards (pas forcément sans antécédents judiciaires) et un chauffeur de poids lourds qui n'a pas envie de les voir s'échapper vivant des roues de son camion. C'est tellement maîtrisé, qu'on en vient à perdre notre souffle, s'inquiétant de savoir comment ils vont pouvoir en réchapper et surtout de voir à quel point le chauffeur de poids lourd est violent et déterminé à les tuer un par un.



Une fois de plus, j'ai été séduite par la plume des auteurs et par l'histoire qu'il nous propose, même si j'aurais vraiment apprécié de lire un roman complet et non une simple novella trop courte à mes yeux, puisqu'on a vite le fin mot de l'histoire, quelque chose auquel on ne s'attend pas forcément, même si c'est prévisible. 



En fin de livre, on peut découvrir le premier chapitre de nosfera2, de Joe Hill, et je peux vous dire que l'atmosphère semble vraiment angoissante et particulière !



En somme, une bonne intrigue, des personnages sympathiques, mais qui manquent de profondeur, la faute au format de l'histoire et une plume toujours aussi addictive !

Ma note : 9/10



Commande amazon
Commande fnac


7 commentaires:

  1. Je l'a connaissais pas du tout celle là.
    En tout cas tu m'a bien donnée envie de le lire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. cela vient de sortir et je trouve ce premier travail à deux très sympa de la part du king et de son fiston ^^

      Supprimer
  2. J’adore "Duel", et je trouve ton résumé passionnant ! Il faut que je lise ça un jour, merci pour la découverte ;)

    RépondreSupprimer
  3. Je pense que ça va me plaire. Je ne connaissais pas ce livre de Stephen King.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il vient de sortir, et il fait moins de bruit qu'en a fait docteur sleep ^^

      Supprimer
  4. Je l'ai depuis ce matin, yeah , je ferai une chronique

    RépondreSupprimer

Laisser une trace!