dimanche 10 novembre 2013

La Main droite de lucifer tome 3 de Naoki Serizawa

Année d'édition : 2013
Edition : Ki-oon
Nombre de pages : 224
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :

Quand Katsumi Yu rentre de trois années passées en Afrique dans une ONG, c’est un médecin qui a rompu son serment d’Hypocrate : acculé par la guérilla locale, il a été contraint de tuer pour ne pas l’être. Depuis son retour au Japon, il n’est plus qu’un marginal au bras droit tatoué à l’image de Lucifer qui passe ses journées à boire, taraudé par le remords. Après une nuit particulièrement agitée, il se réveille dans la clinique du Dr Minamoto, un établissement un peu particulier qui soigne les sans- abris et les pauvres... mais aussi, pour financer le reste, un nombre non négligeable de membres de la mafia. Le jeune médecin a beau s’être juré de ne plus pratiquer, il va s’avérer délicat de leur refuser son aide.





Yu Katsumi apprend que Saen est mort. Le jeune homme lui avait demandé un faux certificat de décès, car il était en danger, mais le docteur le lui a refusé, ce qui a entraîné sa mort suspecte. En effet, pour Yu, Saen a été assassiné, mais faute de preuves, il ne peut rien pour honorer la mémoire du jeune homme. Son seul espoir ? Retrouver Mu, la soeur de Saen, qui elle aussi est décédée pour l'état, fuyant l'organisation de l'hydre comme son frère. Lorsque la jeune femme refait surface, les ennuis commencent pour Yu.


La main droite de Lucifer est un manga magnifique. Visuellement, les dessins sont superbes et très adultes. Les personnages sont travaillés, leurs émotions sont très bien rendues et donnent beaucoup de profondeur à l'intrigue qui se joue sous nos yeux. Même si je n'ai pas lu les deux premiers opus, je dois bien avouer que je n'ai absolument pas eu le sentiment d'être perdue. J'ai très vite cerné ce qui se joue et pourquoi les personnages se cachent ainsi de l'organisation de l'hydre. J'ai d'ailleurs adoré le personnage de Yu. Sous certains aspects, il me fait penser à Onizuka dans Great Teacher Onizuka, parce qu'il n'hésite pas à donner de sa personne pour apporter son soutien aux personnes qui viennent lui demander son aide. 


Yu est aussi un médecin qui aime son métier et qui fait tout ce qu'il peut pour aider les autres à obtenir des soins malgré leur pauvreté ou le fait qu'ils ne soient pas fréquentables. (On remarquera tout de même le physique effrayant de bons nombres de ses patients qui semblent être de véritables dangers publics !) Outre les dessins très soignés, l'histoire avance rapidement et se veut profonde. Ainsi, même l'un des hauts gradés de l'organisation de l'hydre semble éprouver de l'affection pour l'un de ses anciens otages, puisqu'il va décider de la laisser s'échapper à nouveau. Un passage qui m'a pas mal émue d'ailleurs !


La seconde partie du manga nous permet de faire la connaissance de Shôko Nanami, un médecin du CHU de Tokyo qui a beaucoup d'énergie et qui vous fera souvent sourire. Étourdie, nerveuse et souvent râleuse, elle deviendra semble-t-il un pilier du prochain tome, et j'ai bien hâte de découvrir comment les personnages évolueront !


La main de Lucifer est donc une excellente série qui plaira à bon nombre de lecteurs ! 

http://www.climaginaire.com/index.php/climaginaire/Manga/Manga/Seinen/La-main-droite-de-Lucifer


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!