jeudi 19 septembre 2013

Blue Spring Ride tome 1 de Io Sakisaka

Année d'édition : 2013
Edition : Kana
Nombre de pages : 181
Public visé : Young Adult
Quatrième de couverture :
À son entrée au lycée, Futaba s’est transformée. Douce et féminine au collège, elle devient plus énergique et garçon manqué. La jeune fille veut changer pour ne plus être mise à l’écart par ses camarades. Mais ses nouvelles amitiés sont artificielles et Futaba va bientôt remarquer les limites de son changement de personnalité… Un jeune homme va l’aider à prendre un nouveau départ. Ce garçon ressemble étrangement à son premier amour, serait-ce lui ?






Futaba est une jeune fille timide et réservée. Amoureuse de Tanaka en secret parce qu'il ne ressemble pas aux autres garçons turbulents, elle ne peut le lui avouer. Lorsqu'enfin il lui propose de se rendre à une fête ensemble, Futaba est ravie. Mais un coup du sort fera que le jeune homme n'y viendra jamais...
Trois ans plus tard, Futaba a radicalement changé de comportement. Volontairement extravertie, elle met tout en oeuvre pour que ses nouvelles amies l'apprécient et que les garçons ne s'intéressent pas à elle. Lorsqu'elle découvre que Tanaka est de retour après une longue absence, elle ne peut s'empêcher de vouloir lui parler. Seulement, lui aussi a bien changé... 

Blue Spring Ride est un excellent premier tome. Visuellement, il est très agréable à regarder. Les personnages sont tous différents et leurs expressions sont réussies. Elles permettent de vraiment ressentir leurs émotions et de comprendre leur état d'esprit. À côté de ça, Io Sakisaka nous offre un Shojô classique, mais plutôt mature. Les héros ne tombent pas dans la mièvrerie et tentent d'avancer malgré leurs sentiments. 

Futaba est une jeune fille adorable, mais qui a peur de la solitude, aussi elle se donne en spectacle pour éviter que les garçons ne l'abordent et ainsi évite que les filles la rejettent pensant qu'elle minaude auprès de la gente masculine. J'ai beaucoup aimé cette histoire de fond, sur des gens qui joue un rôle pour avoir des amis et qui n'assument pas qui ils sont vraiment et c'est un sujet traité en profondeur dans ce premier opus. 

La relation Futaba/Tanaka avance lentement, mais sûrement. Ils ont tous deux changé en trois ans et doivent apprendre à se connaître et s'apprécier comme avant, même si cela n’est pas aussi simple.
Au final, j'ai adoré ce premier opus. Visuellement très beau et offrant une romance très douce, il ravira les amateurs de shojô ! 



3 commentaires:

  1. Oh j'aime bien la couverture ! Elle est mignonne... C'est un manga ?

    RépondreSupprimer
  2. J'ai adoré ce premier tome - j'en suis au tome 8 - et j'adore l'histoire, c'est mignon, drôle... tout de que je voulais ;)

    RépondreSupprimer

Laisser une trace!