mardi 24 septembre 2013

Âmes soeurs de Mary Simon

Année d'édition : 2013
Edition : lulu.com
Nombre de pages : 378
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Entre haine et passion, doutes et espoir, la nouvelle vie hors du commun d'une jeune femme tiraillée entre l'amour pour sa famille et la reconnaissance éternelle qu'elle éprouve envers son sauveur, un inconnu, beau et mystérieux, doté de pouvoirs exceptionnels.
Cette bouleversante rencontre changera le cours de sa vie et celle des siens.
Mais qui est-il ? D'où vient-il ?
Dans sa quête d'un avenir meilleur, elle n'aura de cesse de se poser ces questions, et la pire de toute : les pouvoirs qui lui ont été transmis sont-ils un don ou une malédiction ?



Alana a tout pour être comblée. Un mari charmant, une fille délicieuse et une situation financière confortable. Mais elle ne peut s'empêcher de rêver à une vie plus surprenante, perdue dans ses songes les plus fous. Lorsqu'elle se fait agresser une nuit, un mystérieux inconnu vole à son secours et lui faire boire son sang pour la soigner. Dès lors, Alana va découvrir qu'elle n'est plus la même.

Âmes soeurs avait un pitch intéressant. Si le début m'a plu, dès qu'Alana devient une surhomme, j'ai commencé à m'ennuyer. En fait, la plume de l'auteur est plaisante. Mary Simon tente de rendre son récit vivant en utilisant Alana comme narrateur et, parfois, c'est un peu ce qui m'a gênée puisque le personnage en lui-même ne m'est pas paru comme quelqu'un de sympathique. Certes, sa vie est ennuyeuse (alors que bon nombre de personnes aimeraient la même !), mais lorsqu'elle découvre ses pouvoirs, elle en joue et devient une femme manipulatrice, orgueilleuse et égoïste. Elle n'aura aucune honte à les utiliser sur sa propre famille dans le seul but de rejoindre son protecteur en pleine nuit pour discuter.

Pourtant, dès le départ Alana est une femme fragile et gentille. On l'apprécie et on comprend son mal-être. La vie peut sembler très monotone et difficile pour notre héroïne, mais elle lutte pour sa fille et maintenir son foyer debout. C'est une chose que j'ai appréciée parce que malgré tout, elle tente de protéger les siens, même si certaines de ses actions peuvent prêter à discussion.

Le principal problème c'est la rencontre avec Gabriel. Déjà le prénom est choisi de sorte qu'on peut l'assimiler à l'ange Gabriel et comme il n'est pas un vampire (lui-même le dit clairement, même si du coup je ne comprends pas le fait d'avoir offert son sang à Alana pour la soigner ou le pouvoir de manipulation qu'il possède), forcément les choix sont limités. L'auteur tourne trop longtemps autour des capacités de cet homme et de sa véritable nature et lorsque j'ai découvert qu'il n'était ni plus ni moins que l'âme soeur d'Alana depuis des générations, mon intérêt pour l'histoire a vacillé. 

Alana va trop rapidement réussir à utiliser ses pouvoirs et là aussi j'aurais aimé plus de subtilité. C'est trop rapide, pas assez exploité puisqu'elle ne les utilise qu'à des fins personnelles. Ainsi, sortir en pleine nuit pour s'entraîner ne m'a pas semblé très pertinent, car trop précipité. 

L'auteur a voulu cependant offrir du peps au roman avec cet ennemi dangereux qui possède les mêmes pouvoirs que l'héroïne, mais depuis plus longtemps et donc sait mieux les employer. Leur affrontement est assez surjoué et n'a pas su me convaincre.

Âmes soeurs est un roman qui avait du potentiel et devant la plume de l'auteur je sais qu'il aurait pu être mieux mené, mais hélas il n'a pas su me convaincre sur le fond, tandis que sur la forme je l'ai trouvé accessible et bien écrit. J'ai donc dû passer totalement à côté de cette histoire. Dommage !

Ma note :


4 commentaires:

  1. En tout cas la couverture est jolie, gros coup de coeur en découvrant cette illustration !

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour !
    Je suis l'auteur de ce livre et j'aimerai savoir comment vous avez connu ce livre.
    je ne vous ai pas contacté pour avoir votre avis alors c'est juste par curiosité.

    Merci pour le compliment concernant le style d'écriture et j'ai transmis le compliment à mon illustratrice concernant la couverture (merci également à Escrocgriffe !).
    Concernant la forme, mon histoire ne peut pas plaire à tout le monde, malheureusement. C'est le jeu.
    Heureusement pour moi, mes lecteurs ne pensent pas comme vous ;-p
    Petit détail dans votre présentation. il faut bien faire la différence entre l'éditeur et l'imprimeur.
    lulu.com est juste l'imprimeur. C'est Angélique Exupère qui l'a édité (et qui a fait la couv).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour Mary, vous m'aviez pourtant contacté il y a quelques temps pour avoir mon avis, c'est vous-même qui me l'avez envoyé =)

      Je suis désolée de ne pas avoir su rentrer plus dans l'histoire, cela arrive, c'est le risque à prendre ^^

      merci pour votre message !

      Supprimer
    2. oui c'est vrai, je m'en souviens maintenant !
      je ne suis pas vexée, vous avez le droit de ne pas aimer.
      et ce que vous n'avez pas apprécié d'autres ont aimé. comme quoi tous les goûts sont dans la nature, heureusement.
      vous aimerez peut être le tome 2... l'héroïne est beaucoup plus sympathique !
      alors peut être a bientôt.

      Supprimer

Laisser une trace!