mercredi 8 mai 2013

La Roue du Temps, tome 06 : Le Jeu des ténèbres de Robert Jordan

Année d'édition: 2004
Editions : pocket
Nombre de pages : 448
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Aux yeux de bien des hommes, Rand al'Thor doit encore prouver qu'il est le Dragon Réincarné. Et pour l'heure, il reste introuvable. Partis des montagnes de la Brume, ses compagnons, Perrin, Loial et Moiraine, se pressent sur ses traces. Mat, dont le curieux destin entre Ombre et Lumière se précise lentement, quitte Tar Valon à bord du premier bateau en partance, La Mouette Grise. Egwene, Nynaeve et Elayne voguent vers Tear, sur le fleuve Erinin, le long des villages incendiés, dévastés par la guerre civile. Elles vont bientôt croiser le chemin des Aiels, ces redoutables guerriers d'au-delà de l'Echine du Monde. Les aventures succèdent aux aventures, suivies d'un duel avec le Ténébreux, Seigneur du Mal. Si Rand en sort vainqueur, nul ne pourra contester qu'il est bien la réincarnation du Dragon dont parle la légende. Mais aura-t-il la force de triompher ?


Rand poursuit son chemin vers la pierre de Tear afin d'y trouver l'épée légendaire Callandor, celle qui fera de lui le dragon réincarné aux yeux de tous les hommes. Son chemin est périlleux, il se fait attaquer à de multiples reprises et se rend compte qu'il ne maîtrise pas son pouvoir puisqu'il a failli tuer Perrin pendant l'un de ses rêves. Perrin, son ami, qui lui tente de se détacher des loups et n'a plus qu'un but, retrouver Rand, en compagnie de Loial, l'Ogier, Lan, le lige et Moiraine l'Aes Sedai. Très vite ils vont se retrouver avec un nouveau membre dans leur équipe en la personne de Zarine, une jeune chasseuse du Cor qui est persuadée qu'en suivant ce groupe atypique, elle vivra une aventure incroyable.
De leurs côtés, Mat et Thom se rendent vers Caemlyn afin d'y amener une lettre de la fille-héritière Elayne pour rassurer sa mère, la reine Morgase sur sa fille. Mais très vite, Mat se rend compte qu'ils sont suivis et qu'on en veut à leur vie. Egwene, Elayne et Nynaeve se rendent elles aussi à Tear pour accomplir une mission pour Tar Valon. Mais très vite, elles feront la connaissance des Aiels, ce peuple du désert qui n'en sort pourtant jamais.

Rapidement, tous les chemins se recroisent à Tear, pour le meilleur et parfois pour le pire.

Et voici que s'achève ce sixième tome qui parvient à répondre à bon nombre de questions, mais toutefois me laisse un goût de « Déjà vu ». Même si on ne peut nier que l'intrigue avance, elle avance trop lentement à mon goût. Certes, l'univers est complexe et une multitude de fils se tissent entre chaque personnage, mais la sensation de tourner en rond est pourtant bien présente. Entre les nombreux voyages de nos héros à cheval, en bateau ou à pied, leurs arrêts dans des auberges qui sont aussi très présents, l'auteur semble vouloir se montrer trop pointilleux avec son histoire et parfois j'ai eu le sentiment d'ennui pendant ma lecture.

Les scènes de combats qu'ils soient magiques ou physiques sont vraiment très bien dépeintes. Vivantes, décrites avec justesse et donnant le ton sur les capacités de l'auteur, elles donnent une certaine ampleur à la saga.

Fort heureusement, Robert Jordan parvient à nous réveiller à chaque fois avec un événement inattendu et relance la roue du temps selon son bon plaisir. Le gros point positif de ce tome c'est que nos héros qui au départ sont éparpillés aux quatre coins du royaume et vivant chacun une aventure intense et dangereuse, finissent par se retrouver par hasard et au bon moment.

Ils évoluent tous tellement fort qu'on a parfois du mal à se rappeler comment ils étaient dans le premier opus. Entre Mat et Thom qui lie une véritable amitié et qui avancent ensemble, pour le meilleur, mais surtout pour le pire, entre attaque nocturne, peur, maladie et Rand qui se retrouve seul, perdu et malheureux, ils jouent tous un rôle important pour l'avancée du roman.

Au final, j'adore le dénouement de ce sixième tome, mais j'espère que cela bougera davantage dans la suite, parce qu'il manque un peu d'action pour vraiment m'accrocher.

Ma note :


2 commentaires:

  1. J'ai le premier tome dans ma PAL, il serait peut-être temps que je m'y attaque. Bonne soirée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est une saga longue et complète tu devrais tenter la lecture ^^
      bonne soirée =)

      Supprimer

Laisser une trace!