vendredi 24 mai 2013

Amulettes de Véronique Ajarrag

Année d'édition : 2013
Edition : édition du chat noir
Nombre de pages : 368
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Lorsque le docteur Ian, psychiatre, reçoit pour la première fois sa mystérieuse patiente Agrippine et qu’il cède à sa requête de ne se consacrer qu’à son cas personnel pendant toute une semaine, il est loin d'imaginer qu'il ne sera pas simplement le témoin du récit fantastique de la jeune femme mais également l'un de ses principaux acteurs. Car, tel qu’elle le déclare, Agrippine est l'objet de réincarnations successives qui remontent jusqu’à la Mésopotamie ancienne, où son bien-aimé et elle, citoyens du royaume d’Uruk, furent condamnés pour l’éternité. Devant les arguments et la précision de son histoire, le docteur commence peu à peu à douter et ses certitudes vacillent.

Et si depuis l’antiquité, tous les amants maudits n'avaient été qu'un seul et même couple?


Le docteur Ian est psychiatre. Lorsqu'une jeune femme du nom d'Agrippine se rend à son cabinet un lundi matin, jour où il ne travaille pas, et lui demande de l'aide, l'homme est sceptique. Pourtant, la jeune femme a quelque chose qui l'intrigue et peu à peu il ne peut s'empêcher de vouloir l'aider. Mais lorsque la jeune femme commence à lui parler de son passé et du fait que son âme voyage dans le temps pour retrouver chaque fois l'homme qu'elle aime, Jérémie se sent perdu et n'arrive pas à comprendre ce qu'elle attend de lui. Et lorsqu'elle disparaît aussi soudaine qu'elle est apparue dans sa vie, Jérémie va tout mettre en œuvre pour la retrouver et comprendre les rêves qu'il fait depuis quelques jours.

Amulettes est un roman qui m'a beaucoup plu. J'ai beaucoup aimé la plume de Véronique Ajarrag. Elle est fluide, précise dans ses descriptions pour nous permettre de visualiser et les personnages et les lieux où se déroule l'histoire. Un premier bon point donc pour ce one-shot fantastique.

Le début de ma lecture fut agréable et peu à peu je me suis demandé où voulait en venir l'auteur. Je n'arrivais pas à comprendre si Agrippine était juste folle ou si au contraire tout ce qu'elle disait était vrai et vécu. Lorsqu'elle raconte ses vies antérieures j'ai su être séduite par cette dramatique histoire d'amour qui n'abouti qu'à la mort de certains personnages qui n'ont commis que le crime d'être tombé amoureux, et moi qui ne suis pas fleur bleue j'ai été très touchée par ces rencontres nocturnes entre Ishtar et Jandra. Pourtant chaque fois qu'on se retrouve à notre époque, le charme est rompu. La relation entre Jérémie et Agrippine est quelque peu tombée à plat me concernant, ne retrouvant pas la beauté et la magie de leur sentiment. Certes, Jérémie va tomber sous le charme de la jeune femme, mais c'était trop prévisible et ça manquait de panache.

En fait, ce qui m'a vraiment chagrinée, c'est que malgré le potentiel de cette histoire et la plume superbe de l'auteur, certaines choses étaient beaucoup trop prévisibles et j'aime être surprise, or ce ne fut pas le cas ici. Par exemple concernant la personnalité de Jérémie, je savais où l'auteur voulait en venir, du coup j'ai vu arriver les événements à des lieux à l'avance, faisant perdre quelque peu la saveur de ce roman. Si pour certains personnages comme Clara je ne m'attendais pas à cela, j'ai pourtant très vite compris où le personnage de Marty allait aussi nous mener. L'auteur n'a pas su distiller suffisamment de suspense à mes yeux pour surprendre le lecteur et c'est dommage, car le potentiel du roman est bien là et qu'il est addictif.

Malgré ce manque de surprise de la part de l'histoire et le fait qu'on devine facilement où l'auteur nous mène pour le dénouement, j'ai été captivée par l'histoire et les multiples voyages que font nos héros pour retrouver la jeune femme. Du coup, je pense que l'auteur a réussi à satisfaire ses lecteurs puisqu'une fois commencé, et malgré quelques bémols, impossible de lâcher le roman tant qu'on ignore la fin.

Je n'ai pas tout à fait saisi la raison de ce titre peu évocateur : amulettes. Certes des amulettes sont présentes dans le roman et importantes pour le déroulement de l'histoire, mais en toute honnêteté, je pense qu'un autre titre aurait été plus juste. Parce qu'avant une histoire de magie et d'amulettes magiques, l'auteur nous dépeint une incroyable épopée pour retrouver son âme soeur, épopée que j'ai adoré suivre par les nombreux retours dans le passé.

Amulettes est un roman qui vous fera voyager et qui offre une belle histoire d'amour, même si le côté prévisible de certains aspects peut gêner, je pense que comme moi vous serez sous le charme !

Ma note :



3 commentaires:

Laisser une trace!