mercredi 3 avril 2013

Le Petit Prince et Coppelius de Katherine Quenot

Edition : Gallimard Jeunesse
Publication : 2013
Nombre de pages : 31
ISBN : 9782070649488
5 €
 Résumé :
De plus en plus pâles, les Solaris sont inquiets : Coppelius, absorbé par un projet fou, a complètement oublié le Grand Coloriage. Pour les aider à retrouver de belles couleurs, le Petit Prince et Renard devront traverser une terrible épreuve au pays de l'ombre et des monstres !
 
 
 
 
 
 
Le Petit Prince et Renard arrivent sur une nouvelle planète. Là, ils découvrent que le soleil est fort et le paysage très coloré tout comme les habitants. Mais les Solaris sont inquiets, car la journée du grand Coloriage, qui vise à leur rendre leur couleur, a été retardé. Coppelius, le maître des couleurs est en quête d'un tout nouveau projet et il en oublie sa mission. Le Petit Prince et Renard accompagné d'Antelio, un petit garçon à la recherche de son père, vont aider la planète à retrouver ses couleurs qui s'éteignent. Pour cela, un voyage sur l'autre face de la planète, le côté de l'ombre, s'impose !

Le Petit Prince et Coppelius est un roman jeunesse vraiment très agréable à lire que ce soit pour son histoire originale ou pour ses illustrations très colorées qui rappellent le dessin animé. Notre héros va très vite nous emmener dans cette planète très colorée où tout semble aller pour le mieux, mais il va vite se rendre compte que des vies sont en jeu.

Ce roman nous plonge réellement en enfance pour l'histoire qu'il offre aux plus jeunes. Le texte est vivant et bien pensé et sera simple à lire pour les enfants qui font leur premier pas en lecture. Le vocabulaire est bien choisi sans en être pour autant minimaliste, au contraire. Chaque page se voit illustrée par un passage de ce qu'il semble être le dessin animé diffusé dans l'émission Ludo. L'histoire a beaucoup d'énergie et en si peu de pages, le lecteu découvre tout un tas de créatures effrayantes ou non, selon le point de vue. Ainsi, on découvre les oiseaux de l'ombre, les clones, la pierre bleue et forcément, le serpent qui, une fois encore, est à l'origine des problèmes de cette planète.

J'ai aimé certaines choses de ce petit roman comme le fait que tout n'est pas ni noir ni blanc, mais au contraire gris et l'enfant découvre en même temps que le Petit Prince un monde qui a tout pour plaire et qui pourtant n'offre pas vraiment de bonheur à ses habitants. Trop de soleil ce n'est point bon ! Petit conseil placé judicieusement par les auteurs de la série pour déjà inculquer quelques notions aux enfants. Peu à peu donc, notre petit Prince se fera des alliés et tentera d'aider cette nouvelle planète qu'il a l'air d'apprécier et j'ai aimé la petite leçon de morale (qui n'en est peut-être pas une, selon la manière dont on comprend le texte) sur le fait de ne pas juger quelqu'un à son apparence comme ça sera le cas pour Tolben, ce gros ours vert.

Au final, Le Petit Prince et Coppelius est vraiment une chouette lecture pour les enfants qui devraient adorer se perdre sur cette planète !



 


 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!