samedi 6 avril 2013

A Beautiful Dark de Jocelyn Davies

Année d'édition : Juin  2013
Edition : Pocket jeunesse
Nombre de pages : 284
Public visé : Young Adult
Quatrième de couverture :
Le soir de son dix-septième anniversaire, Skye rencontre deux garçons aussi différents l'un de l'autre que le feu et la glace. Leurs points communs : une même attirance pour la jeune fille... et leur condition d'ange déchu. Mystérieux et réservé, Devin est un messager de l'Ordre qui contrôle le destin de chacun. Charmeur et amical, Asher est un partisan de la Rébellion qui défend le libre arbitre. Ils vont tous les deux chercher à séduire Skye dont les pouvoirs sont encore ignorés de tous, et qu'elle même ne maitrise pas...






Skye est une jeune femme d'apparence normale. Lors dela fête de son dix-septième anniversaire, organisée par ses amis sans son accord, elle fait la rencontre d'un garçon qui très vite lui fait perdre ses moyens. Il s'appelle Asher et semble être très cool. Pourtant, il n'est pas le seul nouvel élève à l'intriguer puisque le cousin de celui-ci Devin semble également intéressé par la jeune fille qui ne comprend pas leur intérêt soudain pour elle. Et lorsque d'étranges phénomènes ont lieu autour d'elle, Skye se demande qui en est à l'origine. Devin, calme, serein et timide ou Asher, charmeur, amical et cool ?

Beautiful Dark est un roman qui trouvera très vite son public. Les raisons en sont évidentes, il rend addict. Je m'explique.

Le roman est écrit avec beaucoup de vivacité, mais parfois je l'ai trouvé trop simpliste, rendant sa lecture beaucoup trop facile et rapide. Les descriptions sont très rares et le tout est vécu par Skye qui donc ne se pose pas forcément les bonnes questions. Dans ce genre de roman, l'utilisation de la première personne du singulier est judicieuse puisque les lecteurs peuvent plus facilement s'identifier à l'héroïne et l'apprécier pour sa simplicité évidente. Car oui Skye est une jeune fille comme les autres, ni trop jolie, ni trop laide, ayant de bonnes notes à l'école et orpheline vivant avec sa tante, en réalité la meilleure amie de sa mère défunte.

Je sais que bon nombre de lecteurs préfèrent lire un roman à « Je » pour pouvoir plus facilement s'immiscer dans la tête du personnage et vivre le roman à cent à l'heure comme le personnage principal. J'avoue que ce fut le cas. Qu'est-ce que ce roman est rapide !
Je me plaignais justement de ma lecture précédente, nés à minuit, où il faut plus de trois tomes pour avoir des réponses, et pas à toutes ( à 400 pages le tome, ça fait beaucoup !), mais ici en moins de 300 pages on a le droit à une tonne de réponses et ça j'apprécie énormément ! Certes, j'aurais voulu en découvrir davantage sur la vie de Skye (qu'elle décrive davantage ses habitudes, les traits de caractère de ses amis, qu'on doit deviner, l'apparence de sa maison, de son école... mais c'est vraiment à peine dépeint). Du coup le lecteur ne peut s'ennuyer puisqu'il se passe toujours quelque chose et ça nous divertit énormément, le but premier du roman d'ailleurs.

À côté de ça, je trouve l'utilisation des anges sympathiques alors que je n'avais pas du tout été convaincue par un autre roman du même genre : Halo l'amour interdit. Ici, c'est tout de même plus mature et Skye sait à peu près ce qu'elle veut, sauf avec les garçons, mais là encore, on apprend très vite pourquoi elle réagit comme ça avec eux. Tiens et si on en parlait de ces deux jeunes garçons qui vont rendre notre héroïne folle ? On a Asher, le rebelle, celui qui n'agit que comme bon lui semble et beaucoup sur des coups de tête. Il sera le premier à tenter de séduire Skye pour on ne sait quelle raison au début et y parviendrait presque s'il n'avait pas la manie de toujours vouloir la rendre jalouse et tout prendre à la légère. Il m'a d'ailleurs beaucoup agacée, je n'ai pas su l'apprécier, trop bad boy. Ensuite vient Devin, le plus calme et posé des deux. Il est doux et timide et je ne sais pas pourquoi, lui m'a beaucoup plu. J'ai aimé sa lutte intérieure pour tenter d'échapper à sa condition et faire deux trois choses sur le coup de l'impulsion, chose dont il n'a pas l'habitude. Du coup, Skye a le choix entre une bonne religieuse à la crème avec Devin et un Fajitas épicé avec Asher ! Je ne sais pas vous, mais moi je prends la douceur gourmande !

Une autre chose que j'ai beaucoup aimée, c'est le fait que Skye va s'entrainer à utiliser des pouvoirs qu'elle détiendrait peut-être et... rien ! Elle ne devient pas une superwoman en cinq minutes et ça, c'est appréciable parce que plus crédibles que dans d'autres romans où le héros utilise ses pouvoirs pour la première fois et parvient à les gérer à la perfection. Ça ajoute un peu de crédibilité au roman, même si forcément on reste dans le domaine fantastique.

Je regrette juste un peu l'absence de piquant des amis de Skye qui sont un peu transparents et trop peu évoqués par l'héroïne qui va passer tout son temps avec les deux nouveaux et oublier ses amis pour le coup.

Au final, ce premier tome est tout de même prometteur et trouvera facilement son public, aucun doute là-dessus ! La manière dont il se termine laisse penser à une suite explosive comme on les aime ! 

Ma note :




3 commentaires:

  1. je ne sais pas si je me laisserai tenter par ce roman. En tout cas, je n'avais pas eu le coup de cœur pour Halo c'est sur^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je n'ai pas aimé halo non plus, par contre celui-là est tout de même un niveau au-dessus ^^

      Supprimer
  2. Bon, encore un que je ne connais pas mais qui a l'air de valoir le coup. Crévindiou! Mon budget va exploser.

    RépondreSupprimer

Laisser une trace!