lundi 28 janvier 2013

Les damnés de Dana tome 1 : la dame sombre de Ambre Dubois

Année d'édition : 2012
Edition : Le chat noir
Nombre de pages : 306
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Au pied d’un cercle de menhirs, une jeune femme aux cheveux et aux yeux couleur corbeau se réveille. Qui est-elle ? Elle l’ignore. Où se trouve-elle ? Elle va bientôt le découvrir…
En plein territoire picte, résistant aux envahisseurs romains, une tribu de celte recueille la mystérieuse femme. Rapidement, elle va se trouver mêlée au quotidien de ce peuple, à ses légendes, à ses mystères et à ses désespoirs. Le cercle de pierre sera-t-il la clef qui lui rendra son identité ?

A moins que ce ne soit le vampire qui la surveille dans l’ombre…

Je tiens en premier lieu à remercier les éditions du chat noir et le forum Accro et Mordu pour cette découverte qui dans l'ensemble m'a plu.

Mévéa se réveille au milieu de nulle part. Elle ne sait plus qui elle est, d'où elle vient, mais surtout ce qui l'a amené ici, blessée et effrayée. Lorsqu'un orage éclate, elle se rend compte qu'une ombre la surveille et peut-être la traque. Sous le choc, elle va fuir la potentielle menace et très vite se retrouver captive d'une tribu celte qui résiste aux envahisseurs romains. Là, elle tentera de découvrir qui elle est et de prouver aux Celtes qu'elle n'est pas une menace et encore moins une espionne romaine. Très vite, Galen, un guerrier de la tribu va lui faire confiance et ensemble ils vont tenter de sauver la tribu.

La dame sombre est un roman qui au départ a mis du temps à me trouver. Il est assez lent à démarrer et le fait que notre héroïne ne sache rien de rien est assez gênant pour le lecteur puisqu'il nous faut découvrir l'univers en même temps et on patauge un peu. Cela dit, j'ai apprécié le style de l'auteur qui est assez poétique et nous dépeint un univers assez sombre. Le mélange mythologie et magie fonctionne ici très bien et nous donne un roman plutôt détaillé et étonnant.

Utiliser des vampires dans ce contexte de guerre celte/romain est agréable et donne une tout autre dimension à l'intrigue. Elle évite ainsi pas mal de clichés surtout au niveau des vampires qui se révèlent ici plus humains qu'ailleurs, même si toujours aussi mauvais.

D'ailleurs, ces mêmes vampires n'ont qu'un seul but, se protéger des Romains, qui semblent-ils ont des armes efficaces contre les créatures de la nuit. Les diviser en clan est une idée, certes peu innovante, toutefois sympathique est très bien utilisé dans ce contexte. Le fait d'ailleurs qu'ils n'apparaissent pas tout de suite dans le roman est appréciable, puisque je pense que cela aurait fait un effet d'excès d'informations à assimiler pour le lecteur, Ambre ayant donc judicieusement placé leur intervention et les ayant rendu attirant, sans tomber dans le cliché du vampire « lover ».

Ce qui m'a également séduite dans ce premier opus, c'est la guerre des Celtes et créatures de la nuit contre les Romains qui sont vraiment dépeints comme des Hommes cruels et sans pitié, ne cherchant qu'à conquérir les terres pour devenir les « géants » de ce monde. Une armée nombreuse et maligne qui n'hésitera pas à tenter des alliances surprenantes pour mener à bien leur mission.

Je parlais de magie tout à l'heure, même si l'on est davantage sur la prémonition et la voyance que sur de la magie pure et simple. Notre héroïne va se rendre compte qu'elle peut découvrir le passé et le futur de ceux qui l'entourent et c'est une idée qui n'a pas été, je trouve, suffisamment exploitée. Sa prémonition face au roi Urien par exemple m'a semblé inopportune et inutile puisqu'elle n'a pas d'impact sur ce premier tome, mais peut-être sur la suite, qui sait.

Enfin, j'ai apprécié que les personnages secondaires apportent quelque chose au roman. Brannos par exemple apporte une touche d'humour fort appréciable, avec ce caractère simple et amusant tandis que Lennia donne davantage une touche de caractère et de sang-froid au roman, personnage que j'ai beaucoup apprécié pour ma part. J'ajouterais que Morcant le vampire m'a un peu fait penser à Spike de Buffy ou encore Éric de True Blood avec son côté, je ne suis pas gentil, mais pas spécialement cruel non plus, j'agis selon mes principes et dans mon intérêt.

La dame sombre possède des qualités indéniables, mais ce roman souffre aussi de quelques petits défauts qui ont empêché le coup de coeur et réduisent l'effet final de ce premier opus.

J'ai trouvé que le récit souffrait de quelques longueurs comme le début qui est assez long et met trop de temps à mettre en place les éléments déclencheurs de la suite. Mévéa atterrit comme un cheveu sur la soupe dans un environnement hostile et trop vite elle s'y fait et est acceptée par une tribu en guerre et qui souffre de l'oppression des Romains. J'ai du coup peu apprécié qu'elle sache si bien manier certaines armes et de la jeune femme effrayée et perdue du début, devienne presque une guerrière qui s'en va en guerre pour une cause qui ne la regarde pas puisqu'elle ignore qui elle est.

De même que la romance qui a fait chou blanc pour ma part, ne m'inspirant rien du tout. En fait, l'explication est assez simple : Mévéa tombe trop vite sous le charme de Galen, ce guerrier décrit comme un homme viril et fort, alors qu'en réalité c'est un « puceau trop émotif » avec Mévéa. De le voir sans cesse s'inquiéter sur ses performances sexuelles avec l'héroïne m'a bien fait rire, tant c'est contradictoire avec sa première présentation. Cela m'a littéralement refroidie et fait perdre de l'estime pour ce personnage.

En bref, la dame sombre est un assez bon premier tome. L'écriture y est agréable et permet de boucler le roman en quelques heures à peine. J'y regrette une romance mal tournée et inefficace, mais je suis ravie de voir des personnages secondaires aussi bien traités.

Ma note :




6 commentaires:

  1. ton avis me donne envie de le lire
    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est une lecture détente et très sympa ^^

      Supprimer
  2. Je l'avais déjà repéré!!! Je le lirai très certainement! Biz

    RépondreSupprimer
  3. Ce livre me tente depuis un moment déjà!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il est sympa, mais il a des défauts. Du coup je ne pense pas lire la suite même s'il m'a détendu ^^

      Supprimer

Laisser une trace!