jeudi 18 octobre 2012

The Killing de David Hewson

Année d'édition : 2012
Edition : j'ai lu
Nombre de pages : 925
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Adaptation de la saison 1 de la série danoise.

Le corps d'une jeune fille sauvagement agressée est retrouvé dans le coffre d'une voiture au fond d'un lac. Entre la famille ébranlée et un politicien en lice pour la mairie, la police croise indices et alibis.
20 jours d'investigation qui vont changer le cours de leurs vies !







Sarah Lund s'apprête à quitter Copenhague pour rejoindre son fiancé avec son fils en Suède. Excellente flic, elle est très vite amenée une dernière fois à enquêter sur la découverte d'un pull tâché de sang. Avec Meyer, son futur remplaçant au sein de la police, elle va très vite comprendre qu'il ne s'agit pas là d'une simple disparition. Lorsqu'ils apprennent que Nanna Birk Larsen, une jeune fille, a disparu sans laisser de trace, ils sont loin de se douter que l'enquête va les mener dans de nombreuses impasses. Pour Sarah, Nanna a été assassinée et il faut retrouver le corps. Très vite son instinct va lui permettre de le retrouver, dans le coffre d'une voiture dans un lac. La jeune fille a bien été assassinée et mise inconsciente, mais vivante là. Pour les parents de Nanna, tout s'écroule. Mais cela sera aussi le cas pour Troels Hartmann, candidat aux élections municipales, car le véhicule s'avère être l'un de ceux de sa campagne. Sarah fera tout pour retrouver le meurtrier et comprendre ce qu'il s'est passé, jusqu'à en devenir obsédée.

Je ne connaissais pas du tout the killing, la série dont est tiré ce roman. The killing commence comme beaucoup de roman de ce genre. Une disparition qui se transforme en meurtre. La particularité, c'est que dès le début, on sent l'ambiance assez glauque de ce roman. Entre la politique et les coups bas des candidats, la police qui se voit prise au dépourvue face à un meurtre qui leur semble insensé et où de nombreux suspects vont se succéder et des familles brisées, ce roman ne laisse pas insensible. 

Ressemblant davantage à un scénario grâce à son style très imagé et dynamique qu'à un simple roman, the Killing est addictif et rend vite accro. Les changements de lieux et de personnages sont nombreux et donnent beaucoup de punch à la lecture, ce qui empêche le lecteur de sombrer dans l'ennui ou la lassitude. Quelques preuves sont disséminées ça et là pour nous mettre sur la même piste que la police, mais au final chaque fois un rebondissement nous met dans l'erreur et surtout nous fait douter du final de ce roman. J'ai adoré ce jeu du chat et de la souris avec le véritable meurtrier parce que les suspects ne font que se succéder sans jamais être vraiment innocent au fond. Ils auront tous quelque chose à se reprocher et je ne pense pas que l'auteur aurait pu faire mieux! 

A travers cette enquête très délicate, l'histoire donne un autre aspect de la douleur de perdre son enfant et de tout ce que cela entraîne. Pernille et Theis Birk Larsen vont se retrouver face à un grand vide et ils ne sauront pas gérer cette perte, surtout lorsqu'il y a de nombreux suspects. Même nos policiers vont se voir happés par l'enquête et chacun va perdre à sa manière quelque chose. Sarah Lund va perdre ses proches, car elle est trop focalisée sur l'enquête. S'enfermant dans une spirale infernale, elle va mettre des vies en jeu, mais perdre un peu la raison. Meyer aura beau tenter de la secourir, il deviendra à son tour une victime de ce simple meurtre. Chaque personnage va perdre quelque chose d'important dans cette enquête qui durera 20 jours. 20 jours que le lecteur suit avec attention, désireux d'avoir le fin mot de cette histoire horrible et étonnante. Que dire si ce n'est que même dans les 5 dernières pages, ont découvre une nouvelle pièce à conviction et à quel point les personnages ont perdu la tête dans cette recherche du meurtrier.

925 pages qu'on ne voit pas défiler, qui se dévorent et se savourent ! A lire d'urgence !


Couvertures étrangères


8 commentaires:

  1. Super ton avis Louve! Mais j,avoue que le nombre de page me fait un peu peur... Mais je pense bien avoir vu cette série TV par contre... en tout cas le titre me dit quelques chose

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il ne faut pas que tu t'arrêtes au nombre de page, le roman est tellement bon! je vais me renseigner pour voir la série du coup ^^

      Supprimer
  2. Ahhh j'ai commencé la série US et j'adore *-* Bon ça se passe aux States évidemment mais bon...ça reste super bien avec une ambiance pesante.

    Je verrai pour le livre !

    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le livre m'a donné envie de découvrir la série ^^
      très addictif !

      Supprimer
  3. Malgré que ce soit un pavé, je l'ajoute à ma LAL! Un avis comme ça, ça donne envie de découvrir!

    Bizouxx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement j'espère qu'il aura plus de lecteurs parce qu'il est génial à lire!

      Supprimer
  4. tu m'as donné envie de le lire (malgré le pavé!!) tu seras surement dans mon poste tentation #2 du mois prochain hihi
    bisous miss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait tu le vois même pas que c'est un pavé :D
      il est tellement addictif!

      Supprimer

Laisser une trace!