dimanche 30 septembre 2012

Roi du matin, reine du jour de Ian McDonald

Année d'édition : 2012
Edition : folio sf
Nombre de pages : 585
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Emily Desmond, Jessica Caldwell, Enye MacCall, trois générations de femmes irlandaises, folles pour certains, sorcières pour d'autres. La première fréquente les lutins du bois de Bridestone quand son père, astronome, essaie de communiquer avec des extraterrestres qu'i imagine embarqués sur une comète. La seconde, jeune Dublinoise mythomane, se réfugie dans ses mensonges parce que la vérité est sans doute trop dure à supporter. Quant à Enye MacColl, katana à la main, elle mène un combat secret contre des monstres venus d'on ne sait où.


Trois femmes dont le destin est lié à diverses époques. Trois femmes qui vont découvrir que la féérie existe, mais qu'elle n'est pas aussi douce que ce que les légendes le racontent.
Emily Desmond est une jeune fille rêveuse à l'opposé de son père, un astronome reconnu qui travaille depuis des jours sur le moyen de communiquer avec des êtres venus de l'espace, depuis qu'il a découvert une singularité sur la comète qu'il a pu observer, pensant là qu'il s'agit d'un vaisseau. Emily, elle, a découvert que des êtres féériques se cachent dans le bois du domaine familial. Tandis que l'un détruit peu à peu sa famille pour terminer son projet de contact avec les extra-terrestres, l'autre, en crise à la puberté, va s'enfoncer un peu plus chaque jour dans la forêt, pleine d'idées préconçues sur les fées, délaissée par ses parents.
Des années plus tard nous faisons la connaissance de Jessica Caldwell, jeune fille mythomane qui ne peut s'empêcher de s'inventer une vie jusqu'à ce que son psychologue découvre qu'elle a été adoptée et va lentement remonter jusqu'aux véritables origines de la jeune femme.
Vient enfin la rencontre avec Enye MacColl, jeune femme à l'apparence normale, travaillant dans la publicité le jour, et chasseuse de créatures mythiques la nuit avec son katana. Elle découvrira la place de Dieu et des croyances dans ce monde que côtoyai rêves et réalité.

Il y a des romans qui troublent et qui font réfléchir puisqu'au final on n'est pas sur d'avoir capté toutes les allusions. Roi du Matin, Reine du Jour en fait partie. Il nous fait voyager à trois époques distinctes et avec trois héroïnes fort différentes, mais que tout relie, sans qu'elles le sachent. Si l'histoire d'Emily m'a captivée parce qu'elle est forte et courageuse, mais fragile et délaissée d'un côté, j'ai aussi été intriguée par le travail qu'effectue son père, certain de ses découvertes. Si l'auteur parvient à nous faire apprécier ces personnages, c'est parce qu'il a choisi la forme épistolaire afin que l'on sache chaque chose de nos héros, chaque pensée, et chaque acte afin de pouvoir les juger en ayant toutes les pièces du puzzle. Emily qui va nous entraîner dans un monde magique et surnaturel, sans vraiment savoir ce qui l'attend. L'auteur se joue ici des personnages avec brio. Emily qui pense devoir vivre avec des fées n'est-elle pas juste une jeune fille qui s'invente une vie devant la sienne si terne ? Son sort sera douloureux, mais ce qui m'a davantage plu, c'est que l'auteur joue des codes dans cette première partie. La forme épistolaire n'est pas sans rappeler le fantastique avec Dracula, de la fantasy avec ces fées cachées dans les bois et de la science-fiction avec l'astronome qui tente de communiquer avec des extra-terrestres. Un savoureux mélange que j'ai adoré.

De la seconde partie j'ai été plus sceptique. Changement radical de style, de personnages et d'époque pour nous faire découvrir une héroïne mythomane, vulgaire et un peu trop déjanté. Jessica ne m'a absolument pas plu tant son comportement est agaçant et son langage un peu trop fleuri. Elle aussi s'invente une vie devant l'absence d'amoureux dans la sienne jusqu'à ce qu'il apparaisse enfin, cet homme étrange, mystérieux, mais surtout qui se révèle être un ennemi de sa patrie. Un gros point d'interrogation flotte au-dessus de Jessica puisqu'on cherche le lien entre la première partie et celle-ci. Ce n'est que grâce au personnage de Rooke, le psychologue de Jessica qu'on va peu à peu découvrir en Jessica des similitudes avec Emily. Et lorsqu'en utilisant l'hypnose, l'homme découvre que la jeune fille a été adoptée et ce qu'elle a vraiment vécut dans son enfance, les pièces de ce puzzle géant se mettent enfin en place. Le lien qui unit nos héroïnes est bien ficelé, crédible et fonctionne à merveille parce que soudain, mon intérêt pour la jeune femme s'est accru. Evidemment, je m'attendais aussi à ce que son destin ne soit que la suite logique de la vie de sa mère biologique.

La troisième partie m'a encore plus déstabilisée et c'est celle que j'ai le moins apprécié. Nouvelle héroïne avec Enye qui chasse des créatures mythiques la nuit, soucieuse de préserver l'humanité. Malgré que ce soit la partie qui soit la moins plate et ennuyeuse du fait qu'il y a de l'action, je n'ai pas su adhérer à l'histoire de la jeune femme qui a malgré elle hérité des pouvoirs de sa grand-mère et qui avec de l'aide, va combattre le réel et l'imaginaire. Cette dernière partie même si je l'ai trouvé dans la continuité des deux premières m'a semblé plus difficile à lire du fait qu'elle est assez axée sur la religion.

Cependant, je ne doute absolument pas que les lecteurs apprécieront ce roman tout comme je l'ai apprécié. Un peu complexe et long par moment, mais une lecture intéressante et innovante.

Ma note :



Chronique pour les chroniques de l'imaginaire 

Couvertures étrangères

4 commentaires:

  1. Je suis ravie de voir qu'il est sortie en poche, car il me fait de l'oeil depuis sa sortie en grand format. Il me tarde de me l'offrir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est une lecture étrange et déroutante ^^

      Supprimer
  2. Comme toi, c'est la première partie qui m'a davantage marquée... Pour tout dire, j'ai eu un mal fou à avancer dans les deux suivantes : je me suis surprise à survoler les pages plutôt que de les lires !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. me voilà rassurée de voir que d'autres ont eu du mal avec les deux dernières parties !

      merci pour ton message Luna ^^

      Supprimer

Laisser une trace!