lundi 17 septembre 2012

Good Ending tome 2 de Kei Sasuga

Année d'édition : 2012
Edition : Kana
Nombre de pages : 192
Public visé : pour public averti
Quatrième de couverture :
Seiji Utsumi est un lycéen réservé. Il est secrètement amoureux de la capitaine du club de tennis du lycée, Shô Iketani. Mais de peur de se prendre un râteau, il se contente de la regarder de loin. Jusqu’au jour où Yuki, une camarade de classe, lui renvoie à la figure son attitude pathétique et sans consulter le jeune homme, décide de donner un coup de pouce au destin… 




Seiji a enfin réussi à s'approcher de la jolie Shô en intégrant l'équipe de tennis. Ses efforts seront récompensés puisqu'il a même osé inviter Shô à sortir déjeuner en ville. Mais voilà Eri, une sublime jeune fille voit un lui un grand potentiel et elle va le mettre dans des situations qui n'aideront pas sa relation avec Shô à évoluer, surtout lorsqu'elle les surprend, Eri et lui dans une situation très compromettante. Shô va se rendre compte que Seiji a peut-être des sentiments envers elle et cela va très vite la troubler puisqu'elle s'apercevra ressentir quelque chose aussi pour lui. Eri l'étrange jeune fille va dévoiler à Seiji la raison de son comportement et s'excuser de cette étrange posture dans laquelle ils ont été découverts.  Le jeune homme n'a d'ailleurs plus qu'une idée en tête : son rendez-vous avec Shô. Mais rien ne se déroulera comme il le souhaite et très vite il va se rendre compte que sans Yuki il n'aurait pu avoir été si loin.

Une fois de plus ce second tome m'a complètement charmée ! Je l'ai même adoré et dévoré ! Les personnages sont très beaux et bien détaillés. Les décors ajoutent un gros plus au manga, bref graphiquement ce n'est que plaisir pour les yeux! L'histoire avance par rapport au premier tome et les relations entre les personnages se nouent et se dénouent avec de nombreux rebondissements. La relation Shô/Seiji est ici mise au second plan puisque de nouveaux personnages font leur arrivée dans l'histoire comme Eri, une jolie jeune fille amoureuse elle aussi, mais très délurée ! J'ai apprécié également le fait qu'on en apprenne davantage sur Yuki et elle devient de plus en plus attachante. C'est un personnage drôle, bon et qui cache une blessure et heureusement, elle commence à se dévoiler davantage auprès de Seiji pour le plus grand trouble de celui-ci qui commence à ne plus trop savoir ce qu'il veut. Rien non plus de très innovant au niveau des relations, je voyais les choses arriver très vite, et pourtant, cela ne m'a pas déçue parce que c'est traité en finesse.
J'ai trouvé Shô détestable vers la moitié de ce second tome puisque je trouve qu'elle n'est pas sincère avec elle-même et qu'elle va faire beaucoup souffrir notre héros. 
On voit en tout cas une certaine évolution des personnages et surtout de notre héros qui malgré tout prend confiance en lui malgré certaines peines de coeur. 

Certaines scènes ont tout d'un ecchi à savoir fille un peu dénudée et imagination masculine très exploitée ! Mais rien de vulgaire ou de choquant, loin de là ! 

La fin de ce second tome est pleine de surprises et donne très envie de vite se jeter sur la suite ! Aussi je pense que Kei Sasuga a su rendre sa série très addictive pour notre plus grand plaisir ! Une superbe découverte !




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!