dimanche 16 septembre 2012

Good Ending tome 1 de Kei Sasuga

Année d'édition : 2012
Edition : Kana
Nombre de pages : 192
Public visé : pour public averti
Quatrième de couverture :
Seiji Utsumi est un lycéen réservé. Il est secrètement amoureux de la capitaine du club de tennis du lycée, Shô Iketani. Mais de peur de se prendre un râteau, il se contente de la regarder de loin. Jusqu’au jour où Yuki, une camarade de classe, lui renvoie à la figure son attitude pathétique et sans consulter le jeune homme, décide de donner un coup de pouce au destin… 




Seiji Utsumi est un lycéen timide. Depuis des mois, il n'a d'yeux que pour Shô Iketani une fille d'un an son aînée. Secrètement, il l'épie et la surveille au cours de tennis, imaginant de nombreuses situations qui lui permettraient de lui parler, chose qu'il n'a à ce jour encore jamais faite. Ses amis ne font que se moquer de lui et Tsukasa Izumi tente de lui donner de nombreux conseils pour lui faire sauter le pas. Ce n'est qu'avec l'arrivée imprévue d'une nouvelle dans leur classe que Seiji va peu à peu tenter de se rapprocher de Shô. Yuki Kurokawa est une belle jeune fille énigmatique et elle va très vite découvrir les sentiments de Seiji. Pour une raison inconnue, elle va même proposer à celui-ci de l'aider à conquérir la très jolie Shô, avec un tas d'astuces et de conseils pour l'air de rien devenir proche d'elle. Et tout va débuter lorsque Seiji, très mauvais en sport, va se retrouver intégré à l'équipe de tennis dont Shô est la chef! Va commencer pour lui de nombreuses tentatives pour dévoiler ses sentiments !

Il y avait bien longtemps que je n'avais pas autant apprécié un shojo. Les dessins de Kei Sasuga sont très beaux, esthétiques. C'est un plaisir pour les yeux que de savourer ce manga. Les expressions des personnages sont très bien rendues et l'action est dynamique. J'ai aimé la profusion de détails graphiques au niveau des personnages et en général leur environnement est également bien décrit, bien précis et c'est un vrai plaisir !

Si le scénario n'a a priori rien d'innovant, puisque ce sujet est très utilisé dans les Shojo, il m'a quand même littéralement conquise grâce à de nombreuses scènes tantôt très drôles, tantôt vite touchantes. On découvre très vite que chaque personnage possède ses petites blessures personnelles et j'ai hâte de pouvoir creuser en profondeur pour davantage connaître nos héros. J'ai apprécié de découvrir Seiji et de voir à quel point sa timidité le gêne et le rend malheureux. Il n'ose aborder la fille qu'il aime et pourtant il va s'avérer aussi maladroit qu'elle ! De nombreuses scènes sont d'ailleurs bien dessinées et nous permettent de très vite nous attacher à ce garçon tellement gentil et qui n'a pas une once de méchanceté en lui. Yuki va s'avérer être le personnage le plus énigmatique de ce premier tome tout comme Tsukasa qui parvient à séduire toutes les filles qu'il souhaite sans jamais révéler réellement comment il fait. 

Vu la tournure des événements, je sais d'avance que cette série nous réserve bien des surprises et j'ai vraiment hâte de lire la suite ! Un excellent premier tome qui va vous faire passer un très bon moment !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!