lundi 10 septembre 2012

abandon tome 1 de meg cabot

Année d'édition: 2011
Editions : BlackMoon
Nombre de pages : 360

Quatrième de couverture:
Pierce, 17 ans, n'est pas morte.
Ou plutôt elle n'est plus morte. Elle est revenue d'un séjour dans l'Au-delà, où elle n'a pas rencontré de lumière blanche, mais un jeune homme, John, à peine plus âgé qu'elle. Un jeune homme qui lui a proposé de partager l'éternité à ses côtés. Pierce a refusé. Elle lui a échappé. Mais pour combien de temps ?



Pierce, adolescente de 17 ans a déjà connu la mort, deux ans auparavant. Ce voyage dans l'au-delà l'a changé à jamais. Elle ne s'attendait pas à de telles découvertes, mais surtout à ce qu'un jeune homme souhaite l'avoir à ses côtés pour toujours dans l'au-delà. La demoiselle va lui échapper et se rendre compte que l'étrange inconnu ne l'a jamais quitté, que chaque fois il se trouvait là lorsqu'elle était en situation difficile. Et que dire de cet étrange collier qu'il lui a offert et qu'elle ne quitte plus depuis ? Ce collier dont la pierre précieuse change de couleur selon les gens qui sont face à elle ? Pierce va se rendre compte que la vérité n'est peut-être pas bonne à entendre.

Le style de Meg Cabot me plait assez. Pour un roman jeunesse, le vocabulaire est bien là et le côté mièvre est mis de côté pendant un bon moment, ce qui dans l'ensemble, m'a permis d'apprécier ce premier tome. C'est fluide et ça se lit sans souci. Les descriptions de lieux sont bien là, mais j'avoue avoir trouvé qu'il manquait de descriptions physiques concernant les personnages. De ce fait visuellement j'ai eu un peu de mal à me les imaginer. L'utilisation de la première personne est agréable et permet de découvrir les choses en même temps que Pierce même si l'on se doute de beaucoup de choses avant elle.

Ce qui m'a davantage plu dans ce premier opus c'est l'intrigue. Utiliser la mythologie des Enfers est toujours un exercice difficile aussi faut-il qu'il soit réussi et c'est à mon avis, le cas dans Abandon. Pierce va découvrir ce qu'il se cache après la mort et c'est une vision comme une autre de la fin éternelle. Je ne m'attendais sincèrement pas à découvrir que l'auteur avait autant fouillé dans l'histoire pour s'imprégner de ce mythe d'Hadès et Perséphone qui est assez cohérent dans son ensemble avec Pierce et John. Du côté de la mythologie donc, j'ai été conquise.
Maintenant, j'avoue avoir eu un peu de mal avec les flashbacks de Pierce parce qu'ils arrivent comme un cheveu sur la soupe, on ne s'y attend pas du tout et parfois il faut du temps pour comprendre qu'on est de retour dans le passé pour saisir toutes les ficelles de l'intrigue et la finalité de celle-ci. Donc au fond les flashbacks sont nécessaires, mais sont mal introduits dans le roman et arrivent lorsqu'on s'y attend le moins.
Ensuite, j'avoue au départ avoir été sceptique avec l'environnement de ce premier opus, une jeune fille un peu particulière qui arrive dans un nouveau lycée. Et là, je me suis dit que j'allais encore avoir le droit au même scénario que des dizaines de romans YA : le beau gosse du lycée allait faire craquer notre héroïne et vivre une relation ambiguë avec lui. Quel soulagement de voir que l'auteur joue avec ce stéréotype, mais ne l'utilise pas ! De plus, l'univers du lycée m'a assez plu, puisqu'il est différent de ce que j'ai pu lire avec le classement des élèves selon leur moyen financier et les raisons de leurs inscriptions. 
Bref une histoire qui change un peu et qui fait du bien.

Concernant les personnages, ils ont pour la plupart un petit truc qui fait qu'ils sont particuliers. Pierce par exemple souhaite toujours aider son prochain et même les animaux. Elle fera passer le bien des autres avant le sien et ne sera jamais au bon endroit au bon moment. Elle est suivie par la malchance du début à la fin de ce premier opus. Sa relation avec John est assez bien construite, même si aucune surprise quant à leur évolution.  John est un personnage intrigant et mystérieux, en même temps son histoire ne peut en faire quelqu'un d'autre et rapidement on comprend sa sauvagerie. Quant à certains autres personnages, je ne m'attendais pas forcément à de telles révélations sur leur rôle, aussi j'ai aimé être surprise.

En bref, un bon premier tome qui pose adroitement les bases et qui donne envie de lire la suite. Une bonne surprise !

ma note : 



Couvertures étrangères :


4 commentaires:

  1. La 1ère couverture étrangère est superbe !

    RépondreSupprimer
  2. La première couverture est vraiment très belle. Ce livre est dans ma PAL, faudrait que je le sorte!

    Bizouxx

    RépondreSupprimer

Laisser une trace!