samedi 18 août 2012

La ligne de sang de DOA

Année d'édition : 2004 
Edition : Fleuve Noir
Nombre de pages : 472
Quatrième couverture :
Cela n'aurait pu être qu'un banal accident de moto sur les hauteurs de la Croix-Rousse. Un homme dans le coma victime d'un accrochage… C'est le début d'une enquête des plus troubles menée à l'instinct par les officiers de police Marc Launay et Priscille Mer. La victime, entourée de mystères, est bien trop inquiétante. Tout sue l'angoisse et la peur dans sa grande maison vide. Trop de portes fermées, de questions, de silences oppressants. Sa compagne même a disparu, comme volatilisée dans son appartement, et personne ne sait rien. Jamais elle ne mentionnait son nom. Jamais elle ne parlait de lui. À sa demande. Comme s'il avait voulu ne jamais exister. Comme s'il avait souhaité que personne ne puisse un jour savoir ce qu'il était vraiment…

Marc Launay capitaine à la SRPJ de Lyon rentre chez lui en fin de journée lorsqu'un attroupement attire son attention. En s'approchant il découvre une ambulance et des collègues de la police dont la charmante Priscille Mer, une lieutenant de police qu'il apprécie beaucoup plus que dans le cadre professionnel. Un motard a eu un accident. De premier abord, rien d'inquiétant. Mais petit à petit la police va découvrir que la fiancée de l'homme a disparu et que personne ne s'en inquiète, pas même la mère de la jeune femme. Marc aurait mieux fait de ne jamais s'approcher de cet incident, car dès lors, il va se retrouver confronter à une histoire qui dépasse tout ce qu'il pourra endurer psychologiquement. Qui est donc ce Paul Grieux dont la fiancée Madeleine reste introuvable depuis des jours? La descente aux enfers va commencer plus tôt que ce que nos héros pensaient!

Wahou, j'ai dévoré ce roman, je l'ai même adoré! Sincèrement merci à Roanne de me l'avoir offert après qu'on en ai discuté parce que ce roman, c'est une perle dans le domaine du thriller-fantastique. Déjà la plume de l'auteur m'a ensorcelée. C'est vif, rapide, précis, addictif. L'auteur nous donne des détails de tout, même de l'insoutenable, aussi âme sensible s'abstenir car le roman démarre sur une histoire banale pour tomber dans une horreur innommable. DOA nous permet de comprendre la psychologie d'une victime devenue bourreau et malgré moi j'ai eu de la compassion pour Paul sauf vers la fin où là je le haïssais de tout coeur. Les dialogues sont réalistes, dans l'ambiance du roman. Je peux même ajouter que les pages défilent rapidement, le roman prenant vite une tournure tellement glauque qu'on veut savoir comment cela se terminera et pire, si Madeleine sera retrouvée!

L'histoire est un atout. Elle est ingénieuse et intelligente. Bouleversante et surprenante aussi. Comment un simple accident de moto peut-il se transformer de la sorte en traque aussi approfondie d'une pauvre jeune femme? Comme de blessé notre homme peut-il cacher un passé aussi obscur? L'enquête du roman est mené avec brio, toutes les pièces s'assemblent petit à petit en même temps pour le lecteur et pour les policiers. Rien ne nous laisse penser que cela prendra une tournure fantastique tant le suspens est soutenu à vive allure tout du long. C'est une chasse à l'homme que l'on suit, même si l'homme est dans le coma à l'hopital. C'est son passé que l'on recherche, avec hâte, pour retrouver une jeune femme peut-être déjà morte. 
J'ai également adoré le côté fantastique du roman qui ne trouve pas d'explications rationnelles puisque c'est réellement de la magie qui est à l'oeuvre ici. Une magie noire, meurtrière, écoeurante et que des sorciers utilisent depuis des millénaires. A côté de ça on utilise également comme victime des enfants et c'est le côté insoutenable du roman pour les âmes sensibles. Le final est juste magistral tant il est renversant!

Des personnages, je n'ai rien à redire! Marc Launay est attachant, un peu paumé, il ne cherche qu'à bien faire son travail et il suit très vite son instinct là où aucun autre n'aurait pensé à fouiller. Sa vie sentimentale est cruellement triste. Il ne parvient pas à oublier une femme et c'est tout naturellement qu'il sera obsédé par Madeleine. Priscille est une jeune femme solide et courageuse et on se prend très vite d'affection pour elle. Elle suivra l'instinct de Marc jusqu'au bout, améliorant au passage leur relation. Paul semble être un homme torturé par son passé et les sévices qu'il a subit plus jeune. Il suivra tout naturellement les traces de l'un de ses proches, ne semant que destruction et souffrance autour de lui, même si on peut le penser piéger par son rôle.

En bref, ligne de sang, c'est un coup de poing en plein ventre. Un roman dont on ne ressort pas indemne! Je le recommande vivement parce qu'il vaut vraiment le détour!! 

4 commentaires:

  1. très joli blog, et trop d'envie de lecture :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci petitepom ^^
      On fait ce qu'on peut ^.^

      Supprimer
  2. Direct dans ma Wish-List celui-là!!!!!

    Bizouxx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu vas adorer! c'est pile ton style d'après ce que je vois de tes lectures!

      Supprimer

Laisser une trace!