samedi 26 mai 2012

La roue du temps tome 2 : l'oeil du monde de Robert Jordan

Année d'édition: 2005
Editions : pocket
Nombre de pages : 467
Quatrième de couverture :
Cinq d'entre eux viennent du Champ d'Edmond : Rand, Mat, Perrin, Egwene et Nynaeve. Trois sont des étrangers : la Dame Moiraine, le guerrier Lan et le ménestrel Thom. Ils sont huit compagnons qui cherchent Tar Valon, la cité forte.
Le Seigneur de l'Ombre a jadis voulu conquérir la terre mais les Aes Sedai, maîtresses du pouvoir unique, l'ont repoussé. Pour se venger, il a inspiré à ses vainqueurs une folie meurtrière. Où est le Dragon qui guidait les Aes Sedai ? On dit qu'un jour il renaîtra pour délivrer l'univers. Mais quand ?
Grâce à Moiraine et à ses pouvoirs, les aventuriers échappent à bien des dangers, mais quand des géants ténébreux, les Trollocs, se lancent à leur poursuite, ils se dispersent : Mat et Rand descendent le fleuve en bateau ; Egwene et Perrin le traversent à la nage. Se retrouveront-ils au rendez-vous convenu : Caemlyn, capitale du royaume d'Andor, étape sur la route de Tar Valon ?

Mon avis :

Une fois encore, merci à Tia pour cette sublime découverte! Plus j'avance dans cette grande saga et plus j'aime!

Le style de l'auteur est réellement efficace. Une prose fluide et d'une qualité sublime, elle nous fait voyager en même temps que les personnages. Même si le narrateur n'est pas omniscient, on a vraiment l'impression de se retrouver dans la peau des personnages et on peut sans mal s'identifier à l'un deux. Les dialogues apportent une vivacité au récit surprenante et surtout un tas d'informations qu'il faut assimiler pour comprendre l'avancée de nos héros. L'auteur alterne judicieusement passage descriptif et narratif pour ne pas nous endormir sur des descriptions que l'on pourrait trouver lourde. Son univers est incroyablement riche et le bestiaire chaque fois plus impressionnant. Beaucoup le compare au seigneur des anneaux mais non, ce sont deux sagas bien distinctes qui même si elle débute de la même manière sont loin de se ressembler. Ce que j'aime vraiment c'est que ce second tome nous donne encore plus envie de lire la suite et de découvrir toujours davantage l'univers de la roue du temps. 
J'ai aimé dans les descriptions cette manière de les rendre utiles aux lecteurs et surtout de faire partie intégrantes de l'intrigue. On ne fait pas que lire une description mais on la ressent comme l'histoire. Sans elles, le tout aurait moins de piquants! L'action est dosée à juste mesure. L'auteur n'a guère besoin d'en faire des tonnes pour nous captiver et ça, c'est plus qu'appréciable!

L'histoire est encore plus mouvementée que le premier opus. Ici on a oublié le côté introductif pour ne pas en mettre plein la vue dès le début. Rand et ses amis sont tous séparés et on vivra le roman à travers chacun des groupes. Rand et Matt d'un côté, qui vont perdre Thom le ménestrel pendant une attaque. Dès lors ils tenteront de se rendre à Caemlyn pour retrouver leurs alliés mais leur chemin sera périlleux, long, douloureux et surtout mortel! Ils devront sans cesse se cacher, se terrer dans des bosquets comme des lapins pourchassés, ils deviennent presque des gibiers et j'ai souffert avec eux de l'inconfort de ce voyage et surtout du fait que dès qu'ils pensent pouvoir souffler, un autre danger se pointe! C'est ainsi qu'ils vont passer leur temps caché dans des fermes et dans des charrettes pour arriver plus vite à leur destination. Mais l'ennemi les guette, chaque jour de plus près!
D'un autre côté on suit Perryn et Egwene qui eux aussi vont souffrir mille tortures avant de retrouver leurs alliés. Ils font faire la connaissance d'Elyas dans le tome précédent mais c'est ici qu'on va saisir la portée de cette rencontre, grâce également aux loups. Egwene va elle-même se rendre compte que la vie n'est pas aussi simple qu'elle le pensait et j'ai eu beaucoup de peine pour eux durant leur périple même si heureusement ils retrouvent rapidement leurs alliés afin de se sentir davantage en sécurité.
Et enfin on découvre Lan, Nynaeve et Moiraine qui sont à la poursuite de nos deux groupes précédents. Les faire évoluer par petit groupe est un choix judicieux je trouve pour un second tome puisque cela va permettre au lecteur de s'identifier à chacun d'eux et surtout de davantage les connaître. Lorsqu'ils sont tous groupés, certains sont plus mise en avant que d'autres et ici au contraire ils ont tous leur part de gloire.
Si j'ai encore plus savouré ce second tome c'est parce qu'on sent que nos héros et leur ennemi se rapprochent les uns des autres et pourtant tentent encore de se fuir mutuellement. Le seigneur de l'ombre n'arrêtera à aucun moment d'envoyer ses sbires pour tuer nos héros et je pense qu'ils ont beaucoup de courage et de force pour endurer toutes ses épreuves sans craquer, ou presque. L'arrivée à Caemlyn m'a vraiment plu puisque c'est là qu'on se rend compte que le destin est capricieux et qu'il décide de tout! L'arrivée de Loial l'Ogier apporte une touche de comédie et de douceur à ce second opus même si son apparence est monstrueuse ( 3mètres le bestiaux! ^^)

Jusqu'au bout j'étais captivée et je me demandais comment aller finir ce second tome et là... oh mon dieu! Déjà fini? Rha! J'enrageais ^^

Des personnages je ne vais que les évoquer brièvement ils sont bien trop nombreux ^^. Lan est toujours fidèle à lui-même, calme, silencieux et presque muet. Seulement il fait preuve d'une véritable efficacité en temps dangereux! D'ailleurs on commence à percevoir un léger attachement envers Nynaeve et j'ai hâte de voir si une relation sera possible et envisageable entre eux deux! Nynaeve est toujours aussi remontée envers Moiraine mais elle montrera un véritable courage et saura se montrer forte quand il le faut! Moiraine est troublante. Tantôt douce, tantôt dure, on sent qu'elle commence à apprécier nos jeunes héros mais elle fait preuve de maladresse pour le montrer. Elle ne voit que la finalité de ce qui se joue sous ses yeux et elle de donnera les moyens d'amener l'équipe là où elle le souhaite. Matt est le plus troublant. Je ne le sens absolument pas. Dans ce second opus il est méchant, sombre, grincheux et effrayé comme une bête. Il va s'enfermer dans une bulle qui le rendra dangereux pour tous! Rand est le plus drôle à mes yeux. Sa timidité et sa gaucherie face aux filles m'a beaucoup fait sourire et il va lui arriver de drôle de choses comme se retrouver face à une reine et en ressortir comme si de rien n'était! Concernant Perryn maintenant, je pense qu'il n'a pas fini de nous étonner. Son nouveau don me passionne! Et enfin Loial... un vrai coup de coeur pour cette créature au grand coeur! Bon, certes, il est très bavard mais je pense qu'il a davantage l'habitude d'effrayer les humains et d'être seul donc forcément dès qu'on l'écoute, heureux, il ne s'arrête plus!
Thom m'a quand même pas mal manqué dans ce second opus! Apparaît-il par la suite? Mystère!

En bref, un second tome au dessus du premier, mieux mené, plus simple à comprendre. L'aventure ne fait que commencer et il me faudra rapidement lire le troisième tome pour découvrir la suite!!

Ma note :





Avis : la roue du temps tome 1

couvertures étrangères


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!