vendredi 30 mars 2012

Hantise de Shirley Jackson

Année d'édition : 1999
Edition: pocket
Nombre de pages : 254

Quatrième de couverture :
Hill House est une immense et lugubre résidence, construite au XIX ème siècle par le richissime industriel Hugh Crain. C'est une monstruosité architecturale, née d'un esprit torturé qui la souhaita à son image : labyrinthique, ténébreuse et pleine de lourds et terribles secrets. On la dit hantée, maléfique. Un chercheur fasciné par les phénomènes paranormaux a réuni dans la vieille demeure trois sujets, dont la personnalité lui paraît propre à susciter des manifestations surnaturelles, pour vérifier si Hill House et ses fantômes sont à la hauteur de leur réputation. Le cauchemar peut commencer...




Mon avis :
J'ai eu ce roman pour mon anniversaire le mois passé et je me souvenais vaguement du film qui m'avait assez plu dans son ensemble.
Ni une, ni deux, j'ai décidé de me jeter sur le roman dont le film s'est inspiré. Au final je me demande : que penser??

L'auteur est connu pour être une sorcière. Hantise dont le premier titre est maison hantée est considéré comme son chef d'oeuvre. Son style est vraiment troublant. Je pense d'ailleurs qu'il ne sera pas adapté au plus jeune et pourra rebuter certains lecteurs. J'avoue avoir moi-même mis le roman de côté pendant un jour ou deux pour le reprendre plus posément. Ce qui a porté ses fruits puisque je l'ai terminé et dans l'ensemble plutôt apprécié.

De l'histoire c'est là que cela se complique. L'intrigue est incroyablement complexe et à plusieurs reprises je me suis demandée où voulait en venir l'auteur. Maison vraiment hantée? Personnage trop fragile psychologiquement? Hallucination collective? L'auteur nous laisse dans le trouble tout au long du roman sans jamais nous permettre de vraiment avoir le fin mot de l'histoire. D'un côté ça m'a beaucoup plu, mais d'un autre cela m'a un peu perdu. Parce que justement la frontière entre fantastique et trouble psychologique est ici tellement fine qu'on ne fera pas forcément la différence et les peu d'événements troublants semblent invisibles dans le roman tant ils sont effacés par la psychologie étrange des personnages. Alors entre nous je pense que ce roman peut être apprécié par ceux qui veulent du fantastique trouble, c'est à dire où la frontière avec la réalité est palpable. Un roman qui pourra vous donner satisfaction si vous n'espérez pas des meurtres toutes les deux pages, des fantômes, des vampires et tout autre chose de vraiment surnaturelle. D'ailleurs la maison Hill House est décrite de manière à en faire un personnage à part entière, et personnifier la maison où se déroule le roman est une excellente idée parce qu'on a nous-même l'impression d'être aussi fou que les personnages.

Des personnages, ils sont dérangés, fou, incohérents et complètement à la ramasse! Eléonore qui a trente deux ans, se comporte comme une véritable enfant, elle est instable psychologiquement et de se retrouver dans son esprit n'est pas le top, j'ai moi-même cru devenir folle par moment tant ce qu'elle pense et dit est incohérent et alarmant. De toute façon jusqu'au bout elle sera torturée par des pensées mauvaises et par un comportement fou. J'aurais pensé que les autres personnages rattraperaient notre héroïne mais non, absolument pas! Ils sont tous déjantés et deviennent encore plus fou à force d'être dans cette grande maison! Même Mme Dudley donne l'impression d'être une coquille vide, un fantôme de par son comportement répétitif! Elle ne fait qu'indiquer à quelle heure elle prépare le repas et disparait aussi soudainement!  Troublant!

En bref après avoir lu le roman j'ai visionné le film et ils n'ont rien en commun! Il n'y a que les personnages et la maison mais tout le reste est inventé dans le film. D'ailleurs je recommande le roman parce que c'est la première fois que je lis un tel roman ou réalité, rêve et fantastique se mélange aussi habilement au point de nous faire douter nous lecteurs de notre esprit! Chapeau à l'auteur qui nous dépeint une galerie de personnages tous plus fous à lier mais, car il y a un mais, j'ai été un peu déçue de la fin, qui finit trop abruptement et auquel il manquait un petit quelque chose!




 ma note :  


6 commentaires:

  1. Le film Hantise était un de mes préférés quand j'était ado et (l'inculte que je suis)ne savais pas qu'il était tiré d'un livre. Je le met dans ma wish list car je suis curieuse des différence et aussi parce que le côté troublant du roman que tu nous décrit m'attire énormément!! C'est une très belle chronique!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que tu devrais vraiment apprécier ce roman au vu de tes lectures très variées!
      Merci !

      Supprimer
  2. J'ai beaucoup aimé le film, mais du coup je ne lirai pas le livre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. les deux sont en réalité assez complémentaires au final. Dans le livre on mise tout sur la psychologie des personnages et dans le film on mise tout sur la maison ^^

      Supprimer

Laisser une trace!