jeudi 13 octobre 2011

les dames du lac de Marion zimmer Bradley

Quatrième de couverture :
 
La légende du Roi Arthur et des Chevaliers de la Table Ronde n'avait, depuis longtemps, inspiré un roman d'une telle envergure, d'un pareil souffle. Et, pour la première fois, ce draine épique nous est conté par une femme à travers le destin de ses principales héroïnes. Bien sûr, Merlin l'Enchanteur, Arthur et son invincible épée Excalibur, Lancelot du Lac et ses vaillants compagnons, tous sont présents mais ce sont ici les femmes, exceptionnellement attachantes, qui tiennent les premiers rôles : Viviane, la Dame du Lac, grande prêtresse d'Avalon, Ygerne, duchesse de Cornouailles et mère d'Arthur, son épouse Guenièvre, Morgane la Fée, soeur et amante du grand roi... S'appuyant sur plusieurs années de recherches, cette épopée envoûtante est bien autre chose qu'un roman historique de plus. Elle relate la lutte sans merci de deux mondes inconciliables, celui des Druides et des anciennes croyances défendant désespérément un paradis perdu et celui de la nouvelle religion chrétienne supplantant peu à peu rites et mystères enracinés au coeur de la Grande Bretagne avant qu'elle ne devienne l'Angleterre. Au-delà du rêve et de la réalité, au-delà des passions tumultueuses, où l'amour charnel, loin de toute notion de péché, pouvait s'extérioriser librement, au-delà des intrigues de Cour, des larmes et du sang, voici une nouvelle et fascinante reconstitution de l'un des thèmes romanesques les plus impérissables de toute l'histoire de l'Occident. Eternelle histoire d'amour et de mort, vécue et ressentie intensément par celles sans lesquelles l'exaltante aventure des Chevaliers de la Table Ronde, opposant forces du mal et hommes de bonne volonté, n'aurait jamais existé.

Mon avis :
 
Lire les dames du Lac m'a permis de redécouvrir le mythe du roi arthur mais vu par les femmes. Car ici ce ne sont pas des héros que nous avons mais des héroïnes, ces femmes qui ont su façonner la légende Arthurienne à leur manière. Le style de l'auteur est impeccable et nous permet de nous plonger littéralement dans cette grande aventure.
Les personnages sont tous attachants que ce soit Morgane ou Guenièvre en passant par Viviane, ce sont des femmes courageuses, de vrais combattantes qui cherchent à vivre dans un monde qu'elles auront façonné à leur manière. 
Les hommes sont eux aussi présents mais ils restent les pions des femmes, ils acceptent leur sort, sans rien dire, heureux de tous pouvoir accéder un une destinée hors du commun.
Alors lire ce roman, c'est se retrouver acteur d'une histoire magique et ensorcelante.

1 commentaire:

  1. pour ma part, j'ai eu du mal à accrocher à la plume de l'auteur, mais j'ai aimé le contraste entre les croyances païennes et les débuts du catholicisme :)

    RépondreSupprimer

Laisser une trace!