samedi 15 octobre 2011

La légende de la femme louve, tome 2 : Traque sauvage de Sylvie Wolfs

Année d'édition: 2011
Editions : Les nouveaux auteurs
Nombre de pages : 392 pages

Quatrième de couverture
Du Montana à l'Arizona, du coeur des ténèbres aux cimes sacrées des Apaches Aravaïpas, nous voilà entraînés dans une traque mortelle : Wiley Hurt, un impitoyable chasseur de primes veut la peau de Jewell O'Connor, jeune irlandaise initiée par les Sioux et dotée de pouvoirs inattendus. Mais n'est-elle vraiment qu'une hors-la-loi pourchassée ? Et lui, n'est-il qu'un serviteur de la Loi ?

 






Mon avis :
 
En ouvrant ce roman, je ne m'attendais pas du tout à vivre une telle aventure sous fond de Western.
La quatrième de couverture et la couverture m'avait mis l'eau à la bouche et je me suis rapidement lancée dans cette nouvelle aventure, sans savoir ce que j'allais avoir l'occasion de découvrir.
 
Tout d'abord je dois bien souligner la qualité du roman en lui-même que ce soit de la mise en page ou de la couverture qui est à mes yeux superbe, c'est un réel plaisir. 
Le style de l'auteur est aussi pour beaucoup dans le fait que j'ai adoré ce roman. Simple, efficace, très rythmé, on a l'impression de visionner un excellent film de western sur une chasse à l'homme incroyable sous fond de surnaturel.
 
Nous n'avons à aucun moment la possibilité de souffler et de nous reposer car l'auteur nous relance de suite dans une aventure mouvementée, pleines d'actions et de voyages dans une quête perpétuelle sur le "qui suis-je" pour l'héroïne. 
 
Alors oui l'histoire m'a complètement subjuguée et pourtant je n'avais encore jamais lu de roman sous fond de western tourné de cette manière. On vit le tout à cent à l'heure tout comme les personnages et ça je tiens à le souligner, vous ne pourrez absolument pas vous ennuyer avec ce roman, c'est impossible!
 
Des personnages je les ai tous apprécié pour ce qu'ils sont et représentent pour l'histoire. Jewell par exemple est une femme de caractère mais qui reste toutefois assez fragile dès qu'on fait allusion à son fils. Malgré le fait qu'elle soit une assassin et elle ne le cache à aucun moment, on se prend d'affection pour elle et pour sa façon d'agir avec les autres, parce qu'on comprendra très vite que Jewell a tué en faisant sa loi, elle ne l'a pas fait par plaisir mais par nécessité et de là on la comprend mieux. 
 
Wiley m'a aussi énormément plu malgré son côté "bourreau implacable et psychopathe, n'hésitant pas à tuer tous ceux qui se mettent entre lui et Jewell". J'ai d'ailleurs très vite eu envie de voir leur relation étrange évoluer et je ne fus pas déçue du tout de ce que l'auteur finit par choisir pour les lier l'un à l'autre malgré leur jeu du chat et de la souris. Wiley est un être vraiment méprisable, détestable, profondément mauvais mais je l'ai adoré. D'autres vont le détester pour sa manière d'être avec notre héroïne et tous les autres personnages, mais moi je l'ai vraiment trouvé intriguant et intéressant malgré tout et il fut mon personnage coup de coeur dans ce roman. 
 
Ce roman est très abordable mais j'avoue que le fait de passer d'une scène à une autre, avec des retours dans le passé ou des avancées dans le futur, peuvent perdre le lecteur par moment. Ainsi il peut se passer quelque chose dans le roman et on se retrouve des jours plus tard, découvrant petit à petit ce qu'il s'est passé entre temps. 
En bref, voilà un roman que j'ai vraiment adoré et qui mélange subtilement surnaturel, western, indiens et chasse à l'homme. un vrai régal!

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!