mercredi 12 octobre 2011

Fièvre de glace de Dean Koontz

Quatrième de couverture

Régulièrement, d'étranges prémonitions avertissent Jim Ironheart que, quelque part, quelqu'un va se trouver en danger de mort. Comme possédé, il se rend sur les lieux, parfois à plusieurs milliers de kilomètres, pour empêcher là un accident, ici un meurtre, puis s'éclipse discrètement. Ayant assisté, par hasard, à l'un de ces sauvetages miraculeux, Holly Thorne se passionne très vite pour ce professeur apparemment ordinaire. Quelles sont ces entités qu'il appelle "l'Ami" ou "l'Ennemi" ? Serait-il un jouet entre les mains de quelque dieu schizophrène ? Et que s'est-il vraiment passé dans le vieux moulin lorsque Jim n'avait que dix ans ? 
 






Mon avis :
 
Le début du roman nous emmène directement faire la connaissance des deux personnages principaux : Jim et Holly.
Jim est plutôt bel homme. Tout irait pour le mieux dans sa vie s'il n'était pas possédé, le faisant secourir des gens qui lui sont totalement inconnus et à l'autre bout du monde. Holly quand à elle est une jeune femme cynique, une journaliste à la recherche du scoop qui fera grimper sa carrière.

Ce roman se démarque des autres pour plusieurs raisons. Tout d'abord pour son découpage en période. Ainsi on ne peut se perdre dans la chronologie des événements. L'autre raison c'est son héros. Jim est un homme comme tant d'autres excepté qu'il a reçu une mission par une force supérieure. Loin d'être un héros aux supers pouvoirs, ce n'est qu'un homme qui a du apprendre à se défendre, à utiliser des armes et à conduire des véhicules de façons musclés pour satisfaire son hôte.

Non seulement les deux personnages principaux sont très bien construits mais la façon dont leur route se croise contribue à renforcer le côté fantastique de ce roman.

Au fur et à mesure de la lecture, on se rend compte que quelque chose nous chiffone autant que les personnages.

La première partie traite principalement de l'Ami. Celui qui permet à Jim d'avoir des visions pour sauver des vies.
Une première partie pleine d'actions et de drames.

La seconde est consacrée au moulin à vent, cet endroit qui terrorise les deux héros.
Une partie très intéressante car on rencontre enfin l'Ami et on en apprend davantage sur l'autre. Néanmoins il y a beaucoup moins d'action dans cette partie.

La dernière partie reste la plus révélatrice : L'ennemi.
On apprend toute la vérité sur l'AMI et l'ENNEMI et ça nous coupe le souffle.( personnellement je ne m'attendais pas du tout à tout ça.)

En bref, un excellent roman fantastique qui nous surprend à chaque page pour sa richesse scénaristique et le talent indéniable de l'auteur. J'ai été très touchée par la troisième partie du roman.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!