vendredi 14 octobre 2011

Belle de Robin McKinley

Année d'édition: 2011
Editions : Mnémos
Nombre de pages : 240 pages

Quatrième de couverture :


Belle était loin d'être aussi jolie que ses soeurs. A quoi bon ?
Aux soirées mondaines, aux robes somptueuses, elle préférait
les chevaux et les auteurs anciens.
Quand son père se trouva ruiné, elle en fut réduite à aller avec sa famille
habiter une pauvre maison, dans un village au fond des bois.
Tous auraient pu vivre ainsi, heureux d’une existence loin
du luxe et des lumières de la ville,
mais le destin s’acharna une fois encore sur eux.
Quand son père revint au foyer avec l’histoire d’un château magique et de la
terrible promesse qu’il avait dû faire à la Bête qui y vivait, Belle partit
de son plein gré affronter le monstre et sa question sans cesse répétée :
« Belle, voulez-vous… ? »
Ceci est son histoire… une histoire d’amour et de rêve.

Mon avis :

On a tous étant petite fille était charmée par l'histoire de la Belle et la Bête, ce conte qui nous apprenait à voir autre chose que le physique monstrueux d'une personne et à l'apprécier pour ce qu'elle était réellement. Je fais en tout cas partie de cette partie de la population féminine à avoir été complètement conquise par ce conte repris par Walt Disney.

Aussi lorsque j'ai découvert que les éditions Mnémos publiaient un roman qui reprenait l'histoire de ce conte qui a marqué mon enfance, je n'ai pas pu résister une seule seconde.

Non seulement la quatrième de couverture m'avait mis l'eau à la bouche, dévoilant une histoire un peu différente du conte repris par Disney mais en plus la couverture est plus que sublime.
En bref j'ai rapidement jeté mon dévolu sur le roman pour le dévorer très vite y trouvant non seulement le plaisir de retrouver un conte que je connais par coeur mais aussi le plaisir de lire une version plutôt différente que l'auteur nous offre.

La trame de base de ce conte reste inchangée même si je l'ai trouvé beaucoup moins niaise que la version de walt disney réservé aux enfants. Ce roman ci ne sombre pas dans la vulgarité mais il est vraiment plus subtil et plus adulte que le conte. Le style de l'auteur y est pour beaucoup puisque les pages défilent à une vitesse incroyable tant on se retrouve happée par cette histoire magnifique.

L'utilisation de la première personne n'est pas étrangère à cette vitesse de lecture et au plaisir qu'on y prend puisqu'on découvre l'histoire avec la vision de Belle qui est assez loin de ressembler au personnage inventé par disney. Ici Belle n'a rien de fantastique, elle est plutôt banale mais toujours plongée dans la lecture, seul trait de commun. Sa second passion c'est l'équitation, car la jeune fille ne se sépare à aucun moment de son étalon GrandCoeur.

Autre différence, Belle n'est à aucun moment courtisée. Même si on sent bien qu'un personnage la souhaite en tant qu'épouse, cela ne gênera en rien la relation qu'il va s'établir avec la bête.

Cette relation m'a d'ailleurs vraiment conquise. La bête semble monstrueux en apparence mais se révèle être un être cultivé, doux et généreux et il cédera à tous les caprices de notre héroïne. Robin McKinley nous offre une revisite d'un conte culte à sa manière et je fus ravie de redécouvrir ce superbe conte à sa manière. Les personnages n'ont plus rien de stéréotypés par exemple, car même les soeurs de Belle sont des personnages entiers et qui ne sont absolument pas matérialistes.

En bref ce roman fut un véritable coup de coeur car l'auteur a su nous redonner la magie et le plaisir de relire ce conte dans une version moins stéréotypé et plus mature, tout en nous faisant garder notre âme d'enfant.
Merci aux éditions Mnémos pour ce partenariat qui m'a littéralement conquise.

3 commentaires:

Laisser une trace!