lundi 27 avril 2020

Envoûtement de Ramsey Campbell

Paru en 1989 et en 1994 aux éditions Pocket.

286 pages, horreur, fantastique.

Quand quelqu'un insiste pour garder une mèche de vos cheveux, ce n'est pas toujours par affection... Queenie, une vieille femme hargneuse et possessive, a toujours persécuté ses nièces Alison et Hermione. Maintenant qu'elle est morte, tout devrait rentrer dans l'ordre. Mais, le jour des funérailles, on s'aperçoit que Queenie s'est fait enterrer avec un médaillon contenant des cheveux de sa petite nièce. Bientôt la fillette commence à avoir un comportement étrange. Mais, quand on n'a que huit ans et que l'on ignore jusqu'au mot « envoûtement », comment échapper à l'emprise d'une morte ?





Mon avis :

Que cela fait du bien de lire un roman d'horreur ! Enfin horreur me concernant pas tellement, mais il est vrai que l'atmosphère d'envoûtement est bien particulier. Sombre et malsain, il met en scène une petite fille et sa grande-tante, une femme acariâtre, au bord de la mort et qui se plaît à tourmenter les autres.

Dès le début du roman, j'ai su que j'allais adorer détester Queenie. Cette vieille femme qui ne semble aimer que deux personnes au monde : son père et elle-même. Une femme que l'on découvre quasiment alitée ayant besoin de ses nièces pour subvenir à ses besoins les plus primaires. Sentant la mort approcher, Queenie n'a plus qu'une seule idée : s'accaparer la fille de sa nièce Rowan, une enfant pure et innocente qui adore sa grande-tante tandis que tous la détestent.

Dans Envoûtement, le lien entre une femme âgée et sa descendance est bien mise en avant. On sent le lien qui les lie toutes les deux au grand désespoir des autres adultes qui voient d'un très mauvais oeil que la vieille femme aime tant la petite fille. Je ne m'attendais pas à un roman aussi fouillé psychologiquement dans le sens où on sent très vite que cette famille d'apparence parfaite cache de nombreuses cassures. Manque de confiance, peur de l'autre et de ce qu'il pourrait faire, peur de ce qui est innommable (lorsqu'on évoque la capacité étrange de Queenie de tout voir et de tout savoir concernant ses nièces). 

Le surnaturel est distillé à petite dose au départ, nous plongeant avec les héros dans un quotidien des plus classique, devenant pourtant tour à tour effrayant et déstabilisant. Lorsque Queenie meurt enfin, on sent le soulagement de la famille qui n'imagine pas un seul instant que la vieille femme n'a pas dit son dernier mot et lorsque la plus jeune des nièces de cette dernière Hermione, une jeune femme fragile psychologiquement qui voit tout ça d'un très mauvais oeil. Lorsque Queenie se fait enterrer avec un médaillon atypique, Hermione est la seule à y voir le mal. Et la pauvre ne se trompe pas, même si personne ne souhaite l'écouter. 

Envoûtement c'est avant tout une histoire familiale sous fond de haine, de peur, de suspicion, de cousin à tendance pédophile qu'on tient le plus possible éloigné de soi, d'une soeur fragile à qui on ne porte aucun crédit dès lors qu'elle veut nous confier un secret, d'une veille femme acariâtre et qu'on ne supporte que pour pouvoir profiter de sa maison, et une petite fille qui voit tout ça de ses yeux d'enfants, prêtes à pardonner les autres et à se confier à la première petite fille qui lui porte de l'attention.

En si peu de pages, l'auteur dresse des portraits crédibles et cohérents et amène le fantastique et l'horreur à petite dose au début pour ensuite se lâcher totalement dans une histoire sordide et violente. Personne n'en réchappe et Rowan va être la cible principale d'une femme qui ne supporte pas de se retrouver seul dans l'au-delà. 

Je ne peux que vous recommander de découvrir Envoûtement, pour ma part, je vais me pencher bien évidemment sur d'autres romans de l'auteur dont beaucoup m'intrigue fortement !


2 commentaires:

  1. Wahou, tu donnes envie ! Si c'est la couverture d'origine (collection de la fin du siècle dernier ^^) c'est parce que tu as mis la main sur un livre d'occasion ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui j'écume chaque année les brocantes pour cette collection que j'adore ♥ C'est le genre de roman que tu adores dévorer même si parfois bien flippant. En tout cas j'ai beaucoup aimé et l'auteur et le roman !

      Supprimer

Laisser une trace!