dimanche 16 décembre 2018

Chacun sa vérité de Sara Lövestam

Paru en 2018 aux éditions Pocket et en 2016 aux éditions Robert Laffont (la bête noire)

304 pages, thriller pour adultes et jeunes adultes.


« Si la police ne peut rien pour vous, n'hésitez pas à faire appel à moi. » Kouplan, détective sans-papiers. Depuis trois ans, Kouplan est en « situation irrégulière ». Sa demande d'asile a été rejetée par la Suède mais il ne peut rentrer dans son pays, l'Iran, sans risquer sa vie. Dans l'attente d'un avenir meilleur, il lui faut échapper à la vigilance quotidienne des autorités, tout en gagnant assez d'argent pour subvenir à ses besoins : ex-journaliste, il songe à poursuivre dans l'investigation. Un jour, il propose ses services sur Internet et une femme lui répond : sa fille de six ans a été enlevée. Cette enquête va le précipiter dans le Stockholm underground, ces recoins de la ville où les clandestins sont des proies faciles pour les criminels...


Lien de Chacun sa vérité sur le site de l'éditeur.

A nouveau me voilà à vous parler d'un énième thriller. Je n'y peux rien si c'est un genre qui tombe direct dans mes mains. Chacun sa vérité est rapide à lire et très intéressant. Pas de roman exceptionnel en vue concernant l'intrigue de base, où il sera question de retrouver une enfant disparue. Cependant, je dois bien avouer que ce sont les personnages qui tirent ici leur épingle du jeu. 

Vous n'aurez pas un thriller avec des personnages comme on en voit souvent, bien au contraire. Que ce soit la fille de la victime, Pernilla, qui semble confuse du début à la fin et qui cachait sa fille aux yeux des autres de peur qu'on la lui prenne, sa fille Julia, qui ne se mettait jamais en colère et qui était très calme ou encore Kouplan, le détective sans papier qui se cache aussi, voilà un trio improbable qu'il est génial de suivre.

Kouplan donc qui dispose d'une psychologie très ambigüe et qui va à plusieurs reprises nous surprendre. Déjà par sa personnalité étrange et par son apparence de jeune garçon alors qu'il a une vingtaine d'année. Kouplan qui enquête à sa façon, sans s'aider de la police ou de faire les choses en règle parce qu'il ne le peut pas. Sa relation avec Pernilla est aussi troublante. Un lien étrange se noue entre eux et on essaye de comprendre ce qui se joue réellement sous nos yeux. Comment retrouver une fillette disparue quand on ignore comment elle a disparue et surtout à quoi elle ressemble ?

Un thriller très axé sur la psychologie de ses héros et qui peu à peu nous mène sur une quête de la vérité complètement à côté de ce qu'on attendait au départ, et pour cause, Kouplan ne dispose pas d'assez d'éléments pour réussir à trouver facilement cette enfant. Les rares personnes qui lui apportent de l'aide sont aussi atypiques et ajoutent du piment à l'affaire.

Kidnapping, folie, trafic d'êtres humains, dans Chacun sa vérité on ne s'attend pas forcément à tous les dénouements proposés, même si certains semblent un peu trop prévisibles. A lire !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!