lundi 3 septembre 2018

La part des ombres tome 1 de Gabriel Katz

Année d'édition :  2018
Edition :  pocket
Nombre de pages : 345
Public visé : Adulte & Young Adult 
Quatrième de couverture : 
La Goranie était jadis une terre de conquérants, elle n'est plus aujourd'hui qu'un pays occupé, avec à sa tête un roi fantoche. Dix ans déjà que les Traceurs, peuple guerrier descendu des montagnes pour " pacifier " le pays, règnent en maîtres sur le royaume. Discipline, terreur, corruption, tout semble fonctionner sans le moindre accroc jusqu'au jour où tout bascule. Une noce qui tourne au drame, un massacre tenu secret... et un homme qui se dit revenu d'entre les morts, pour lever le peuple contre l'occupant. On l'appelle le Fantôme, et pour animer la lame de fond qui renversera le régime, il a besoin de combattants – des mercenaires de haut niveau, capables d'encadrer, de former, et d'affronter les terribles guerriers de la Trace. C'est ainsi qu'entrent en scène trois personnages venus des quatre coins du monde (et surtout des autres séries de Gabriel Katz) : une maîtresse de guerre, un gladiateur de haute volée et... un beau gosse qui ne sait pas très bien comment il s'est fait entraîner là-dedans.

Mon avis :

La part des ombres sur le site de l'éditeur. 

Gabriel Katz est un auteur qui piquait ma curiosité depuis quelques temps déjà. J'ai pu lire la nuit des cannibales que j'avais vraiment beaucoup aimé et du coup je savais qu'une fois encore, l'auteur saurait m'emporter dans un tout nouveau univers. Je ne m'étais pas trompée et La part des ombres rejoint la liste des saga de fantasy française à lire d'urgence !

Il est ici question de vengeance et de liberté. D'un peuple oppressé et soumis qui n'en peut plus de voir les grands et les envahisseurs profiter de leur faiblesse. Et il n'en faudra qu'un pour les soulever tous et leur permettre de se battre et de retrouver leur liberté. L'histoire avance rapidement, sans nous laisser le temps de nous reposer. L'action est présente, bien détaillée et représentée, de sorte qu'on assiste à de véritables duels et batailles sous les mots qui défilent.  

Nos personnages, que dis-je nos héros sont nombreux et ont tous à cœur de permettre au peuple de s'en sortir. Entre la maîtresse de guerre, Kaelyn, personnage emblématique et très intrigant (dont je pense lire les aventures prochainement), Desmeon, le gladiateur à l'humour aussi tranchant que la lame et d'autres héros qui font parfaire la panoplie de sauveur, on a là un groupe vraiment hétéroclite et qui nous donnent envie de dévorer le roman. 

La plume nous happe et nous accroche dès les premières lignes et nous offre une histoire sombre et surprenante où la loi du plus fort domine. Et c'est Fantôme qui va réunir cette bande atypique pour frapper fort sans que les dirigeants ne s'y attendent. Leur but étant simplement que le peuple se réveille et se rebelle contre l’oppresseur. 

L'intrigue reste assez sombre, on sent la noirceur et la crasse dans laquelle nos héros évoluent (suffit de se souvenir du mariage, première grosse séquence du roman qui en fera frémir plus d'un !), pourtant malgré cela il existe aussi une certaine légèreté dans la façon dont nos héros abordent les choses. 

C'est donc un excellent premier tome, qui tient toutes ses promesses et même au delà et j'ai hâte de découvrir d'autres univers de l'auteur. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!