jeudi 12 avril 2018

Brutale de Jacques-Olivier Bosco

Année d'édition : 2018
Edition :  pocket
Nombre de pages : 423
Public visé: Adulte 
Quatrième de couverture : 
Elle est jeune. Elle est belle. Elle est flic. Elle est brutale.
Des jeunes vierges vidées de leur sang sont retrouvées abandonnées dans des lieux déserts, comme dans les films d'horreur. Les responsables ? Des cinglés opérant entre la Tchétchénie, la Belgique et la France. Les mêmes qui, un soir, mitraillent à l'arme lourde un peloton de gendarmerie au sud de Paris.

Que veulent-ils ? Qui est cet « Ultime » qui les terrorise et à qui ils obéissent ?

Face à cette barbarie, il faut un monstre. Lise Lartéguy en est un. Le jour, elle est flic au Bastion, aux Batignolles, le nouveau QG de la PJ parisienne. La nuit, un terrible secret la transforme en bête sauvage. Lise, qui peut être si douce et aimante, sait que seul le Mal peut combattre le Mal, quitte à en souffrir, et à faire souffrir sa famille.

Mon avis :

Brutale sur le site de l'éditeur 

Brutale, c'est un peu le genre de roman qu'on lit d'une traite parce qu'on est captivée par la psychologie de son personnage principal. Lise est un peu une Dexter au féminin. Forte, courageuse et surtout coriace, elle est du genre à ne jamais abandonner ses idées et suit toujours son instinct.

Dès les premières pages, j'ai compris que Lise allait me plaire et que la lecture serait intensive. Je ne m'étais pas trompée. On est face à un thriller qui sait se différencier des autres en partie grâce à une héroïne atypique et qui n'a pas froid aux yeux. Agressive, violente, n'acceptant pas l'autorité, elle m'a un peu fait pensé à Carrie de Homeland avec cette façon bien à elle de mener à bien ses enquêtes et mission, défiant l'autorité sans gêne. 

Son enquête va l'amener à rencontrer des personnages tout aussi atypiques comme le cramé dont j'ai découvert qu'un one shot lui était dédié. Je pense très vite l'acquérir pour en savoir plus sur ce personnage énigmatique.

L'auteur se joue des ficelles classiques du thriller pour amener son héroïne dans un monde toujours plus violent et dangereux. Le style de l'auteur a également donné un côté très visuel à ce roman lors de scènes d'actions qui n'ont rien à envier à notre cher Jason Statham. C'est rapide, violent, mouvementé et on ne s'ennuie pas un seul instant.

Si Lise est atypique, on ne peut cependant nier qu'elle aime sa famille. Son frère, sa nièce, son oncle ou sa belle-soeur, autant de personnages qui parviennent à faire qu'elle reste encore un peu humaine malgré son double elle qui ne s'enrichit que de souffrances et de tortures. Car Lise est une véritable écorchée qui ne parvient à trouver la paix que lorsqu'elle inflige des tortures à ceux qui le méritent. L'adrénaline est sa seconde drogue, son carburant, et lorsqu'elle s'ennuie, c'est là où il faut faire attention !

En bref, un très bon roman, captivant et bien mené. On se régale du duo Lise/Le Cramé et j'espère vivement pouvoir les retrouver tous les deux !

1 commentaire:

  1. Je ne connais pas ce livre, mais là je suis curieuse. Merci pour la découverte

    RépondreSupprimer

Laisser une trace!