dimanche 30 avril 2017

Châtiments de Hans Koppel

Année d'édition : 2016
Edition : Pocket
Nombre de pages : 416 pages
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Trois garçons, une fille. Un soir, ils ont forcé l'une de leurs camarades à participer à une tournante. Peu de temps après, l'adolescente s'est suicidée. Quand, vingt ans plus tard, les parents de la victime découvrent la vérité, ils décident de se venger. Les uns après les autres, les bourreaux devront payer de leur vie. Quant à Ylva, l'instigatrice, le couple la retient en otage dans sa cave et en fait son esclave sexuelle. Son seul lien avec le monde extérieur : un écran à travers lequel elle voit que son entourage l'oublie progressivement.

Mon avis :

Châtiments est un thriller angoissant et haletant. On y découvre une jeune femme, mère et épouse, qui va se retrouver prisonnière à cause d'un événement dont elle est à l'origine des années plus tôt alors qu'elle n'était qu'une jeune adolescente un peu stupide. Le roman se lit quasi d'une traite tant on veut savoir comment cela va se terminer. La thématique de la victime enfermée à côté de chez elle, soumise, battue, violée, réduite à faire le ménage de ses tortionnaires tandis que ses proches tentent de continuer à vivre...

Yvla est une femme au parcours compliqué. Mais aujourd'hui elle est heureuse. Un enfant, un époux et un métier qui semble lui plaire. Une vie rangée, du moins en apparence. Quelques mois plus tôt, Yvla trompait son époux et entretenait une relation particulière avec un autre homme. Aussi lorsqu'elle disparait, au départ tout le monde pense à un nouvel amant avec qui elle a pris la tangente. Forcément, son passé lui colle à la peau et on se dit qu'elle en serait bien capable la bougresse... sauf que la vérité est tout autre.

Yvla est prisonnière dans une cave, à quelques mètres seulement de chez elle. Retenue en otage par un couple qui lui en veut depuis des années, Yvla subit les humiliations, les viols répétés sans pouvoir y changer quoi que ce soit. Mais le plus dur c'est cette télévision qui donne sur une caméra branché devant chez elle et qui lui permet de voir son époux et sa fille qui continuent à vivre sans elle, puisqu'ils n'ont aucune idée de ce qu'il lui est arrivé...

Voilà pour le topo, en gros. Parce que je ne vais pas vous expliquer pourquoi Yvla est prise pour cible, il faut le découvrir via l'histoire assez sordide qui nous ai proposé par Hans Koppel. Sordide c'est le mot. Violent aussi. Moi ce bouquin m'aura scotché et parfois mis mal à l'aise devant ce côté très voyeurisme des bourreaux qui laissent Yvla voire ce qu'il se passe chez elle. La pauvre se sent anéantie de voir que les jours, les semaines passent, et qu'elle est toujours dans cette cave, seule et abandonnée de tous. On s'attend à ce qu'autour d'elle les gens s'inquiètent, cherchent et font des battues... mais rien. Comme si on s'y attendait et que finalement tout le monde pense qu'elle s'est barré avec un nouvel amant. Voilà le plus dur dans ce bouquin. L'idée même qu'une femme soit prisonnière à quelques mètres de chez elle et qu'on ne s'inquiète pas davantage et qu'elle le sait puisqu'elle voit ce qu'il se passe dans sa rue. L'horreur. Vraiment.

On a donc une victime violée et enfermée dans une cave par un couple qui semblent vraiment lui en vouloir et finir par la tuer. On a un mari qui tente de la retrouver, mais qui finit par penser comme tout le monde qu'elle l'a abandonnée pour un autre et qui tâche donc de se reconstruire et de protéger leur fille. On a aussi le côté enquête qui n'avance pas un poil puisque les flics semblent s'en foutre éperdument de cette disparition, trop occupé à se la couler douce au bureau. 

Et puis à côté de ça, on a un homme seul, qui se sent abandonné, perdu et qui ne sait plus quoi faire pour sa fille et concernant la disparition de son épouse, femme déjà infidèle par le passé. Et lorsqu'il rencontre un psy avec qui il discute de tout ça, il est loin de se douter que le psy en question a quelque chose à voir dans la disparition de son épouse ! C'est d'un tordu ! Wahou !

C'est à mon sens un très bon thriller parce qu'il m'aura surprise de bien des façons et que je l'ai trouvé très bien écrit. On ne sait pas du tout quel sera le dénouement et on espère qu'un happy end pointera le bout de son nez. Est-ce le cas ? Yvla va-t-elle enfin pouvoir retrouver sa fille et son mari? Pourquoi est-elle la cible de ce couple ? Voilà un roman qui ne m'aura pas laissé indifférente. Je recommande !

Les + :
- L'histoire, tordue au possible et les nombreux rebondissements
- Le côté sadique de l'intrigue et de ce que l'auteur propose

Les - :
- L'intrigue va peut-être un peu trop vite et on ne se rend pas compte du nombre de semaines qui passent en fin de compte.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!