samedi 4 mars 2017

Archer & Bennett tome 1 hadès de Candice Fox

Année d'édition : 2017
Edition : Michel Lafon
Nombre de pages : 330
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Sydney, années 1990.
Hadès règne sur une décharge, un univers de sculptures étranges, où des hommes viennent solliciter son aide pour faire disparaître des corps. Un soir, on lui amène deux jeunes enfants rescapés d'un cambriolage qui a mal tourné. Il s'apprête à les tuer mais leur regard froid le pousse à les adopter. Il les baptise Eden et Eric. Au fil des années, il va tout leur apprendre, dont son savoir-faire si particulier.

Sydney, de nos jours.
Frank Benett rejoint la brigade criminelle et fait la connaissance d'Eden, sa nouvelle coéquipière, sous l'œil malveillant de son frère et collègue Eric. Leur première enquête débute immédiatement : des corps démembrés auxquels il manque des organes ont été découverts dans une marina. Frank et Eden mettent au jour un trafic, grâce à une liste officieuse de demandeurs.
Quand une jeune femme réussit à échapper au tueur et que d'autres corps sont retrouvés dans la maison où elle était séquestrée, la traque commence.
Mais Frank a de sérieux doutes sur Eden et Eric. À quoi correspond la liste de noms d'hommes disparus qu'il a trouvée chez Eden ? Pourquoi a-t-elle une photo d'Hadès, la légende du crime ?
Frank a mis le doigt dans un engrenage malsain et dangereux dont il va bientôt comprendre toute l'ampleur...

Mon avis :

Hades fait parti de ces romans qui m'ont de suite donné très envie de les lire. Souvent, je marche au feeling et le résumé m'avait beaucoup intrigué. La crainte était surtout d'avoir une histoire qui reste en surface et ne va pas au bout de ses idées. Fort heureusement, j'ai été conquise par ce premier tome des aventures de Frank. Le roman est plaisant à lire, alterne le passé et le présent pour dynamiser le tout et surtout l'enquête. On a là une histoire dans l'histoire qui relie presque tout comme les fils d'une même pelote de laine. 

Ce premier tome débute avec une histoire sordie : Hadès est un homme connu dans le milieu du crime pour cacher des preuves ou des corps. Et voilà qu'on lui amène le corps de deux jeunes enfants qu'on pensait mort. Seulement, les criminels ont merdé et nos deux gamins sont bel et bien vivant. Ni une ni deux, Hadès tue de sang froid le criminel qui lui a demandé de cacher les corps et décide pour on ne sait quelle raison de garder les enfants auprès de lui. Le voilà devenu un père de substitution pour les deux petits. Le garçon et la fille sont déjà très différents dans leur comportement et Hadès se sent le besoin de les cacher et de les protéger tout en leur inculquant une certaine éducation. Il a de grands projets pour eux. D'un autre côté, on se retrouve une bonne vingtaine d'année plus tard lorsque Frank devient le partenaire d'Eden. Le flic est persuadé que sa nouvelle coéquipière cache de biens lourds secrets...

Le style de l'auteur est agréable. Il n'a rien d'exceptionnel et nous raconte sans trop en dire les péripéties de Frank et l'histoire de Hadès. Certains passages sont au passé et facilement repérable, d'autres sont au présent et on est placé dans la peau de Frank et parfois encore on se retrouve aux côtés de Jason, un personnage troublant et effrayant. J'ai trouvé la dynamique très bonne parce que justement il y a cette alternance de point de vue, mais ça manquait toutefois d'un peu de description pour vraiment m'aider à visualiser les scènes et à imaginer les personnages. C'est dire que j'ai largement préféré l'histoire de Hadès et des deux enfants que les événements du présent qui n'avait rien de bien originaux. On est dans une enquête plutôt sommaire, très peu détaillée et où les personnages se laissent un peu trop porter parce qu'ils ont d'autres chats à fouetter. 

L'ambiance a plusieurs mesures. On a celle froide, obscure et ténébreuse lorsqu'on nous raconte Hadès et son histoire. Des enfants qui sont eux-même malsains et qui ont un attrait réel pour la torture et le meurtre. Quelques lueurs d'espoirs nous sont proposés, mais j'imaginais sans mal ces séquences se dérouler pour la plupart de nuit et dans un endroit vraiment sale et abandonné. (Je n'ai pas tort puisqu'il s'agit d'une décharge). On a ensuite Jason qui apporte un côté frappa-dingue au roman. Il est un peu à l'ouest, fou de ses souris qu'il torture à volonté. On en apprend beaucoup sur lui, pour nous aider à mieux cerner ce personnage et ses attentes. Et enfin, on a cette dimension typique des enquêtes et des flics avec Frank, le (véritable?) héros du roman. Un flic qui a un lourd passé, alcoolisme, coups et blessures sur une de ses femmes). Frank ne fait pas non plus dans la dentelle et j'aurais aimé le voir davantage apporter un côté malsain au roman. Là il ne sert finalement que de faire valoir pour Eden et son frère Eric. 

Le roman se pose là comme un bon thriller dans le sens où on a bien un groupe de flic qui enquête sur un tueur en série assez particulier puisqu'il a fait des dizaines de victimes dans l'optique d'en sauver tout autant. Un robin des bois de la chirurgie et des organes. (un Repo men en quelque sorte). Quelque peu prévisible dans son cheminement (on devine bien vite certaines futures et probables victimes) c'est surtout l'histoire de Hadès qui nous intéresse ici. Cet homme que tout le monde connait, mais que personne n'ose affronter (faut dire qu'il a toujours tout prévu pour qu'aucune preuve ne soit trouvée contre lui.) a pourtant un côté très humain lorsqu'il s'agit des deux enfants dont il aura la charge. Deux enfants qui très vite montrent qu'ils ont un côté sombre en eux et violent, dangereux même pour la société. Des mini Dexter. Et j'ai aimé tout le travail qu'il fait pour les amener à bien utiliser leur côté sombre. 

Les personnages sont cependant encore trop peu développés. On a donc Hadès, dangereux criminel hyper intelligent qui vit sa vie aux yeux de tous sans se soucier de la justice et de la loi. Personnage attachant malgré tout. On a également Frank qui va nous amener à faire la connaissance d'Eden et d'Eric, ses coéquipiers, soeur et frère qui semblent pourtant si différents. Frank a un drôle de caractère. Il n'apprécie pas qu'on l'humilie, ni qu'on lui tienne tête. Il est franc et n'a pas honte de son corps qu'il arbore fièrement dans certaines circonstances. Dès le début, j'ai pourtant trouvé qu'il était trop vite proche d'Eden à tenter de lui soutirer ses plus sombres secrets. Cela manquait de crédibilité. Enfin, on a Jason, Eve et Eric. Un trio de choc qui ne se connaissent pas et qui pourtant on bien plus de points communs qu'ils ne le pensent. Le premier est un tueur, depuis sa plus tendre enfance il est obsédé par les animaux et la survie du plus fort. Son histoire a quelque chose d'effrayant. Enfin, nos chers Eric et Eden. L'un est froid, mauvais, n'a pas sa langue dans sa poche, ni ses points tandis que l'autre est davantage la tête pensante. Leur secret est noir, lourd et violent. Un duo qui m'aura plu, même si j'ai trouvé que le tout manquait cruellement d'émotions. Je n'ai pas réussi à sentir toute la tension et la frénésie qu'un thriller se doit de posséder lorsqu'il est question de sauver des innocents.

Malgré quelques points négatifs, j'ai passé un chouette moment avec Hadès. Ce ne fut pas le thriller de l'année, la lecture qui m'aura chamboulée, mais je ne doute pas que le roman soit bien accueilli par les lecteurs, surtout par les fans de Dexter. Ce fut une aventure intéressante et je me pose vraiment la question de savoir ce que donnera la suite et ce nouveau duo qui termine sur les chapeaux de roues !

Vous y trouverez :
- Des cadavres
- Des personnages antipathiques.
- Hades, un personnage énigmatique et très intéressant.

Vous n'y trouverez pas :
- D'érotisme
- D'amour (encore que ya une légère histoire entre deux personnages, mais très peu évoqués et relayé au second plan.)
- D'enquête très palpitante. (Ca reste assez léger dans le traitement)



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!