dimanche 8 mai 2016

Le Demi-Monde tome 1 : Hiver de Rod Rees

Année d'édition : 2015
Edition : J'ai lu
Nombre de pages : 605
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Le Demi-Monde est la simulation inforamtique la plus avancée jamais conçue: Créé pour entraîner les soldats à la guérilla urbaine, ce monde virtuel est volontairement bloqué dans une guerre civile permanente. Ses 30 millions d'habitants numériques sont gouvernés par les avatars des plus cruels tyrans de l'Histoire : Torquemada, l'Inquisiteur sans pitié; Robespierre, le visage de la Terreur; Heydrich, l'architecte de l'Holocauste; Beria, le bourreau de Staline.
Quelques chose s'est cependant détraqué à l'intérieur même du Demi-Monde, et la fille du président des USA y est restée coincée. Il incombe à l'agent Elle Thomas d'aller la récupérer, mais, une fois sur place, la jeune femme se rend compte que les règles du jeu sont faussées.
Le monde réel pourrait bien courri un danger que nul n'a encore osé imaginer !

Mon avis :


C'est une lecture faite en commune avec Songes d'une Walkyrie, une fois encore et qu'on a toutes les deux adoré !  
Ella Thomas cherche à gagner de l'argent pour améliorer sa condition précaire. Lorsqu'on lui propose un boulot, elle se rend au lieu de rendez-vous, ravie de pouvoir assurer le paiement de son loyer. Mais très vite, on lui apprend qu'on a besoin d'elle pour sauver la fille du Président ! Si au départ Ella se pose de nombreuses questions, très vite elle apprend qu'elle doit se rendre dans un monde totalement virtuel : le Demi-Monde. C'est là-bas que Norma est retenue captive par un groupe de dupes, soit des personnages virtuels conçus uniquement pour vivre dans le Demi-Monde. Les Dupes ne sont donc pas humains puisqu'ils ne saignent pas, mais on besoin de sang pour survivre. Ella finit par accepter, appâter par l'argent qu'on lui propose pour réussir cette mission. Mais si elle meurt dans le Demi-Monde, son corps mourra dans la réalité...

Ce roman me tentait depuis sa réédition. Comme quoi une couverture joue beaucoup en faveur d'un roman. Alors quand Walkyrie m'a proposé une lecture commune pour le découvrir enfin, je n'ai pas résisté et je regrette d'avoir attendu si longtemps avant de lire ce roman de science-fiction qui fait parti des meilleurs que j'ai lu du genre ! (avec the bone season dont je désespère de lire la suite!)J'ai été captivée par l'univers inventé par l'auteur, par son réalisme, ses thématiques, son univers, ses personnages, sa plume et son imagination. Tout m'a plu, vraiment ! Et même si je ressors de ma lecture avec beaucoup de questions, c'est un beau coup de cœur pour moi que je recommande chaudement.

Le Demi-Monde c'est avant tout un univers fouillé et très proche de notre histoire à nous. Le roman nous propose donc de vivre l'histoire en 2018 lorsqu'on fait la connaissance d'Ella, notre héroïne, une jeune femme à la peau noire et talentueuse qui aimerait devenir chanteuse. Pour gagner beaucoup d'argent, elle accepte une mission périlleuse dans une univers totalement virtuel qui risque pourtant de la tuer réellement. Ce monde a été créer pour servir de simulateur de combat en temps de guerre et ne pas répéter les erreurs du passé. De grands personnages y ont donc été introduit dans cinq zones bien définis où chacun y vit de sa religion et de ses mœurs.

carte du demi-monde

Et c'est là où j'ai été complètement sous le charme, c'est cet univers si étoffé, si recherché et si crédible. On y retrouve donc Cinq zones qui mettent en lumière dans chacune le pire de l'humanité. Dans les essaims on y parle Anglais et c'est dirigé par Heydrich et son armée de SS. Ancien collaborateur d'Hitler, c'est un personnage froid et calculateur qui ne prend de plaisir que lorsqu'il détruit des « sous-hommes » soit ceux qui ne sont pas aryens. Nous allons beaucoup découvrir cette zone puisqu'une grande partie de ce premier opus se déroule vis à vis de ce personnage ô combien détestable et pourtant si charismatique. On a également un autre quartier très présent c'est Le Quartier-chaud où on parle Français et où le plaisir est mis en avant. Trois autres zones sont moins présentes mais évoqués : Le Coven dirigé par des femmes dont l’impératrice Zu et où le chinois est la langue. Ajoutons la zone de NoirVille où on parle Arabe et où le vaudou y est très présent et la zone de Rodina où on parle Russe et qui est annexée aux essaims à cause de Heydrich. Un univers donc très très complexe et dense, mais tellement intéressant !

Ella va donc devoir se faire passer au départ pour une chanteuse de jazz pour parvenir à savoir où la fille du président est gardée prisonnière afin de la libérer pour la ramener dans le monde réel. Mais rien ne se passe comme prévu et elle se retrouve à devoir bosser en tant que prêtresse vaudou avec Vanka, un personnage charismatique, attachant et terriblement séduisant sous ses airs de truands et de voleur. Elle doit la plupart du temps cacher ses connaissances du Demi-Monde puisque le NI lui offre toutes les informations qu'elle a besoin directement dans sa tête. Elle est aussi capable de tout savoir d'un autre Dupe en lui prenant les mains. Voilà qui va grandement l'aider dans ce monde impitoyable régit par le sang et l'argent. Mais pour les Dupes, Ella est une daemone, une créature malveillante qui vient du monde des esprits et qui effrayent les dupes mais leur est nécessaire pour leur sang. Parce que oui, Ella fait partie des rares à saigner et si quelqu'un le découvre, elle risquerait doublement sa vie. Tout au long de notre lecture on découvre un univers captivant et Ella va à plusieurs reprises jouer de ses charmes pour s'en sortir. Elle n'est pas une grande combattante et finalement, on la sent un peu vénale au départ pour ensuite laisser ses émotions prendre le dessus. A plusieurs reprises elle se dira que les Dupes ne sont pas réels mais juste des entités crée par ordinateur pour permettre aux soldats du monde réels de s'entraîner dans un milieu en guerre permanent et vivant à l'ère victorienne.

C'est un condensé d'action, d'érotisme, de magie et de guerre que nous propose l'auteur et une fois le roman terminé, on ne souhaite plus que vite se jeter sur la suite surtout avec un tel final !
On pourrait même qualifier ce roman de roman de guerre parce que c'est le moteur même du Demi-Monde, ce qui lui permet d'exister et jusqu'au bout on sent cette haine qui habite les habitants du Demi-Monde. Le sexisme, le racisme, autant de thématique difficiles et très bien exploités dans ce roman.

J'ai adoré Ella et Vanka qui pour je ne sais quelle raison m'a fait penser au héros de « moi Renard » dessin animé culte de mon enfance. Norma est aussi intéressante, tout tourne autour d'elle et de son tempérament rebelle, mais n'oublions pas qu'elle est la fille du président des Etats-Unis ! Ajoutons aussi Trixie, la fille d'un colonel qui va devoir prendre les armes et évoluer en si peu de temps qu'elle surprendra tout le monde !

Je n'en dirais pas plus, pour éviter de trop vous en dire, mais sincèrement, foncez les yeux fermés. C'est de l'excellent roman de Science-fiction ! Action, émotions, guerre, humour et érotisme, tous les ingrédients sont présents pour en faire un roman qu'on n'oublie pas de sitôt ! J'ai encore tant de choses à vous dire sur ce bijoux ! Mais je ne le ferais pas et suivez mon conseil, je ne pense pas que vous le regretterez !

A lire si :
  • vous voulez un roman de SF différent et terriblement accrocheur.
  • Vous voulez une galerie de personnages attractifs et crédibles
  • La guerre, vous aimez ça !

A éviter si :
  • vous voulez de la romance
  • la SF n'est pas votre truc (et encore que ce roman pourrait vous faire changer d'avis!)


3 commentaires:

  1. Ok, je vois. Il faut signer où ? ^^

    Bon, je ne suis honnêtement pas fan de romans dont le cœur est la guerre, mais vu comme tu parles de celui-ci et surtout vu ses particularités, ça donne envie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la guerre n'arrive qu'en seconde partie du roman. C'est surtout un univers qui exploite les faits de notre passé et la guerre y passe bien de la manière dont elle est tournée.
      J'ai hâte de dévorer la suite !

      Supprimer
  2. Voilà un livre dont je n'avais jamais entendu parler et pourtant il me plait déjà beaucoup grâce à ta chronique ! Vivement que je puisse me le procurer

    RépondreSupprimer

Laisser une trace!