mardi 9 février 2016

Promenez-vous dans les bois : pendant que vous êtes encore en vie de Ruth Ware



Année d'édition : 2016
Edition Fleuve edition
Nombre de pages : 377
Public visé : Adulte
Illustration de Alan Digman
Quatrième de couverture :
Une jeune femme reçoit un message l'invitant à l'enterrement de vie de jeune fille d'une de ses anciennes meilleures amies. Elle arrive dans une grande propriété en verre, perdue au fond des bois. 48 heures plus tard, elle se réveille dans un hôpital couvertes de blessures. Un meurtre a eu lieu pendant la fête. Que s'est-il passé et qu'a-t-elle fait ?

Mon avis : 

Léonora est romancière de romans policiers. Ayant subi dans sa jeunesse un événement qui l'a marqué à vie et qui lui a donné envie de s'éloigner de ses amis d'antan. Mais lorsqu'elle reçoit un mail d'une certaine Flo la conviant à l'enterrement de vie de jeune fille de Clare son ancienne meilleure amie, Léonora dit Nora se demande pourquoi après dix ans de silence, on pense soudain à elle. Pire, elle n'a plus aucun lien avec ses amis du lycée et ne tient pas à les revoir sauf Nina, l'une de ses seules amies. Mais voilà que Nina a elle aussi été conviée à l'enterrement de vie de jeune fille qui se déroulera dans une maison isolée dans les bois. Mais pourquoi Nora est-elle invité pour ce week-end d'enterrement de vie de jeune fille et pas au mariage ? Très vite, l'ambiance sur place est éléctrique et un voile de non dit plâne au dessus de nos invités qui ne se sentent absolument pas à l'aise dans une maison aussi éloignée et sans réseau téléphonique. 

Promenez-vous dans les bois est un thriller qui accroche très vite et dont on ne veut plus le quitter tant qu'on a pas le fin mot de l'histoire. Pourtant honnêtement une fois qu'on termine le roman on se rend bien compte que l'intrigue et son dénouement n'avaient rien de très surprenants et que c'est une histoire assez classique, mais la manière dont l'auteur tourne celui-ci le rend très vite captivant Et c'est pour ça que je le recommande vraiment parce qu'il fut à deux cheveux du coup de coeur ! 

Un petit mot sur la couverture de ce roman : elle est sublime tout en relief argenté, visuellement cela rend très bien et forcément ça attire très bien le regard. Première phase d'approche réussi pour tenter le lecteur. Et dès les premières pages, on peut dire que l'auteur sait susciter notre intérêt ! On se prend très vite d'affection pour Nora, une jeune femme solitaire qui apprécie de ne pas être au centre de l'attention. Nora qui ne parvient plus à ouvrir son coeur depuis qu'elle est adolescente et lorsqu'elle reçoit l'invitation à l'enterrement de vie de jeune fille de Clare, on comprend de suite qu'un lourd secret va éclater pendant ce week-end. Et nous voici dans l'attente qu'enfin on découvre ce qui lie nos deux héroïnes et quel peut être ce secret si bien gardé. 

L'ambiance est froide du début à la fin et la neige qui tombe en continue ou presque n'aide en rien. Nos héros sont totalement isolé, perdus au milieu de nul part et on sent qu'ils ne sont pas à l'aise. La tension monte petit à petit, les invités tentent de profiter de ce week-end pour apprendre à se connaître et à oublier cette drôle de sensation qui ne les quitte absolument pas. Ils se doutent tous que la paranoïa qui les habitent va exploser et qu'ils vont du coup être témoins et acteurs d'un événement tragique ! 

Le panel de personnages est en tout cas réussi. Il y a Tom, l'ami de Clare, un homosexuel qui tout du long va tenter de mettre un peu d'ambiance pour le week-end, même si on sent qu'il n'est pas rassuré. Nina est une jeune femme qui fait des études de médecins, lesbienne et fière de l'être, c'est le personnage qui m'a le plus charmé grâce à son humour corrosif et à son self control en toute circonstance. On a ensuite notre héroïne qui va peu à peu s'effacer et devoir affronter son passé face à Clare, son ancienne meilleure amie, une fille qui a toujours été populaire et qui assume totalement. On a aussi Flo, la nouvelle meilleure amie de Clare qui est toujours à deux doigts de faire une crise d'hystérie. Elle effrayera beaucoup nos convives jusqu'à la fin. 

Je ne spoilerais pas le contenu et les révélations qui sont faites, seulement, nul doute que tout le monde passera un excellent moment même si cela n'est pas forcément innovant ou surprenant, c'est en tout cas joliment écrit et très accrocheur. A découvrir donc ! 



2 commentaires:

  1. Pour ma part, je trouve que cette couverture est l'une des pires que Fleuve Noir a fait. J'adore cette maison d'édition. Leurs couvertures sont souvent attirante, mais celle-ci n'opère pas avec moi. Une chance que ton avis annonce un super roman sinon je passerai à côté de ce dernier!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la couverture en vraie est argentée et elle brille de mille feux ! Je t'assure qu'en vrai, elle est sublime ^_^

      Supprimer

Laisser une trace!