jeudi 11 février 2016

Le chuchoteur de Donato Carrisi



Année d'édition : 2011
Edition Le livre de poche
Nombre de pages : 569
Public visé : Adulte
Illustration de Hanka Steidle
Quatrième de couverture :
Cinq petites filles ont disparu.
Cinq petites fosses ont été creusées dans la clairière.
Au fond de chacune, un petit bras, le gauche.

Depuis qu'ils enquêtent sur les rapts des fillettes, le criminologue Goran Gavila et son équipe d'agents spéciaux ont l'impression d?être manipulés. Chaque découverte macabre, chaque indice les mènent à des assassins différents. La découverte d'un sixième bras, dans la clairière, appartenant à une victime inconnue, les convainc d'appeler en renfort Mila Vasquez, experte dans les affaires d'enlèvement. Dans le huis clos d'un appartement spartiate converti en QG, Gavila et ses agents vont échafauder une théorie à laquelle nul ne veut croire : tous les meurtres sont liés, le vrai coupable est ailleurs.
Quand on tue des enfants, Dieu se tait, et le diable murmure?

Un époustouflant thriller littéraire,
inspiré de faits réels.

Mon avis :


Mila Vasquez est spécialiste en disparition. Elle parvient le plus souvent à retrouver les gens qui ont disparu grâce à ses enquêtes et à son investissement personnel. Lorsqu'un tueur en série se met à kidnapper des petites filles et à ne rendre que leur bras gauche. L'enquête de Goran piétine et il décide avec son équipe de demander à Mila de le rejoindre et de l'aider à retrouver la sixième petite fille disparue puisque personne n'a signalé son absence nul part. Qui est-elle ? Pourquoi le tueur semble-t-il avoir autant envie de jouer avec les enquêteurs?

Le chuchoteur traîne dans ma PAL depuis un bout de temps. Grâce à un challenge en binôme sur Mort Sûre, j'ai pu enfin le lire surtout qu'à l'époque de son acquisition il me faisait vraiment très envie. Autant le dire de suite, j'en ressors avec un coup de coeur malgré quelques bémols. Parce que oui, honnêtement, tout n'est pas excellent et pourtant j'ai été captivé et je l'ai dévoré très rapidement une fois passé les 200 premières pages. Il a fallu le temps que tout se mette en place, et même si certaines ficelles m'ont semblé trop prévisibles concernant le rôle de certains personnages (la sixième filette, le prisonnier mystère.) j'ai passé un super moment, au point de vouloir rapidement me procurer la suite !

Dès le début, le roman s'ouvre sur une lettre d'une prison de haute sécurité qui ne sait pas quoi faire de l'un de ses détenus dont ils ignorent l'identité. Forcément, le mystère commence dès les premières pages. Le roman s'ouvre ensuite sur la disparition de cinq fillettes dont on retrouvera uniquement le bras gauche enterré dans une clairière où chaque bras possède sa propre fosse. Autant dire que de suite, on a froid dans le dos de savoir à quel point ces fillettes ont souffert ! Il faut donc pour nos enquêteurs retrouver le tueur et le corps de ces petites filles pour qu'enfin leur parent puisse faire leur deuil. Et c'est là où l'auteur utilise quelque chose d'assez innovant, mais qu'on ne découvre qu'à la fin, même si j'avais déjà beaucoup de suspicion et donc j'était quasi certaine d'avoir deviné l'identité du coupable. Par contre, j'ai été très surprise par certaines révélations concernant certains de nos héros comme Mila ou Goran ! Je ne me serais jamais douté de découvrir certains éléments de leur passé de cette façon, à tel point qu'on est forcément scotché face aux choix de l'auteur de détruire un peu les bases solides du roman puisque même nos héros ne sont pas fiables.

C'est un véritable jeu du chat et de la souris que propose Donato Carrisi. On suit des pistes, on fait des suppositions comme nos enquêteurs parce que finalement on a très peu d'indices ou d'éléments qui peuvent nous conduire sur les traces du tueur et lorsqu'enfin on entrevoir qui le tueur en série veut punir et pourquoi, on se dit qu'il est malin et beaucoup plus dangereux que ce que l'on pense. Dans cette enquête on a un tas de criminels : des voleurs, violeurs, tueurs, pédophiles... Chacun finit par être puni pour ses crimes et parfois on doit remonter loin dans le passé pour comprendre pourquoi telle ou telle personne est mise en avant par la dispaition des fillettes. Je suis encore totalement surprise par le chemin pris par l'auteur parce que ce n'est pas du tout celui que j'imaginais. D'une traque à un tueur et de la recherche d'une potentielle fillette encore vivante, mais plus pour longtemps, on est malmené et induit en erreur. Car ce n'est pas une enquête que l'on va suivre, mais plusieurs qui finalement se recroisent forcément puisqu'elles auront un dénominateur commun.

J'ai aimé aussi la panoplie de personnages tellement différents. Mila est une jeune femme froide et qui aime prendre des risques pour réussir ses enquêtes et sauver des vies parce que c'est la seule chose qui l'a fait avancer et lui permet de se sentir un minimim humaine. Elle a une histoire touchante et très dramatique et lorsqu'on découvre ce que cache ses scarifications, on en reste surpris ! J'ai été beaucoup plus étonné par Goran et ses secrets ! On ne s'attent pas du tout à de telles révélations ! Concernant Sandra j'avais de gros doutes, j'avais pensé à plusieurs reprises qu'elle tenait bien le rôle qu'on lui donne à la fin, mais l'auteur a eu le don de me faire douter !

Surprise donc par ce roman, même si certaines choses m'ont semblé prévisibles, j'ai passé un excellent moment et j'espère avoir très vite l'occasion de découvrir la suite ! C'est un excellent thriller que je suis ravie d'avoir enfin pu lire ! Je le recommande vraiment si vous souhaitez en apprendre plus sur les chuchoteurs et découvrir un tueur différent et atypique !



5 commentaires:

  1. J'ai bien aimé ce roman. J'ai la suite dans ma pal, peut-être pour bientôt ^^ mais par contre j'ai eu du mal à m'accrocher aux personnages, notamment Goran. Mais à part ça, rien à dire ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh j'ai bien envie de lire la suite, mais est-ce au même niveau ?

      Supprimer
  2. Cet auteur écrit des romans passionnants et remarquables de psychologie! Le twist final du Chuchoteur m'a retournée malgré quelques doutes. On s’attache tellement aux personnages...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, c'était passionnant, du coup j'ai hâte de lire d'autres romans !

      Supprimer
  3. La suite est excellente, et lire impérativement "Le tribunal des âmes", car l'auteur va forcément faire croiser ses différents héros.

    RépondreSupprimer

Laisser une trace!