lundi 19 octobre 2015

Il est temps de trouver ton monde de Cyrielle Cohen



Année d'édition : 2015 
Edition : Les presses du midi
Nombre de pages : 249
Public visé : Young Adult
Illustration de Cyrielle Cohen
Quatrième de couverture :
Du jour au lendemain, Marina se retrouve propulsée malgré elle bien loin de sa vie ordinaire d’étudiante, à cause d’un objet ancien et d’une étrange apparition. Elle découvre ainsi les mondes secrets qui se cachent derrière notre réalité, habituellement interdits aux humains de leur vivant.

L’envers du décor est incrusté de dimensions dont les règles n’ont rien à voir avec les nôtres. Dimensions peuplées d’être surnaturels insoupçonnables, de créatures angéliques et bien sûr de créatures démoniaques…

La jeune fille enchaîne les rencontres qui défient l’imagination et ne sait plus à qui faire confiance. Un ange a tôt fait de se transformer en démon dans cet univers inconnu…et vice versa. Un plongeon au cœur des secrets de l’univers peut être dangereux…et irréversible. Mais qui est le mystérieux Rubiel, celui qui l’a entraînée dans cette spirale autant infernale qu’envoûtante ? Un animal, un homme, un être surnaturel ou…autre chose ?

Marina, choisis bien tes alliés…et fais en sorte de revenir dans ta vie réelle. Un jour… Mais est-il seulement possible d’en revenir ? Peut-on rester la même après avoir percé les mystères de ce qui est invisible aux êtres humains ?


Mon avis : 

Marina se réveille en sursaut après une nuit agitée. La jeune fille est persuadée que quelqu'un s'est introduit chez elle, pendant son sommeil. Et elle n'a pas tort, un étrange miroir a été placé dans sa chambre tandis qu'un Renard la regarde. Très vite, l'animal s'introduit dans le miroir après lui avoir demandé de le suivre. Marina ne résistera pas longtemps à la curiosité et à son tour, elle va pénétrer dans un univers étrange et magique. 

J'étais intriguée par ce roman reçu sans m'y attendre. Je ne connaissais ni l'auteur ni le roman et il ne me semblait pas avoir vu le moindre avis de ce livre sur internet. Je démarrais donc ma lecture dans le flou total espérant passer un bon moment après ma lecture précédente qui ne m'avait pas emballée. Hélas, ce roman n'aura pas su me convaincre. Je n'y ai rien trouvé de positif si ce n'est l'imagination de l'auteur qui part tout de même dans tous les sens. Dommage tout de même parce qu'il y avait matière à proposer quelque chose qui sort de l'ordinaire, mais honnêtement une relecture s'impose certainement pour revoir tout ça.

Le style de l'auteur ne m'aura pas convaincu. Le tout manque de travail, cela reste scolaire, comme une rédaction, les péripéties s'enchaînant avec un manque manifeste de descriptions. Tout reste en surface, l'auteur ne cherche pas à approfondir son univers et ne permet pas au lecteur de s'attacher aux personnages peu charismatique. Même les dialogues ne m'auront hélas, pas convaincu du tout, c'était trop visuel pas assez littéraire à mon sens. 

Si déjà le style de l'auteur m'a semblé peu profond, je dois bien avouer que les personnages et l'histoire ne m'auront guère emballé non plus. Déjà dès le début, je n'ai pu m'empêcher de faire des parallèles avec Alice de l'autre côté du miroir en remplaçant le lapin par un renard. Marina qui se retrouve projeté dans un univers magique ne semble pas si surprise et étonnée par les péripéties qu'elle va vivre. Et elle va en vivre, trop même pour complètement assimiler son aventure. Une forêt obscur, une transformation en sirène, un hippocampe qui parle, un esprit noir qui semble mauvais mais dont elle va se rapprocher, un garçon qui va lui plaire, des anges, dragons et un tas de créature. Ajoutons en plus des personnages cultes comme Merlin l'enchanteur et on a là énormément de chose en si peu de pages. 

C'est donc mal dosé puisque trop linéaire un peu à la façon d'un jeu vidéo où le héros va d'un point A chercher un objet à un point B utiliser l'objet en question. J'ai failli abandonner la lecture par deux fois tant je ne parvenais pas à apprécier ma lecture, la trouvant ennuyeuse et peu cohérente. Mais, même si la fin est originale, finalement je n'aurais pas été séduite par cet ouvrage. Dommage. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!