mercredi 26 août 2015

La Voie des âmes de Laurent Scalese

Année d'édition : 2015
Edition : belfond
Nombre de pages : 624
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Elles sont partout, elles sont invisibles, elles se sont emparées de nos corps et veulent nous posséder. Ce sont les âmes noires de nos ancêtres. Un seul homme pourra les combattre. Pour sauver la femme qu'il aime...

Richard Neville est un flic français comme il en existe peu. En touchant la main d'une victime il parvient à reconstituer les derniers instants de la vie de celle-ci, et à identifier son assassin – ce qui lui vaut d'être régulièrement sollicité par les polices du monde entier. Cette fois à NY il est parti en mission accompagné de sa femme Clara... assassinée en pleine journée à Central Park. Lui, le super flic, n'a pas pu protéger l'amour de sa vie, la mère des ses enfants... Mais dès le soir du meurtre d'étranges incidents surviennent : Richard pense d'abord que Clara cherche à communiquer avec lui de l'au-delà. Jusqu'à ce qu'une femme étrange le visite pour lui proposer un marché incroyable : revenir quelques instants avant le meurtre de sa femme pour qu'il essaie de la sauver, en échange de son obéissance aveugle...

Mon avis :

Richard neville est un flic français. Amoureux de son épouse Clara et heureux papa de deux enfants, il possède néanmoins  un don qui trouble ceux qui en ont connaissance. Richard est capable en touchant un corps sans vie de voir les derniers instants de la personne avant qu'elle ne meurt. Utile dans ses enquêtes puisque cela lui permet en général de dresser le portrait du meurtrier et de ne pas se tromper et accuser un innocent. Lorsqu'on le fait demander sur une enquête en Amérique, Richard décide d'y aller avec son épouse. Mais un drame a lieu et Clara se fait assassiner à Central Park. Inconsolable Richard découvre qu'il y a peut-être une solution pour sauver son épouse et la ramener à lui.

La voie des âmes est un sacré pavé très dense. Il demande du temps et pas mal de concentration pour assimiler le côté fantastique du roman, voire carrément science-fiction. Le style de l'auteur est très plaisant, nous permettant de nous immisser dans les pensées de bon nombres des personnages tous pourtant très différents et avec des objectifs personnels. Même si j'ai passé un très bon moment, je dois bien avouer qu'une fois la moitié lue, le roman perd un peu de son charme. Cela devient un peu lent et j'ignore pourquoi, mais la nouvelle mission de Richard pour sauver sa femme ne m'a pas véritablement emballée. Je crois que dès le départ, on n'attend plus qu'une chose : que Richard retrouve Clara surtout après les souffrances qu'il a enduré.

La première partie nous permet donc de faire connaissance avec Richard. C'est un homme attachant et foncièrement bon qui ne pense qu'à protéger ses concitoyens et surtout sa famille. Sa relation avec sa femme fonctionne à merveille, on sent très vite tout l'amour qui les lie. Avec ses enfants tout va pour le mieux. C'est un bon père de famille, et même si la relation avec sa belle-mère est tendue, on ne peut lui en vouloir parce qu'il n'est pas seul fautif. Peu à peu la rancoeur finit par disparaître et Richard va tendre la main vers cette femme solitaire et maladroite. Le héros donc a su me convaincre et même par la suite lorsqu'il prend certaine décision, on sait qu'il n'est pas objectif, après tout il veut sauver sa femme !

Le roman se focalise sur une enquête d'un tueur en série qui signe ses actes d'un étrange dessin et très vite Richard sent que quelque chose de plus troublant se joue sous leurs yeux. Quand en plus le tueur se rend de lui-même, tout s'écroule pour Richard parce qu'il doute de lui-même et de son don. C'est l'intervention de Nancy et des pouvoirs qu'elle possède qui feront découvrir à Richard qu'il n'est pas le seul à posséder un don unique. Dès cet instant le roman prend une tournure mi fantastique mi science-fiction. Le mélange des genres fonctionne même si je n'ai pas été très passionnée, je l'avoue, par la mission de Richard soit découvrir qui a tué un proche de Nancy. S'en suit tout une histoire sur la véritable nature de Nancy et de son amant ainsi que de Phos, personnage énigmatique et charismatique. 

Les retours dans le passé sont réussi et m'ont beaucoup plu. Richard et Mike, ce policier juif en pleine rupture avec son épouse et sa religion vont devoir s'allier alors qu'au départ ils ne s'apprécient pas vraiment. Chacun va user du don qui leur est offert pour régler un problème personnel : empêcher le meurtre de sa femme pour l'un et se approcher de sa femme aussi, mais d'une toute autre manière pour le second. J'ai apprécié la tournure des événements globalement, j'ignore pourquoi mon intérêt à légèrement vacillé en pleine lecture, mais peu à peu j'ai à nouveau été séduite, attendant impatiemment de voir comment tout cela allait se terminer.

Finalement, on a là un roman plutôt dense, mais bien écrit et bien construit. Loin de n'être qu'un simple thriller, certains lecteurs pourraient très vite perdre le fil tandis que d'autres au contraire pourraient davantage apprécier. Ce roman m'a un peu fait penser à L'obsession de James Renner aux éditions Super8 puisqu'il mélange également thriller et science-fiction (voyage spatio-temporel). A lire donc !


Je croque pleinement dans ce livre : Quelques petits défauts, mais un bon moment de lecture !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!