mardi 25 août 2015

Absences de Lauren Oliver

Année d'édition : 2015
Edition : hachette
Nombre de pages : 384
Public visé :  Young Adult
Quatrième de couverture :
Nick et Dara ont à peine deux ans d’écart et se ressemblent comme deux gouttes d’eau. Pour le reste, ces deux sœurs sont très différentes. Nick, l’aînée, est aussi discrète et responsable que Dara, la cadette, est excentrique et délurée. En quelques mois leur vie bascule : le divorce de leurs parents, un amour sur fond d’amitié trahie et surtout un mémorable accident de voiture… Ce jour-là, Nick était au volant. Depuis, elle a presque tout oublié du drame dont sa petite sœur, elle, a gardé de nombreuses séquelles. Ce dont Nick se souvient en revanche, c’est que sa sœur et elle s’étaient insensiblement éloignées avant l’accident. Alors pour renouer les liens, Nick décide de préparer à sa Dara une surprise pour son anniversaire. Mais Dara disparaît, laissant un message énigmatique. Il est temps de comprendre, de combler les trous de mémoire et de faire parler les siennes : Nick décide de mener l’enquête.

Mon avis :

Nick et Dara sont deux soeurs qui se ressemblent énormément, mais simplement sur le plan physique. Nick est la plus posée, la plus calme tandis que Dara est une vraie boule d'énergie qui apprécie de faire la fête. Nick qui est l'aînée se doit souvent de protéger sa soeur lorsqu'elle n'en fait qu'à sa tête. Mais depuis un terrible accident, rien ne va plus entre les deux soeurs. Dara évite Nick et elles ne trouvent même pas le temps de se parler toutes les deux. Leur parent ont fini par divorcer, leur père se réfugiant dans les bras d'une femme plus jeune tandis que leur mère est déconnecté de la réalité. Pourtant lorsqu'une petite fille disparait soudainement, Dara prend par aux recherches. 

Avant de vous faire part de mon ressenti concernant Absences, je tiens à vous déconseiller de lire la quatrième de couverture ! Elle dévoile ce qu'il se passe au trois quart du roman spoilant ainsi un élément clef du roman à mon sens. Même si cela n'empêche en rien la surprise qu'est ce roman avec son rebondissement final, j'aurais aimé que la quatrième de couverture ne dévoile pas la disparition de Dara. 

Absences fut une chouette lecture, je dois bien l'avouer. Peut-être parce que je lis peux de YA et surtout de la littérature contemporaine, Absences m'a plu et m'a fait passer un moment fort sympathique en compagnie de Nick et Dara, deux soeurs que tout oppose. On suit donc l'histoire du point de vue des deux jeunes filles, alternant la soeur plus posée Nick, à la plus agitée Dara. Dès le début, on comprend que le lien qui unissait les deux jeunes filles a disparu depuis un terrible accident. Dara en est ressortie blessé et les séquelles sont nombreuses. Nick continue à éprouver du remord puisqu'elle estime que c'est de sa faute que sa soeur l'évite depuis ce moment. Nick qui va se retrouver à travailler dans un parc d'attraction et tentait de se reprendre en main. Ses parents ont divorcé, les tensions sont nombreuses entre eux. On sent d'ailleurs que sa mère est au bord de la dépression, elle ne vit plus que comme un pantin donnant une atmosphère pesante au domicile familial. 

Dara est davantage tête brûlée. Drogue, alcool, sortie nocturne, elle ne reculait devant rien pour s'amuser et si l'accident lui a fait perdre son goût de l'amusement et ses amis, parfois elle a encore besoin de sortir en douce pour s'adonner à ses activités favorites. On va donc suivre leur quotidien et tenter de comprendre les raisons de cet accident qui n'est pas seul à l'origine de la rupture entre les deux soeurs. Car oui un troisième personnage peut entrer en compte : Parker, le meilleur ami de Nick qui est sorti un temps avec Dara.

L'intrigue se noue donc entre ce triangle pas si amoureux que ça et dont les secrets sont nombreux. On reste spectateur, tâchant de comprendre ce qui a pu les amener à une telle tragédie avec en prime la disparition d'une petite fille qui apporte davantage de secret à l'intrigue. Plus j'avançais dans ma lecture et plus je sentais que le final serait bluffant. On avance lentement et à tâtons sans vraiment se douter de ce qu'il va se passer. Lorsque Dara disparais comme indiqué sur la quatrième de couverture, Nick part à sa recherche et le mécanisme des révélations se met en marche, efficace et brutal.

Les pages défilent rapidement, on se sent happé par l'histoire qui si au départ ne semble avoir rien de bien exaltant nous propose une histoire familiale faite de non dit et de cachotterie. Je ne m'attendais pas à une fin aussi étonnante, c'est donc là que l'auteur est parvenue à gagner son pari : celui de surprendre le lecteur avec une histoire assez simple. 

En bref, voilà un roman YA contemporain réussi et qui a fonctionné sur moi. Une bonne lecture rapide et addictive !

Je croque pleinement dans ce livre : Très bonne lecture.

 

2 commentaires:

  1. J'ai adoré cette auteure avec Délirium et je suis curieuse de découvrir sa plume dans un autre univers que la dystopie! Très bel avis qui donne le goût de se laisser aller avec cette lecture :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci ma belle pour ton avis. Je pense que oui ce roman saurait te plaire =)

      Supprimer

Laisser une trace!