mardi 28 juillet 2015

Animae, tome 4 : Le rire de la hyène de Roxane Dambre

Année d'édition : 2015
Edition : le livre de poche
Nombre de pages : 480
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Enfin la suite des réjouissantes aventures de la jeune Lou, mi-espionne, mi-panthère, mais 100% attachante ! Profitez de cette lecture, c'est le dernier tome !

Lou va devoir mener de front trois combats mémorables : d'un côté, comprendre pourquoi les plans d'une centrale nucléaire se baladent dans Paris ; de l'autre, protéger son peuple menacé par les manigances d'un mystérieux chef des Chalcrocs. Et comme si cela ne suffisait pas... préparer son mariage !
On dévore les aventures de cette jeune femme débordant d'énergie et d'humour, dotée d'un sens acéré de la répartie, capable de ronronner avec son amoureux comme d'arracher la gorge de ses ennemis !


Mon avis :

Lou qui doit préparer son mariage est en même temps sur deux enquêtes importantes. L'une pour la DCRI est d'enquêter sur des terroristes qui ont fabriqué une arme dangereuse et qui peut tuer à distance. Leur but : vendre des plans de centrale nucléaire pour se faire de l'argent. Sa seconde enquête et la plus dangereuse : protéger les Daïerwolfs des Chalcrocs qui semblent connaître l'identité de chaque Daïerwolfs sur Paris. Et c'est avec son humour légendaire et sa manie de faire des hypothèses que Lou va tenter de régler tout ça...

Quelle tristesse de boucler les aventures si drôles de Lou ! Voilà une saga qui mérite clairement de rencontrer le succès. Drôle, pleine d'énergie et très addictive, on ne s'ennuie jamais en compagnie de notre héroïne-panthère ! Mais voilà, tôt ou tard, il faut savoir tourner la page et laisser nos héros repartir vers de nouvelles aventures loin de nous. 

Je n'ai aucun reproche à faire à cet opus, ni à la saga en général. Pourtant, je n'ai pas eu de coup de coeur alors que j'ai dévoré les 300 dernières pages en une soirée ! Certes, je recommande la saga aux amateurs de fantastique (surtout que l'auteur est française), et je la relirais un jour je pense pour retrouver ces personnages si particulier et drôle.

Dans ce dernier opus, on retrouve notre chère et adorable Lou qui coule toujours le parfait amour avec Joshua, son capitaine. Leur relation est toujours sur la même constance, pas d'évolution, excepté dans le dénouement, et c'est justement ce qu'on attend. Un tome pas réellement centré sur leur relation qui a déjà bien évolué au cours des trois précédents volumes.  Après en toute franchise, je ne recherchais pas la romance dans ce tome, mais de l'action et avoir enfin les réponses à mes questions concernant ces Chalcrocs qui mènent la vie dure à nos métamorphes. Là encore, aucune déception, on ne s'ennuie pas, l'auteur nous offrant de multiples rebondissement et toutes les réponses que l'on attendait pour clore en beauté la saga, mais non sans un petit pincement au coeur au vu de l'épilogue.

Mon coeur a fait un gros bond durant ma lecture pendant un fameux passage et j'espérais de tout coeur que l'auteur allait changer la donne pour le sort de l'un des personnages principaux. Roxane Dambre apprécie semble-t-il de jouer avec nos nerfs ! Retrouver une dernière fois nos héros fut plaisant et vraiment, j'ai adoré le style de l'auteur : touchant et avec la pointe d'humour qu'il fallait à chaque situation pour transformer les choses. Même en temps de guerre avec les Chalcrocs ou lorsque ses proches sont en danger, Lou fait son maximum afin de ne pas craquer. Elle a des nerfs solides et beaucoup de répartie, voilà qui la rend très attachante.

Je n'en dirais pas beaucoup sur ce dernier opus pour ne pas gâcher la surprise, mais j'ai trouvé un poil dommage que l'enquête du DCRI se termine aussi rapidement. Je sais qu'à la base l'intrigue doit se centrer sur les Daïerwolfs, mais j'aurais aimé plus de suspense et plus de danger pour nos héros. Certains évolutions entre les personnages étaient prévisibles, mais ne posent pas problème dans le sens où c'est exactement ce qu'on attendait de la part de l'auteur. 

En bref, voilà une série qui se termine comme il faut et on ressent forcément ce petit pincement au coeur de savoir qu'on ne lira plus les aventures de Lou, mais qui sait, peut-être retrouverons-nous un jour sa future descendance dans une aventure exceptionnelle ? Une saga à lire pour son humour, son originalité et les métamorphoses exceptionnelles de Lou ! (les pattes de Babouin sur un corps de Panthère m'ont bluffées!)

Je croque pleinement dans ce livre : Très bonne lecture.
 

1 commentaire:

  1. Zébu m'a offert le 1er tome pour noël... Il serait temps que je pense à le lire!

    RépondreSupprimer

Laisser une trace!