lundi 5 janvier 2015

Tokyo ghoul tome 6 de Sui Ishida

Année d'édition : 2014
Edition : Glénat
Nombre de pages : 222
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
À Tokyo, sévissent des goules, monstres cannibales se dissimulant parmi les humains pour mieux s en nourrir. Étudiant timide, Ken Kaneki est plus intéressé par la jolie fille qui partage ses goûts pour la lecture que par ces affaires sordides, jusqu au jour où il se fait attaquer par l une de ces fameuses créatures. Mortellement blessé, il survit grâce à la greffe des organes de son agresseur... Remis de son opération, il réalise peu à peu qu il est devenu incapable de se nourrir comme avant et commence à ressentir un appétit suspect envers ses congénères. C est le début d une descente aux enfers pour Kaneki, devenu malgré lui un hybride mi-humain, mi-goule.

Mon avis :

Suzuya ne cesse d'intriguer Kotaro par son comportement et son envie de tuer des goules pour pouvoir enfin posséder un quinque très puissant. Ils ont donc pour mission de lutter contre ces créatures afin de protéger les humains. Ken, quant à lui, est étonné de voir qu'en ce moment les environs sont calmes et que peu de combats se font entendre. Le pauvre n'aurait pas dû crier victoire si vite, car soudain une goule accompagnée de ses hommes surgit dans le café et demande à voir Lize... 

Tokyo ghoul est une bonne surprise. Fort d'un dessin vraiment réussi, on se retrouve plongé très vite dans une ambiance plutôt sombre où chacun tente de survivre. Le manga se divise en deux parties, une qui concerne les humains qui chassent les goules et une seconde qui met en scène les goules et leurs problèmes de territoire. L'action est fort présente, même si heureusement elle n'est pas apparente dans chaque page, le tout étant soigneusement dosé. 

Les rebondissements sont légion dans cet opus et j'avoue avoir complètement craqué pour la folie de Suzuya ! Cet enfant atypique est effrayant et ne semble pas avoir peur des goules ou de la mort. On en apprend d'ailleurs davantage sur la condition de Ken et son statut de demi-goule, concept très intéressant. 

Certaines séquences sont un peu sanglantes et risquent toutefois d'effrayer ou d’écœurer certains lecteurs, aussi il faut tout de même apprécier ce genre de manga, ce qui heureusement est mon cas. Espérons que la suite soit aussi intéressante ! 

Ma note : 9/10
http://www.climaginaire.com/index.php/climaginaire/Manga/Manga/Shonen/Tokyo-ghoul4
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!