vendredi 9 janvier 2015

Blood Lad tome 5 de Yûki Kodama

Année d'édition : 2013
Edition : KUROKAWA
Nombre de pages : 192
Public visé : Adulte & Young Adult
Quatrième de couverture :
Loups-garous, zombies et autres créatures de la nuit ont toujours inspiré la terreur aux humains. Staz est un vampire, un vrai caïd qui règne sans partage sur un des quartiers des enfers. Mais plutôt que de jouer au suceur de sang, il préfère squatter sa console et collectionner les mangas. C'est un véritable Otaku, fan de la culture nippone ! Alors quand une jeune japonaise égarée débarque sur son territoire, il n'a plus qu'une idée en tête : en faire la pièce maîtresse de sa collection !


Mon avis :

Akim est de nouveau sur pied grâce à Blaz et Franken. Mais Beros, une policière du monde des démons, a reçu comme ordre d'amener Blaz de force auprès du roi Wolf Daddy. La jeune femme n'y va pas de main morte et en profite pour déposer Liz chez elle. Staz est toujours à la recherche de Fuyumi, qui s'est fait enlever par le frère de Bell, dans le but de rencontrer leur mère. Tout se complique et personne ne sait ce qui résultera de ces deux têtes à têtes tant attendus : Fuyumi et la mère de Bell et Blaz face à Wolf Daddy !
Encore un opus mouvementé et plein de surprises pour ce cinquième tome de Blood lad, qui confirme être une série originale ! Fuyumi enlevée, c'est Staz qui est prêt à tout détruire pour la retrouver et honorer la promesse qu'il lui a faite. Quand en plus il découvre que c'est Nell Hydra qui l'a enlevé pour le compte de sa mère, Staz commence à ne plus rien comprendre, mais grâce à Bell, il finit par retrouver Fuyumi qui n'est pas au bout de ses surprises ! 

Et nous non plus ! Grosse révélation concernant Fuyumi dans cet opus qui m'a franchement beaucoup plu et que j'ai trouvé très bon, que ce soit dans le développement du scénario ou dans les dessins, toujours au top ! L'humour est toujours aussi bon et nous permet de vraiment apprécier la galerie de personnages tous plus atypiques les uns que les autres. Wolf Daddy, père de Wolf, est un roi imposant et qui dégage un charisme animal de par son apparence. On adore voir Bell se mettre en colère après Staz qui ne semble pas voir à quel point la jeune femme est attirée par lui ! Ça en devient drôle, surtout que le vampire désigne Fuyumi comme un trésor, un objet rare et de valeur ! Leur duel est hilarant du début à la fin, surtout l'histoire de la petite culotte et du journal intime. Devant la fin de cet opus, on sait qu'on sera encore très étonné ! 

Ma note : 8,5/10


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!