samedi 27 décembre 2014

GE - Good Ending tome 3 de Kei Sasuga

Année d'édition : 2012
Edition : Kana
Nombre de pages : 192
Public visé : pour public averti
Quatrième de couverture :
Seiji Utsumi est un lycéen réservé. Il est secrètement amoureux de la capitaine du club de tennis du lycée, Shô Iketani. Mais de peur de se prendre un râteau, il se contente de la regarder de loin. Jusqu’au jour où Yuki, une camarade de classe, lui renvoie à la figure son attitude pathétique et sans consulter le jeune homme, décide de donner un coup de pouce au destin… 

Mon avis :

Utsumi a été rejeté par Shô, la fille qu'il a toujours aimé en cachette. Grâce à Kurokawa, sa peine est moindre, même s'il lui a fallu du temps pour accepter d'être rejeté. Petit à petit, il se rend compte qu'il apprécie énormément la jeune fille qui l'a soutenu. Débutant en plus un nouveau job après les cours, Utsumi fait la connaissance de sa nouvelle collègue, une fille taciturne et froide qui semble avoir un problème avec lui. Aussi, lorsqu'un garçon propose à Kurokawa de sortir avec lui et qu'elle lui demande de lui laisser du temps, Utsumi est déprimé et se demande comment faire comprendre à la jeune femme qu'il est tombé sous son charme sans se voir une fois encore rejeté. 

Ce troisième opus de GE Good Ending est aussi génial que les précédents. Utsumi s'est remis de sa peine de coeur pour Shô, la fille dont il était fou amoureux depuis des mois sans jamais oser l'approcher. Du coup, il va se réfugier dans le boulot dans un restaurant où il va faire la connaissance de Risa. Ce nouveau personnage est assez déprimant. Elle n'a pas confiance en elle et donc n'ose jamais parler ou répondre. Du coup, elle a très peu d'amis voire même aucun. Elle est touchante à sa manière. Elle ne va d'ailleurs pas sauter sur notre héros, mais se montrer amicale avec lui et c'est un peu grâce à elle qu'Utsumi va faire sa déclaration à Kurokawa, moment d'ailleurs très intense ! 

J'aime vraiment cette saga et la manière dont elle tourne les stéréotypes du shojô. Notre héros n'est pas un mec très naïf, il est plutôt franc et ne cherche pas à conquérir toutes les filles. Sa relation avec Kurokawa est tantôt amusante, tantôt triste parce qu'il se sent blessé et ne sait pas si la jeune fille va répondre à ses avances. 

J'ai vraiment hâte de découvrir la suite, j'aime toujours autant ! 

ma note : 9/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!