lundi 6 octobre 2014

Les sorcières de North Hampton tome 1 de melissa de la cruz

Année d'édition : 2014
Edition :  le livre de poche
Nombre de pages : 352
Public visé : Adulte et jeunes adultes
Quatrième de couverture :
« Totalement modernes et délicieusement mythiques. » Deborah Harkness Le livre Joanna Beauchamp et ses filles Ingrid et Freya vivent à North Hampton, à la pointe de l’île de Long Island. La ville, belle et brumeuse, semble comme figée dans le temps, et les trois femmes y mènent une vie en apparence paisible. Mère et filles sont en réalité des sorcières. Ressusciter les morts, guérir les blessures graves, prédire le futur et guérir les peines de cœur… leurs pouvoirs sont puissants, même si depuis des centaines d’années, on leur a interdit de les utiliser. Mais un jour Freya, la fille rebelle, emportée dans un dangereux jeu de désir entre deux frères, met son secret en péril. Ingrid et Joanna connaissent le même dilemme, et les femmes de la famille Beauchamp comprennent qu’elles ne peuvent plus dissimuler leur vraie nature. Même s’il faut pour cela bouleverser la petite ville tranquille de North Hampton.

Mon avis :

Ingrid et Freya vivent avec leur mère Joanna à North Hampton sur la pointe de l'île de Long Island. Si en apparence elles ont tout de personnes normales, les trois jeunes femmes sont en fait des sorcières qui se sont vu interdire de pratiquer. Mais lorsque Freya tombe sous le charme de Bran et accepte très vite de l'épouser, les choses tournent au vinaigre. Déjà, la jeune femme qui s'apprête à épouser Bran tombe aussi sous le charme du frère de ce dernier Killian et ne parvient pas à résister à ses avances. Peu à peu, elle recommence à faire de la magie tout comme sa soeur Ingrid qui a envie d'aider son entourage, en proie à divers problèmes. Joanna aussi ne pourra s'empêcher de retomber dans la magie, surtout lorsque le fils de sa femme de ménage a besoin d'elle. Mais peu à peu, les trois sorcières comprennent qu'une magie toute différente rôde dans leur ville et sème la pagaille.

Les sorcières de North Hampton partaient avec une idée intéressante. Mélissa de la Cruz réutilise le mythe des sorcières à l'ancienne avec charme, sortilège et balai volant. Cela faisait tellement longtemps que je n'en avais plus vu des comme ça qu'au début j'ai pas mal souri, mais peu à peu la sauce a pris et je me suis trouvée emportée par l'histoire des trois sorcières. Si Joanna et Ingrid m'ont vraiment plu, Freya m'a franchement agacée. Ses histoires de coeur sont le centre du roman et la jeune femme ne sait plus où donner de la tête avec deux hommes qu'elle connait si peu, en fin de compte. Bran, celui qu'elle va épouser, lui plaît et elle se pense amoureuse, mais dès qu'il tourne le dos, elle ne peut s'empêcher de se jeter dans les bras de Killian, son frère. Et leur relation qui démarre trop vite a de quoi énerver surtout que la jeune femme ne sait pas ce qu'elle veut. Peu à peu, certes, l'auteur nous en apprend plus sur les raisons de son attirance envers les deux hommes, mais là j'ai trouvé que cela gâché tout le plaisir de la lecture. L'excuse trouvée et la fin du roman sont clairement bâclées ! En moins de vingt pages on découvre l'identité de certaines personnes et leur rôle dans toute l'histoire et hop c'est fini, tout est réglé, rendez-vous au prochain tome. Dommage, je trouve d'avoir voulu d'une part précipité la fin et ensuite d'avoir utilisé un mythe aussi peu connu : Loki et son frère. Sans cette romance franchement mal amenée, le roman a beaucoup de potentiel !

Prenons Joanna, cette femme d'un certain âge qui se prend d'affection pour le fils de sa femme de ménage. Je l'ai trouvé touchante et vraiment agréable. Elle a une ligne de conduite quasi exemplaire, même si elle aussi va fauter pour protéger un proche. Lire qu'elle se promène sur son balai et que les gens l'ont prise pour un ovni m'a beaucoup fait rire ! Ingrid est complètement différente. Elle est un peu la frigide et la timide de l'histoire qui n'a absolument pas confiance en elle tandis qu'elle rejette les avances d'un homme qui semble la trouver attirante. Ingrid préfèrera faire passer le bonheur des autres avant le sien et c'est admirable de la voir ainsi souffrir d'une déception amoureuse !

Au fond, cette série a un bon potentiel. Le mythe des sorcières est repris de telle manière qu'on revient à la bonne époque des sorcières sur leur balai, et non plus à celles que l'on trouve actuellement en littérature. Ainsi, l'auteur évite les erreurs et surtout de vouloir trop innover, décevant le lecteur par la même occasion. Pour ma part, j'ai trouvé le tout sympathique et faisant passer un bon moment, même si le final laisse à désirer !

Ma note : 7,5/10

2 commentaires:

  1. Cela fait un bail qu'il me tente mais je n'ai toujours pas pris le temps de le découvrir... Trop de romans à lire et peu de temps. Toujours le même problème. Aller cet hiver, je le case. :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il parait que la suite est meilleure parce que ce premier tome a une bonne base mais la fin est beaucoup trop vite expédiée ^^
      j'espère que tu trouveras le temps de le lire =)

      Supprimer

Laisser une trace!