mercredi 6 août 2014

Panic, le jeu de la peur de Lauren Oliver

Année d'édition : 2014
Edition : blackmoon
Nombre de pages :
Public visé :  Young Adult
Quatrième de couverture :
"Les règles de Panic sont simples. Tout le monde peut participer. Mais il n'y aura qu'un seul vainqueur." Carp, une petite ville minable de l’État de New-York. Chaque été, tous ceux qui viennent de terminer le lycée peuvent participer à "Panic", une succession d'épreuves plus dangereuses les unes que les autres. L'enjeu est de taille : une cagnotte de plus de cinquante mille dollars. Personne ne sait qui a inventé ce jeu, ni qui en fixe les règles. Cet été, Heather entre dans la compétition par dépit amoureux. Elle pourrait, si elle gagne, quitter le mobile-home sordide où elle vit avec une mère paumée et droguée, et emmener avec elle sa sœur, Lily. Dodge, lui, a une autre raison de participer au Jeu de la Peur : venger sa sœur, qui a fini dans un fauteuil roulant, après une épreuve d'une précédente session de Panic
Manipulations, trahisons, révélations : cet été sera celui de tous les dangers.


À Carp, chaque été, les lycéens qui viennent de terminer leurs études peuvent participer à « Panic » un jeu où les missions sont aléatoires et qui permet au vainqueur de remporter une grosse somme d'argent. Jeu dangereux et que les autorités tentent d'interdire, les adolescents se sentent malgré tout captivés par l'appât du gain. Heather a décidé d'y soutenir sa meilleure amie qui souhaite gagner le jeu. Mais au dernier moment et suite à un chagrin amoureux, elle finit par s'inscrire elle aussi, afin de se prouver qu'elle vaut mieux que son ex-petit-ami. Dodge aussi y participe. Ce garçon taciturne et solitaire a décidé de gagner l'argent pour sa jeune soeur qui a fini en fauteuil roulant à cause de la précédente session du jeu. Et sans s'en douter, nos héros vont finir par s'allier pour être sûrs de remporter le jeu.

Panic avait tout pour me plaire. Un pitch intéressant et une plume agréable. Si l'histoire possède une certaine dose d'originalité, je ne peux pas cependant nier le fait que j'ai trouvé le tout soporifique. Je m'attendais à davantage de danger et d'action et autant le dire de suite, on s'ennuie ferme pendant la totalité du roman. Le premier reproche concerne le style. L'alternance des points de vue de personnages est intéressante, cependant j'aurais préféré me retrouver dans la peau des héros pour vraiment comprendre leurs émotions. 

Déjà j'ai eu beaucoup de mal avec Dodge. Il se veut solitaire et taciturne, un peu le rebelle du roman et pourtant dès que Nat est là, il devient un gamin timide et maladroit. Surtout que la demoiselle en question n'a rien pour elle, je l'ai trouvé insipide, sans saveur et loin d'être la nana qui fait rêver les garçons du roman. Dodge non plus n'a pas su me convaincre avec son côté bisounours refoulé qui veut jouer les gros durs. Forcément, si déjà ce pseudo-couple ne convainc pas, dur d'apprécier le roman ! Et bien ce fut le cas puisque Heather m'a un tout petit peu agacée. J'ai trouvé le personnage sympathique dans l'ensemble, mais j'ai trouvé immature de la voir risquer sa vie ainsi à cause d'un garçon dont elle était amoureuse, surtout lorsqu'on voit à quel point elle et son meilleur ami se tournent autour sans oser franchir le pas. Du coup, Panic n'est à mes yeux qu'une romance qui se cache derrière un jeu dangereux et qui aurait pu être beaucoup plus addictif. 

Car les missions en elles-mêmes m'ont semblé loin d'être aussi dangereuses et folles que ce que fait croire le pitch. Bon ok, c'est plutôt bien trouvé, mais ça manquait de crédibilité à mes yeux. Rien que la mission où il faut aller chercher un objet chez un détraqué... non je n'y ai pas cru un seul instant tout comme j'ai vu d'avance qu'il allait se passer quelque chose dans la maison abandonnée et soi-disant hantée. 

En bref, je ressors un peu déçue de ma lecture parce que j'attendais plus et que je n'ai été tellement séduite par les personnages. Seulement, je reste persuadée que ce roman a trouvé son public et qu'il continuera de le trouver !

Ma note : 5/10

1 commentaire:

  1. Je l'ai acheté et je dois me lancer... Mais j'ai peur d'être déçue aussi, que ce soit trop axé jeunesse... On verra bien !

    RépondreSupprimer

Laisser une trace!