mercredi 20 août 2014

Dusk maiden of Amnesia tome 1 de Maybe

Année d'édition : 2014
Edition : Kana
Nombre de pages : 178
Public visé : Adulte & Young Adult
Quatrième de couverture :
Teiichi Niiya est un étudiant sans histoires en 1re année au Collège Seikyô. Il est loin de se douter qu'il va rencontrer une fille bien étrange,Yûko Kanoe, en arpentant les couloirs du bâtiment désaffecté de son collège. Étrange c'est le moins que l'on puisse dire puisque très vite, Teiichi va se rendre compte qu'il s'agit... d'un fantôme ! Ne se rappelant plus de son passé, Yûko va tenter -avec l'aide de Teiichi- de résoudre les phénomènes étranges qui frappent leur école en espérant que ces mystères leurs permettent d'en apprendre plus sur le sombre passé de Yûko. 








Teiichi est étudiant dans l'établissement privé de Seikyô. Un jour qu'il se perd dans une aile désaffectée de son lycée, il découvre le fameux miroir dans lequel il ne faut surtout pas se regarder, sinon un fantôme apparaît. N'y croyant pas vraiment, Teiichi décide de s'y admirer et lorsqu'une jeune fille surgit de nulle part, il est d'abord surpris puis étonné lorsqu'il comprend qu'elle est un fantôme et qu'elle veut retrouver la mémoire pour découvrir comment elle a pu mourir dans ce lieu abandonné. Très vite, Teiichi qui est le seul à la voir va ouvrir un club d'enquêteurs sur les phénomènes étranges et Yûko va l'aider à résoudre les missions que d'autres élèves vont leur confier.

Ce premier opus de Dusk Maiden Of Amnesia est un pur régal. Visuellement, j'ai beaucoup aimé les personnages et décors obscurs qui parsèment le roman. Si le manga semble comique et léger, au fond il est assez mâture et la trame principale est, je trouve, vraiment intelligente. Quelques scènes drôles, d'autres plus effrayantes et nous voici entraîné avec notre héros dans une chasse aux esprits parfois sombres et parfois plus fun. Ce contraste des enquêtes m'a beaucoup intéressée. Le personnage de Momoe m'a beaucoup plu et je pense que son personnage va s'étoffer au fil des tomes pour en faire l'un des piliers de la série.

Yûko est un fantôme très intéressant et qui apprécie de jouer de mauvais tours aux autres. Le fait que personne ne peut la voir joue en sa faveur et lui permet de beaucoup s'amuser. On sent pourtant qu'elle cache un passé complexe et difficile et on espère très vite savoir pourquoi elle est morte. J'ai adoré son tempérament et le duo qu'elle forme avec Teiichi fonctionne à merveille. Le jeune garçon est intelligent et ne semble pas être quelqu'un d'impressionnable.

Leur dernière enquête prouve que le roman peut également se montrer sérieux et offrir des moments très sombres et tristes ce que j'ai vraiment adoré. Ce premier tome est pour moi une pure réussite et j'espère que la série se maintiendra à ce niveau !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!