samedi 28 juin 2014

Le dernier apprenti sorcier, tome 2: Magie Noire à Soho de Ben Aaronovitch

Année d'édition : 2014
Edition : j'ai lu
Nombre de pages : 408
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Après avoir réconcilié les divinités qui se partagent la Tamise, et mis hors d’état de nuire un tueur en série sorti d’un conte pour enfants vieux de plusieurs siècles, l’agent Peter Grant et l’inspecteur Nightingale pensaient pouvoir souffler un peu. Mais le repos n’est pas une option pour les deux derniers sorciers de Londres : ce sont cette fois les jazzmen de la capitale anglaise qui meurent un peu trop souvent et dans des conditions un peu trop suspectes. Au son du swing, du bop ou de l’électro, Peter nous emmène dans les clubs enfumés de Soho, où magie et musique sont les deux faces d’un même penny…






Après avoir mené à bien leur dernière enquête, les agents Grant et Nightingale cherchent à se reposer. Mais un mystérieux tueur en série est bien décidé à les en empêcher s'en prenant aux Jazzmen de Londres. Alors que Grant tente d'améliorer et de concrétiser sa relation avec Lesley qui a été blessée par sa faute, il va très vite découvrir que les meurtres n'ont rien de naturel.

J'avais été plutôt séduite par le premier opus du dernier apprenti sorcier et j'espérais l'être à nouveau pour ce second tome, mais ce ne fut pas le cas. Passé la découverte du premier tome, la suite devrait se révéler moins informative et davantage axée sur l'action, cependant l'auteur nous donne un trop plein d'informations et de détails qui entrecoupent beaucoup trop la lecture. Il faut vraiment se sentir happé par l'intrigue pour ne pas trouver le tout indigeste et force est de constater que j'ai peiné à terminer ce roman. Le style de l'auteur est agréable dans l'ensemble, mais les descriptions sont longues, parfois trop et surtout elles ont tendance à endormir le lecteur. Ce fut mon ressenti en tout cas tout au long de cette aventure pourtant intrigante.

C'est dommage parce que l'auteur possède beaucoup d'imagination et propose beaucoup de surprises, de rebondissements et de créatures en tout genre. De quoi plaire aux lecteurs qui ne craignent pas de lire un roman au final très dense en information. Les personnages évoluent réellement et c'est un grand plus puisqu'en plus l'auteur reprend directement le roman là où il s'était fini dans le tome d'avant. En fin de compte, l'on apprécie l'intrigue, même si elle se finit beaucoup trop vite et trop brutalement. D'ailleurs, utiliser Londres pour cette saga est un point positif puisqu'on se rend compte que c'est une ville à l'atmosphère vraiment particulière et cela ajoute beaucoup à l'étrangeté de ce qu'on y trouve.

En bref, ce second tome est intéressant quoiqu'un peu en dessous du premier tome où on a plus la magie de la découverte. Une saga qui ne plaira pas à tout le monde devant la complexité de certaines choses et devant le trop-plein de descriptions qui ne seront pas du goût de tout le monde.

Ma note : 7/10


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!