jeudi 24 avril 2014

La part des ténèbres de Stephen King

Année d'édition : 2004
Edition : Pocket
Nombre de pages : 542
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Les funérailles de Georges Stark avaient été dignes de lui : toute la presse en avait parlé comme elle avait toujours parlé de sa vie d'écrivain célèbre, auteur d'effroyables romans noirs.
Pourtant, vivant, il ne l'avait jamais été vraiment puisque George Stark n'était que le pseudonyme - trop encombrant - de Thad Beaumont. Ces funérailles fictives avaient été un spectaculaire coup médiatique. Et si Georges Starks s'était incarné pour de bon ? Quand on a signé les thrillers les plus violent, se venger du double qui vous a "assassiné" est un vrai plaisir...




Thad Beaumont est un auteur à succès sous sa plume d'écrivain : George Stark. Mais ce personnage aussi fictif soit il ne l'inspire plus, aussi décide-t-il de créer de fausses funérailles pour dire adieu à ce personnage qui a fait son succès. Si l'enterrement se déroule sans aucun souci, très vite Thad sent que quelque chose d'anormal est en train de se passer et lorsqu'il est accusé de meurtres, son monde s'écroule. Lui ? Un meurtrier ? Impossible surtout quand on sait que son alibi est en béton et que malgré l'ADN trouvé et les empreintes, il ne pouvait être sur les lieux du crime. C'est alors qu'on se rend compte que l'auteur des crimes n'est nul autre que George Stark, revenu d'entre les morts. Comment est-ce possible lorsqu'on sait que Stark n'existe pas ?

La part des ténèbres a été choisie en LC sur le forum Mort Sûre et devant mon grand désir de découvrir tous les romans de Stephen King, je n'ai pas pu résister longtemps. J'ai cependant pris mon temps pour déguster ce roman que j'ai trouvé très bon, quoiqu'un peu en dessous des autres. La plume de Stephen King est toujours aussi addictive. La façon qu'il a de créer des personnages complexes me plaît beaucoup et j'ai trouvé génial de retrouver des héros qui n'en sont pas vraiment. Chaque anecdote apportée sur tel ou tel personnage a tendance à crédibiliser le roman et c'est, je pense, l'un des atouts de l'auteur. Il sait ajouter les petits détails qui font la différence, détails qui pour certains auteurs alourdissent le texte, tandis que chez lui cela le rend presque vrai.

Nous sommes ici face à un thriller teinté de fantastique avec ce personnage de George Stark qui arrive d'on ne sait où et qui pourtant nous offre de grands moments de frisson. J'avoue que certains passages m'ont vraiment plu et je n'aurais pas aimé me retrouver à la place de ses ennemis. George est solitaire, sombre, dangereux et il aime jouer, tout l'inverse de Thad qui va se montrer protecteur envers sa famille puisqu'elle sera menacée par ce psychopathe dont personne ne connaît l'existence au début. Le duo Thad/George fonctionne à merveille et on adore voir leur combat pour la survie. Car de la vie de l'un dépendra la mort de l'autre et on le comprend très vite. J'ai aussi adoré le courage de Liz, la femme de Thad. Très protectrice avec ses enfants, elle aura toujours confiance en son mari, là où beaucoup d'autres commenceraient à avoir des doutes sur leur santé mentale. Mais elle, non, elle est toujours très droite, à ses côtés pour le meilleur et pour le pire. Leur couple est solide et magnifique ! Vient ensuite le shérif, Alan qui au début ne semble pas convaincu de l'innocence de Thad, mais peu à peu, une certaine complicité va lier nos hommes et Alan sera un allié de choix pour faire face à George.

Alors oui, on est davantage dans un thriller, mais le fantastique et non seulement présent avec George, mais aussi avec ces moineaux qui chaque fois annoncent quelque chose de dramatique. Car oui, pour Stephen King, même des moineaux peuvent avoir un rôle surnaturel et c'est en ça qu'on frémit beaucoup. Parce que si même ces oiseaux minuscules peuvent se révéler dangereux et obscurs, alors nous ne sommes plus à l'abri de rien ! J'aime aussi toute la dimension sur l'écriture qu'ajoute l'auteur. La difficulté de réussir à se maintenir au top niveau lorsque l'on écrit des best-sellers et celle de parvenir chaque fois à surprendre et satisfaire ses admirateurs.

En bref, voici encore une très bonne lecture de mon auteur favori qui parvient à me surprendre comme je m'y attendais ! Pas un coup de cœur, ni l'un de mes favoris, mais une lecture que je ne suis pas prête d'oublier !

Ma note : 9/10

D'autres avis pour cette lecture commune ! 

D'autres romans de l'auteur :
http://lesvictimesdelouve.blogspot.fr/2014/02/221163-de-stephen-king.html http://lesvictimesdelouve.blogspot.fr/2014/01/plein-gaz-de-stephen-king-et-joe-hill.html http://lesvictimesdelouve.blogspot.fr/2013/09/simetierre-de-stephen-king.html
http://lesvictimesdelouve.blogspot.fr/2012/10/rose-madder-de-stephen-king.html http://lesvictimesdelouve.blogspot.fr/2011/10/misery-de-stephen-king.html http://lesvictimesdelouve.blogspot.fr/2013/12/cellulaire-de-stephen-king.html

1 commentaire:

  1. Chose certaine, les Stephen King, tu aimes ma belle. Pour m'a part, j'en ai lu seulement 2 mais je dois dire que je n'ai pas détesté ! mais celui-ci m'a l'air sympa et tordu !!!

    RépondreSupprimer

Laisser une trace!