vendredi 11 avril 2014

Cimoc tome 4 de Lim Dall Young

Année d'édition : 2013
Edition : doki doki
Nombre de pages : 192
Public visé : Adulte
Nombre de tomes : 5
Quatrième de couverture :

Kôta Inamine débarque à Tokyo pour réaliser son rêve : devenir mangaka. Mais ses premières planches ne sont guère appréciées et ses jobs d’assistant dessinateur finissent en fiasco. Alors que Kôta plonge dans le désespoir, il apprend que son envahissante voisine est aussi rédactrice en chef d’un magazine de manga ! La roue du destin va-t-elle enfin commencer à tourner pour Kôta ? Deviendra-t-il un grand mangaka ?






Kôta travaille dur pour réussir à voir sa mini série devenir première dans le classement. C'est pour cela qu'Hinata a décidé de louer une plage privée pour l'aider à décompresser un peu. Miki et Chika les accompagnent et très vite la journée se finit par une soirée alcoolisée. Et pendant cette soirée, Kôta se retrouve la cible des jeunes femmes, surtout de Sayaka qui les a rejoints. 

Ce quatrième opus de Cimoc laisse un peu de côté l'avancée du manga de Kôta pour se focaliser un peu plus sur les héroïnes qui entourent le jeune homme. J'ai d'ailleurs complètement craqué pour Sayaka, qui se réveille enfin et laisse son côté trop sérieux au placard pour s'amuser un peu, l'alcool aidant. Mais forcément, rien ne se passera comme prévu, et nos jeunes femmes vont se retrouver complètement saoules avec notre héros les mettant dans une position très délicate. Alors en toute franchise j'attendais un certain rapprochement de personnages, mais l'auteur fait traîner un peu trop les choses à mon goût et c'est dommage parce que ça ajouterait un peu de piment à l'intrigue qui commence à se faire longue et plate. 

Au final, on attend le dernier opus pour voir comment tout va se terminer, en espérant avoir le droit enfin au rapprochement tant attendu ! 

Ma note : 8/10 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!