jeudi 13 mars 2014

Parapal tome 1 de Takumi Ishida

Année d'édition : 2014
Edition : Delcourt
Nombre de pages : 224
Etat de la série: en cours
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :

Komaki est une lycéenne comme les autres. Jusquà cet étrange matin où une voix résonne dans sa tête et où sa perception des odeurs devient beaucoup, beaucoup, plus prononcée. Le cerveau de Komaki est en fait « parasité » par un être venu don-ne-sait où pour maintenir sa survie. La jeune fille rencontrera dautres personnes parasitées comme Tsurumi, un camarade de classe dont louïe est surdéveloppée.







Komaki est une lycéenne normale. En couple avec Takayama, elle ne pense pas encore à passer à l'étape supérieure avec son petit ami, chose à laquelle lui commence pourtant à penser souvent. Lorsqu'elle se lève un matin, Komaki a la sensation d'avoir une voix dans sa tête et de sentir des odeurs qui lui étaient jusqu'alors étrangères. La chose en devient encore plus étrange quand la voix dans sa tête lui avoue être un extra-terrestre qui lui permet de sentir les odeurs des émotions que les gens éprouvent autour d'elle. Pour Komaki, c'est le début d'un calvaire lorsqu'elle se rend compte qu'autour d'elle, les lycéens sont tous très portés sur la sexualité, chose qu'elle n'éprouve absolument pas. 
Pour couronner le tout, Tsurumi, un élève de son lycée, semble lui aussi avoir quelques particularités et va très vite s'attacher à la jeune fille afin de l'aider à comprendre ses nouvelles compétences. 

Parapal est un shôjo vraiment atypique et intéressant. Avec pour thème les relations sexuelles et le désir qui s'installe chez les lycéens pendant l'adolescence, l'auteur traite le sujet de manière très adulte, sans tomber dans la pornographie. J'ai du coup beaucoup aimé les traits des dessins qui sont mignons sans être trop girly, de quoi attirer des lecteurs de tous sexes et ne pas se cantonner uniquement aux filles puisque de toute façon le sujet est universel. Déjà, l'héroïne Komaki est vraiment agréable à suivre. Elle a la tête sur les épaules, elle est gentille et surtout, elle ne cherche pas à devenir unique ou populaire. Ce qui l'intéresse c'est d'avoir une vie normale sans soucis. Malheureusement pour elle, pouvoir sentir certaines émotions chez les autres va lui causer bien de la peine, surtout avec son petit ami. Je ne m'attendais pas à un tel rebondissement aussi tôt dans la série, mais pour le coup cela nous montre que l'auteur ne cherche pas à proposer un manga tout beau tout rose, mais quelque chose de réaliste. 

D'autres thèmes sont abordés comme avec le personnage de Rika qui apprécie clairement les plaisirs de la chair au détriment de sa réputation qui en fait une fille facile. Ce qu'il va lui arriver est assez dramatique dans le sens où hélas c'est complètement plausible. Du coup, ce manga n'est pas forcément à mettre entre toutes les mains devant les thèmes traités : le sexe, le viol, la tromperie, le mensonge... Des thèmes habituellement utilisés de manière légère, mais ici plus adulte et sombre que ce que l'on trouve en shôjo. Une belle surprise en tout cas !

Ma note : 9/10 

http://www.climaginaire.com/index.php/climaginaire/Manga/Manga/Shojo/Parapal

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!