dimanche 9 mars 2014

Hanayamata tome 3 de Hamayumiba Sô

Année d'édition : 2013
Edition : Doki-doki
Nombre de pages : 192
Public visé :  Young Adult
Quatrième de couverture :

Pour mieux supporter sa vie tristement banale, Naru Sekiya, 14 ans, aime rêver à des mondes imaginaires. Jusqu’au soir où elle croise une jeune fille si gracieuse qu’elle semble flotter dans les airs... Serait-ce une fée ? Naru vient tout simplement de rencontrer sa nouvelle camarade de classe Hana. Extravertie, enjouée, spontanée, elle est à l’opposé de Naru... et elle va changer sa vie en l’entraînant dans le monde extraordinaire de la danse traditionnelle japonaise, le Yosakoï !


Naru et Hana ont pu assister à un véritable spectacle de Yosakoi. Enchantées, elles décident de tout mettre en oeuvre pour avoir cette même qualité au sein de leur club. Pour elles, la mission est de taille : trouver un endroit où présenter leur premier spectacle ainsi qu'un logo les représentant. Aidées par Yaya et Tami qui font dorénavant partie du club, les jeunes filles vont demander à Sally de leur apporter son soutien.

Ce troisième tome reste dans la continuité des précédents et n'apporte pas grand-chose au niveau des relations entre les personnages. Tout est un peu trop gai et trop rose pour ces quatre filles, on est vraiment dans un univers léger et girly. Pas de drame à l'horizon, juste des concours, de la danse et quelques bêtises de nos héroïnes, surtout Hana qui n'a pas son pareil pour se montrer survoltée.

J'ai franchement ressenti un ennui profond à la lecture de ce troisième opus. Je pense ne pas être le public adapté pour le thème traité malgré la qualité évidente des dessins qui font l'atout principal de cette série. Mis à part nos quatre héroïnes, les autres personnages sont trop lisses et trop peu exploités alors qu'il y a matière à les rendre très intéressants. Alors oui, c'est tendre et mignon, c'est girly et frais, mais le peu de rebondissements surgissent de nulle part et chaque léger problème (généralement des disputes entre les filles) est traité trop rapidement pour être crédible. Dommage !

Ma note : 5/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!