samedi 1 mars 2014

Bilan Acquisition Février 2014


Un mois de Février où j'ai reçu de très belles lectures !

« Allô, c’est un enfant perdu qui vous parle.
Est-ce qu’il y a quelqu’un de l’autre côté ?
Non, vous êtes déjà morts.
Je suis l’enfant de vos enfants, je suis de votre sang.
Il y a une petite bougie allumée près de moi. Il faut économiser les bougies. Autour, c’est le noir de la cave, celle où je vis. »
Le temps a filé depuis la Panique, la grande, l’incommensurable débâcle qui a couru sur le monde, balayant jusqu’au dernier rêve d’une humanité autocentrée... Le temps a passé, oui, et il a fallu reconstruire comme on a pu. Essayer, en tout cas, et au prix fort : celui du savoir, bien sûr, mais aussi celui de l’espérance... Et quand Jason Marieke arrive à Rouperroux, misérable village accroché à sa survie précaire, lui, l’ancien, celui d’avant la Panique, homme en quête doté de connaissances mystérieuses et aux questions qui dérangent, alors semble sonner l’avènement d’une ère nouvelle, celle des réponses et du cortège d’horreurs qui les accompagne...
Romancier bien connu dans le champ des littératures dédiées aux plus jeunes, Loïc Le Borgne signe avec Hysteresis son premier roman « adulte », récit post civilisation très personnel, puissant, lyrique, porté par une langue ciselée et une sensibilité tranchante.


 Le chevalier assassin, Pierre Cordwain de Kosigan, dirige une compagnie de mercenaires d’élite triés sur le volet. Surnommé le « Bâtard », exilé d’une puissante lignée bourguignonne et pourchassé par les siens, il met ses hommes, ses pouvoirs et son art de la manipulation au service des plus grandes maisons d’Europe.
En ce mois de novembre 1339, sa présence en Champagne, dernier fief des princesses elfiques d’Aëlenwil, en inquiète plus d’un. De tournois officiels en actions diplomatiques, de la boue des bas fonds jusqu’au lit des princesses, chacun de ses actes semble servir un but précis.
À l’évidence, un plan de grande envergure se dissimule derrière ces manigances. Mais bien malin qui pourra déterminer lequel…
Dans la lignée des meilleurs romans de fantasy historique comme Le Lion de Macédoine de David Gemmell, Le Bâtard de Kosigan mélange avec brio la fantasy anglo-saxonne et l’histoire de France.

Sans le savoir, Boulechien va engendrer des évènements qui transformeront à jamais l'existence de tous les enfants de la ville... L'épidémie frappe toutes les personnes âgées de plus de 14 ans. Parents, frères, sœurs, meilleurs amis... Personne n'a pu y échapper. Et à présent tout Londres voit ses jeunes habitants traqués par des adultes morts-vivants. Ils sont affamés. Assoiffés de sang. Et sans aucune pitié. Pour retrouver la trace de leurs amis, Boulechien et les autres survivants se lancent dans une escapade périlleuse de la Tour de Londres à Buckingham Palace et au-delà, contraints de fuir des morts-vivants, toujours à l'affût. Mais dans ce monde devenu chaotique, comment distinguer ses amis de ses ennemis ?
« Je m’appelle Evie, et je pensais mener une vie normale – si l’on excepte une attirance absurde pour Jackson Deveaux, ce grossier personnage venu tout droit du bayou, et mes nuits hantées par des cauchemars sans nom. Le jour où ces visions ont pris le pas sur la réalité, j’ai cru devenir folle ; je me suis trompée. Si je m’étais fiée à ces prémonitions, j’aurais su que le Flash qui s’abattrait sur nous détruirait tout sur son passage, qu’après cette apocalypse, je ne serais plus jamais la même.Car j’ignore encore ce qui nous attend, mais je suis convaincue d’une chose : l’avenir sera terrible, et les cartes qui en décident n’ont pas dit leur dernier mot… »

Rekk le boucher, Rekk le sanguinaire est en train de croupir au fond d’une geôle crasseuse. Il n’est plus que l’ombre de lui-même. Et pourtant le meurtre de sa fille reste impuni. Sa soif de vengeance le ronge. Shani n’était alors qu’une servante, elle passait presque inaperçue mais par amour et par amitié, elle libérera le Boucher et ensemble ils mettront l’Empire à feu et à sang. Plongez dans une aventure où les combats titanesques croisent les intrigues de cour, où la barbarie côtoie l’amour et où une heroïc-fantasy digne de Gemmell flirte avec le polar. Voyez comment une simple servante est venue défier un Empire... Dernier tome pour cette sensationnelle histoire qui devrait plaire autant aux amateurs de roman à suspens qu’aux amateurs de fantasy musclée.
Lorsque Jacinda a tenté de fuir le village des drakis avec Will, les choses ne se sont pas passées comme prévu : Miriam, la soeur de Cassian, a été capturée alors qu’elle tentait de les suivre. Rongée par la culpabilité, Jacinda sait qu’elle doit la libérer pour que tout rentre dans l’ordre. Elle décide de se faire emprisonner dans la forteresse des Enkros, afin d’infiltrer ensuite Will, Cassian et Tamra en territoire ennemi. Mais ce plan est-il aussi infaillible que Jacinda semble le penser ? Elle n’avait pas prévu que cette évasion marquerait le début d’une course-poursuite périlleuse, dont personne n’est certain de sortir vivant...

Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d'autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.

De l'autre côté du lac, David ne distingue absolument rien, sinon une brume qui ne se dissipe pas.
Apparue après une tempête d'une rare violence, la masse blanchâtre et informe suscite vite l'inquiétude des habitants. Qui veulent aller se renseigner sur ce qui se passe sur la rive opposée. Mais avant d'avoir pu tenter quoi que ce soit, la brume est déjà là, d'abord infranchissable, puis oppressante, et bientôt terrifiante. David ne peut admettre ce qu'il discerne. Défi de la nature déchaînée ou reflet de son imagination paranoïaque ? Pour lui subsiste une seule, mais paradoxale certitude : tout cela ne peut être vrai...
Chacune des nouvelles de ce recueil révèle l'envers hallucinant d'un décor qui nous est familier, à mi-chemin entre avant-goût d'apocalypse et délire schizophrénique.

Alors que le bourreau Main du Diable est sur le point de battre son record de décollations successives réussies, 1044, excusez du peu, et qu'il s'en vient sur la grand-place de Pékin pour trancher le cou de Tou l'Hôtelier de sixième rang (condamné pour hérésie culinaire, mais ceci est une autre histoire), voilà que l'irruption d'un tch'i-mei – comprenez un mort vivant –, le déconcentre. A la suite de cette catastrophe capitale, Maître Li et Bœuf Numéro Dix découvrent que le tch'i-mei venait de s'offrir un haut dignitaire chinois comme ultime repas. Et les voilà tous deux lancés dans une enquête, insensée et ô combien dangereuse, à la poursuite d'un émule chinois de Jack l'éventreur.

Les différents royaumes qui gouvernent le monde sont entrés en guerre. Aekir, la grande cité ramusienne, vient de tomber sous le joug de l'armée du sultan Aurungzeb. La ville est en flammes, des milliers d'habitants fuient la guerre et s'exilent aux quatre coins des Cinq Monarchies. À Hebrion, le roi Abeleyn IV est de plus en plus inquiet de la place prise par les Inceptines, ordre religieux fanatique, qui veulent éliminer toute trace de magie sur le monde. Le mage Bardolin va prendre sous son aile une jeune lycanthrope et tenter de survivre à la folie de l'Église. Enfin, revenant à Abrusio à bord de sa caravelle, le noble Hawkwood va voir toute une partie de son équipage arrêtée. Sa seule chance de survie est d'accepter le marché que lui propose un cousin du roi : aller à la recherche du continent légendaire qui se trouverait de l'autre côté des mers. Son équipage : les magiciens et les sorciers devenus indésirables dans la cité. Le seul problème est que personne n'est jamais revenu vivant de ce périple impossible.

Au cœur des Cinq Royaumes, la guerre fait rage: en accusant ses ennemis d'hérésie, le fanatique Himerius risque une guerre civile qui ferait bien les affaires de l'envahisseur. Au même moment, dans le monastère de Charibon, deux moines découvrent un très ancien manuscrit aux pouvoirs incommensurables, tandis que le capitaine Hawkwood et son équipage posent le pied sur un continent inconnu, empreint de menaces de mystères. Et si tout était lié?
La guerre et l'hérésie déchirent le continent de Normannie. D'un côté, les armées medruks poursuivent leur inexorable avancée ; de l'autre, le roi d'Hebrion, prisonnier du coma, voit sa capitale tomber en ruine, tandis que sa maîtresse et sa promise se battent pour le pouvoir. Au cœur de ce chaos, un navire dévasté aborde la côte hebrionienne : l'explorateur Richard Hawk-wood revient d'un voyage qui lui a permis de découvrir le mythique continent occidental. Mais une présence terrifiante est tapie dans ses soutes...
Le monde, plus que jamais, est en guerre : Richard Hawkwood a survécu à son périple vers l'Ouest, mais la présence maléfique tapie dans les soutes de son navire se déploie désormais à travers la Normannie tout entière. Alors que le roi Abeleyn, revenu d'entre les morts, tente de reprendre le contrôle de son royaume dévasté, le général Corfe, commandant des armées de Torunnie, livre au cruel envahisseur Medruk ce qui pourrait bien être son dernier combat.
Des confins de la Terre ont surgi les monstrueux envahisseurs Dweomers, avec à Leur tête le mage Aruan. En Normannie, Richard Hawkwood commande La plus puissante armada jamais organisée pour résister à cette invasion. Corfe de Torunnie, lui, se prépare à livrer bataille contre un ennemi qui fait appel à des créatures et à des maléfices abominables. Les Dweomers vont-ils reconquérir le continent ? Corfe et Hawkwood survivront-ils à cette confrontation finale ?

14 Nouvelles acquisitions qui me tentent toutes énormément ! De belles heures de lecture à venir !

7 commentaires:

  1. Je suis curieuse de voir ton avis sur le dernier Maitre Li !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'espère qu'il sera meilleur que les précédents ! ya tellement de potentiels !

      Supprimer
  2. Je suis à la moitié de Nos étoiles contraires ! J'adore ! :D *-*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on en dit que du bien, à voir donc ^^

      Supprimer
  3. De belles acquisitons, dont Les monarchies divines qui me tentent beaucoup
    Bonne lecture

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui la réédition est juste sublime!

      Supprimer
  4. J'ai très envie de lire Princesse Vénéneuse !!

    RépondreSupprimer

Laisser une trace!