jeudi 27 février 2014

Sai: taker tome 2 de Lim Dall Young & Lee Soo Hyon

Année d'édition : 2014
Edition : Doki-doki
Nombre de pages : 192
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :

Kyoya Nanase est un lycéen ordinaire. Mais un jour, il est impliqué bien malgré lui dans une affaire étrange. Pour avoir la vie sauve, il est obligé de devenir un sai taker, c'est à dire un individu doté d'une capacité surhumaine. Mais lors de cette transformation, son corps se transforme en femme. Désormais, Kyoya va devoir vivre dans la peau d'une lycéenne. Parviendra-t-il à retrouver son identité d'origine?








Kyoya est toujours prisonnier du corps d'une jeune fille. Pire, il n'est pas encore parvenu à récolter des vies, ce qui l'empêche de reprendre son apparence de garçon. Et il est malmené par le trio du bureau des élèves numéro un qui exige de lui qu'il leur apporte des photos compromettantes de Yuma. Lorsque le trio infernal accepte une confrontation avec la grande faucheuse, c'est Kyo qui va devoir se coller au combat et prouver sa valeur. 

Pendant ce temps-là, notre héros se rapproche de Reili et apprend à la connaître. La jeune femme ne semble pas être toujours cette tortionnaire qui aime lui en faire voir de toutes les couleurs et parfois, il a bon espoir de la voir plus gentille avec lui. 

Ce second opus de Sai:taker est une bouffée d'énergie. Visuellement, je le trouve toujours aussi chouette à regarder, les personnages étant vraiment bien rendus. L'illustrateur a même cette particularité d'empêcher chaque petite case d'être vide et cela nous offre un environnement détaillé qui donne vraiment la sensation d'être dans le manga. Là où certains mangas souffrent d'un manque de détails visuels, Sai:taker nous confirme que c'est pourtant important d'avoir des décors pour donner plus de profondeur à une intrigue. C'est, du moins, la sensation que me donne le manga. Ici, on suit toujours l'évolution de Kyo en tant que jeune fille au sein du bureau des élèves numéro un, géré par un trio complètement sadique et fou. Les trois jeunes filles aiment dominer les autres et leur faire faire les pires besognes pour ne pas avoir à se salir les mains. Seulement, j'ai senti une certaine évolution de Reili qui semble moins amenée à vouloir faire du mal à Kyo. Elle avouera d'ailleurs certaines de ces plus grandes peurs à notre héros, peur un peu trop utilisée dans le monde des mangas (la peur des garçons). 

Le combat avec la faucheuse était très sympa, tout comme les invocations d'anges qui participent aux combats. C'est vivant, c'est addictif et même si on connaît le dénouement, l'on prend plaisir tout de même à suivre les aventures de Kyo. La deuxième partie du manga est beaucoup plus légère et permet une avancée dans la relation Reili/Kyo pour le moins inattendue ! 

En bref, Sai:taker tome 2 est un très bon opus, dans la continuité du précédent et ne nous donne qu'une envie : se jeter sur la suite ! 

Ma note : 9/10

http://www.climaginaire.com/index.php/climaginaire/Manga/Manga/Seinen/Sai-taker2

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!