mardi 14 janvier 2014

Chasseuses d'aliens Tome 5 : Sanglante extase de Gena Showalter

Année d'édition : 2013
Edition : j'ai lu
Nombre de pages : 507
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Lui, c'est McKell, un guerrier vampire au sang mêlé capable de manipuler le temps par à-coups.
Elle est une agente humaine de l'AIR, Alien Investigation and Removal, envoyée pour le capturer. Un jeu du chat et de la souris s'ensuit, et le jeu n'a jamais aussi chargé sexuellement. Alors qu'ils devraient être ennemis, ils deviennent amants. Et ensemble, ils vont devoir découvrir la vérité sur les origines de McKell avant d'être séparés de force... pour toujours...







Ava Sans est agent de l'A.I.R à New Chicago. Toujours accompagnée de Noelle sa fidèle alliée, elles utilisent des méthodes musclées et expéditives pour mener à bien leur mission sous l'autorité de Mia. Leur nouvelle mission ? Prélever un échantillon du sang de Victor McKell afin d'en faire des expériences pour stopper un virus alien qui transforme ses victimes en cannibales. Pour les deux jeunes femmes, la mission semble simple, pourtant tous les agents de l'A.I.R ont échoué à approcher Victor, un vampire dangereux et solitaire. Lorsqu'Ava et lui se rencontrent, cela finit par faire des étincelles et aucun des deux ne se montre insensible au charme de son adversaire. Mais pour Ava, hors de question de craquer pour son ennemi lorsque la vie d'humain est en jeu.



Chasseuses d'aliens est une saga que j'aime énormément. C'est simple, chaque héroïne est atypique, caractérielle, courageuse et têtue. Ava n'échappe pas à la règle et se montre être une adversaire coriace ainsi qu'une grande gueule. Elle n'hésite pas à dire tout haut ce qu'elle pense, sans prendre de gant pour le plus grand plaisir de son amie Noelle. La relation entre les deux jeunes femmes est d'ailleurs complexe. Elles sont à la fois amies et rivales, elles s'adorent, mais se chamaillent sans cesse. Une amitié explosive qui étonnera Victor. 



Gena Showalter nous propose un cinquième opus qui reste dans la lignée des précédents, sans pour autant devenir rengaine. Certes, on a toujours le droit à l'histoire d'amour ou de sexe du roman, mais ce qu'il y a autour est tellement complexe et intéressant, qu'en général on passe outre ce détail redondant. L'on retrouve avec plaisir cette unité de l'A.I.R menée maintenant par Mia Snow, héroïne du premier opus qui a depuis pris du grade au sein de l'organisation. Les missions de l'organisation sont d'ailleurs plus risquées puisqu'ici on assiste à la servitude des êtres humains par une reine Alien qui leur inocule un virus les transformant en cannibale fou à lier. 



L'action est toujours au rendez-vous comme les passages érotiques qui font un peu partie de la saga. Pourtant, ils ne sont pas présents à tout bout de champ, l'auteur alternant positivement action et sexe pour éviter d'en faire trop. Je regrette juste que ce couple-ci soit vers la fin super mièvre et que cela ne colle pas avec le caractère des personnages au début. Eux qui sont froids, solitaire et ont une armure de glace pour se protéger des sentiments, à la fin se transforment en bisounours (plus olé certes, mais tout aussi mignon-mignon). 



La saga ne s'essouffle pas encore pour notre plus grand bonheur et la saga promet encore quelques tomes intriguant, mais pas trop j'espère pour éviter de tourner en rond. À quand une rencontre entre toutes nos héroïnes ?

Ma note : 8.5 /10











Commande amazon
Commande Fnac




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!