jeudi 19 décembre 2013

Les Exilés d'Austin, Tome 1 : Insolente Créature de Jennifer Ashley

Année d'édition : 2013
Edition : j'ai lu
Nombre de pages : 377
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Créatures redoutées, les Garous inspirent peur et méfiance aux êtres humains. Excepté Kim Fraser. Choquée par les accusations portées contre Brian Smith dans une affaire de meurtre, Kim décide de faire justice elle-même en prouvant l’innocence du jeune Garou. Pour l’aider dans son enquête, elle fait appel aux services du séduisant et dangereux Liam Morrissey.







Kim Fraser est une avocate. Lorsqu'on lui confie le dossier d'un garou qui aurait assassiné sa petite amie humaine, Kim se doute que quelque chose ne colle pas dans l'histoire. En effet, les garous disposent d'un collier crée dans le but de les empêcher de faire du mal à qui que ce soit. Aussi pour elle, il est improbable que Brian ait tué sa copine alors qu'il possède ce collier qui les maîtrise. Dès lors, Kim va devoir se rendre dans le village garou de Brian pour comprendre la façon de vivre des garous exilés en périphéries des villes afin de mieux protéger les humains. Mais là-bas, elle fera la connaissance de Liam, un garou séduisant qui ne la laisse pas indifférente.


Insolente créature est un premier tome sympathique. Jennifer Ashley semble vouloir proposer un univers où les garous existent aux yeux de tous, mais où ils sont devenus inoffensifs grâce à un collier en métal qui freine leur côté animal. Ainsi, ils sont moins dangereux même s'ils effrayent toujours autant la plupart des humains, normal me direz-vous. Les idées de l'auteur sont sympathiques et changent un peu de tout ce qu'on peut lire actuellement concernant les lycans et autres garous. Les voir exilés et ainsi rejetés des humains changent des romans où ils dominent les villes et n'en font qu'à leur tête. Ici, ce sont des parias, des pestiférés qu'il n'est pas bon de trop fréquenter et l'héroïne va le découvrir à ses dépens.



L'auteur insiste d'ailleurs beaucoup sur les coutumes des garous et sur leur classe sociale où chacun sait rester à sa place, sans tenter de devenir le chef, contrairement aux humains qui tentent par tous les moyens de diriger plusieurs personnes. Liam par exemple sait où est sa place et si Kim a du mal à comprendre sa façon de se comporter, elle va se laisser porter peu à peu par les us et coutumes de ce peuple si différent d'elle. Les femmes par exemple sont soumises pour la plupart et doivent allégeance à leur compagnon, mais aussi à leur chef ce qui rend parfois les choses ambiguës. De plus, les contacts physiques des garous vont à plusieurs reprises choquer et troubler notre héroïne qui ne comprend pas ce besoin qu'ils ont de se toucher et câliner sans avoir aucune arrière-pensée. (Le passage entre Liam et son frère par exemple est très drôle devant la naïveté de la jeune femme).



La romance prend un peu trop d'ampleur sur l'enquête de départ du roman, et c'est la chose qui m'a le plus dérangée. L'enquête ne sert que de déclencheur pour la suite de l'histoire puisque de toute manière, sa conclusion est prévisible dans le sens où l'on sait que Brian est innocent, tout autant que le sait notre héroïne. C'est d'ailleurs dommage de ne pas avoir voulu davantage se focaliser sur ce côté-ci du roman et d'être très vite parti sur une romance atypique et prévisible elle aussi.



Heureusement, la dernière partie du roman rattrape le tout avec ces multiples rebondissements concernant les colliers entre autres et le but de certains garous. Le tout reste compatible avec l'histoire de départ et ne dénote pas.



Nul doute que les amatrices de romances paranormales vont beaucoup apprécier ce premier opus, pour ma part je me demande ce que nous réservent les prochains opus ! 

Ma note : 8/10





Commande sur Amazon
Commande sur la Fnac



4 commentaires:

Laisser une trace!