vendredi 6 décembre 2013

Cellulaire de Stephen King

Année d'édition : 2006
Edition : Albin Michel
Nombre de pages : 403
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Le monde civilisé ne disparaît pas dans un bruit de tonnerre ou un gémissement. Il finit sur un simple appel de votre portable. On se souviendra de ce qui est arrivé un bel après-midi de 1er octobre, comme de 'La Pulsation'. Un signal envoyé à tous les portables qui transformera leurs utilisateurs en quelque chose de... comment dire ?, pas tout à fait humain. Sauvage, meurtrier, d'une violence aveugle et déchaînée. Acte terroriste ? Canular cybernétique devenu incontrôlable ? Peu importe aux rescapés de cette attaque technologique. Ce qui leur importe avant tout, c'est de s'en sortir. Un groupe de 'Normaux' - c'est ainsi qu'ils se considèrent - se rassemblent alors sur le terrain de sport d'un lycée où, dans la clarté de la lune, les attend une chose monstrueusement terrifiante.




Clay est satisfait. Il vient de décrocher un contrat qu'il attendait depuis longtemps. Ravi d'annoncer la bonne nouvelle à son fils et à son ex femme, il ne s'attend pas à ce que le monde sombre soudainement dans le chaos le plus total. En effet, peu à peu autour de lui, les passants sont victimes d'un changement de comportement subit qui les rend très agressifs et amateur de chair fraîche. Clay et Tom, un homme qu'il rencontre par hasard et à qui il sauve la vie, vont très vite se rendre compte que le changement est partout et surtout qu'il est dû à l'utilisation des téléphones portables. Très vite, la survie devient leur mot d'ordre tandis que Clay va tenter par tous les moyens de retrouver son fils, espérant qu'il n'est pas subi le changement aussi.

Cellulaire m'a complètement charmée. Même si le roman semble différent de tout ce que j'ai pu lire de l'auteur jusqu'à présent, j'ai une fois de plus retrouvé ce qui me plait tant chez Stephen King. Cette manière d'utiliser l'Homme et ses défauts pour nous donner une histoire qui fait froid dans le dos est typique de la façon d'écrire de l'auteur. Cellulaire c'est avant tout la quête d'un homme qui cherche à retrouver son fils vivant et toujours humain. Un homme qui a des défauts et des qualités, mais qui n'a rien d'un véritable héros. Parfois ses décisions ne sont pas les meilleures, mais il tente de penser surtout au futur et à celui qui le fait tenir malgré l'urgence de la situation. Sa relation avec les autres survivants est étrange, puisqu'on sent qu'il n'ose pas trop s'attacher de peur de perdre encore des gens qui lui sont chers, surtout dans ce monde où les personnes saines d'esprits sont rares.

Stephen King nous offre une panoplie de personnages tellement complexe et tous normaux que l'on peut s'identifier sans problème à l'un d'eux. Tom, ce timide homme qui n'a jamais causé de tort à personne et qui devra se surpasser pour survivre ou encore Alice cette jeune fille qui n'a pas eu d'autres choix que de blesser sa propre mère pour survivre et qui échappe de peu à la mort grâce à Clay et Tom pour qui elle ressentira toujours beaucoup de reconnaissance. Ce trio improbable est touchant et poignant de par leur courage et du fait qu'il tente d'aider d'autres personnes en difficultés, se heurtant parfois à de dangereux psychopathes. 

Les autres, ceux qui sont contaminés par les ondes, dit aussi les cinglés sont semblables à des zombies tout en gardant un côté vivant. Ils ne sont pas des morts qui se relèvent, mais davantage des coques vides, toutes habités par une même entité qui cherche à dominer le monde. Et ce côté-là du roman n'est pas sans rappeler le fléau dont la lecture se fera sous peu ! 

Cellulaire c'est une plongée dans l'horreur la plus absolue où pour survivre, il faut se cacher, vivre la nuit et surtout ne pas avoir peur d'assassiner ses proches pour garder la vie sauve. Encore un roman qui n'a que su me convaincre du talent de l'auteur ! J'adore !

A savoir que ce roman sera adapté prochainement au cinéma !

Commande sur la Fnac
Commande sur Amazon

D'autres romans de l'auteur :  
http://lesvictimesdelouve.blogspot.fr/2011/10/ca-tome-1-de-stephen-king.html http://lesvictimesdelouve.blogspot.fr/2011/10/cujo-de-stephen-king.html http://lesvictimesdelouve.blogspot.fr/2012/09/dome-tome-1-de-stephen-king.html
http://lesvictimesdelouve.blogspot.fr/2011/10/misery-de-stephen-king.html http://lesvictimesdelouve.blogspot.fr/2011/10/jessie-de-stephen-king.html http://lesvictimesdelouve.blogspot.fr/2011/10/les-tommyknockers-lintegrale-de-stephen.html


2 commentaires:

  1. Génial cet avis. C'eest un King que je n'ai pas encore lu, qui est dans ma PAL et qui du coup me tente beaucoup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je l'ai trouvé génial pour ma part ! Hâte d'en lire encore d'autres !

      Supprimer

Laisser une trace!